Maladie de Lyme : l’argent colloïdal, un traitement prometteur

Dès les premiers beaux jours, elle revient à la Une, puisque c’est la saison des promenades dans la nature qui reprend ! Nous parlons bien de la maladie de Lyme, aussi appelée ‘borréliose de Lyme’ : cette maladie infectieuse et bactérienne contractée le plus souvent après une morsure de tique. Difficile à diagnostiquer et à traiter, elle fait vivre un véritable enfer aux personnes qui en souffrent. L’argent colloïdal peut être un moyen simple et efficace de se soigner…

Rédigé par Séverine Bascot, le 17 Apr 2018, à 16 h 50 min

Présente dans 65 pays et grignotant toujours plus de terrain, la maladie de Lyme reste très souvent difficile à détecter. Pourquoi ? Parce qu’elle peut toucher différents organes, le plus souvent la peau, les articulations voire même le système nerveux, et qu’elle présente des symptômes divers et variés. Or, sans un traitement rapide, elle risque de devenir vraiment invalidante, allant jusqu’à la paralysie et la démence. Or, certains malades ont eu des résultats très satisfaisants grâce à l‘argent colloïdal, ce super antimicrobien ! L’espoir renaît ?

Traiter la maladie de Lyme avec l’argent colloïdal

S’il est avéré que cette maladie chronique se transmet par les tiques, ce n’est visiblement pas le seul moyen de contamination. En effet, une femme enceinte peut la transmettre à son bébé via le placenta, mais aussi peut-être aussi par le lait maternel.

On soupçonne aussi qu’une transmission par le sang – mais aussi par voies sexuelles(1) – soit possible.

De plus, des études ont montré que d’autres insectes pourraient aussi transmettre la borréliose de Lyme : aoûtats, taons, punaises et moustiques pourraient expliquer son incroyable propagation.

Détecter la maladie de Lyme

Il existe de nombreux symptômes qui n’ont pas forcément de rapports peuvent évoquer la maladie de Lyme : elle peut donc aisément passer totalement inaperçue pendant des années et de nombreux malades ont donc à subir un véritable calvaire avant de se voir poser le diagnostic de cette borréliose insidieuse et virulente.

Les premiers signes de la maladie de Lyme se manifestent dans une éruption cutanée appelée Erythema migrans (EM) ou érythème migratoire, souvent accompagnée de symptômes de grippe. La lésion ressemble à une zone rouge plate ou surélevée qui s’agrandit laissant une zone claire au centre. Toutefois, pour rendre les choses compliquées, elle n’est pas toujours présente.

Récapitulatif de ce qu’il faut savoir pour comprendre et prévenir les risques

maladie-de-lyme

Vous pouvez télécharger cette fiche pratique au format pdf

L’argent colloïdal contre la maladie de Lyme

Les antibiotiques administrés dès le début de l’infection combattent bien la maladie mais lorsqu’elle s’est installé et est devenue chronique, ce genre de traitements à répétition peuvent même s’avérer dangereux, – et tout le monde ne les supporte pas. Sans compter que la borréliose de Lyme développe aussi des résistances aux différentes cures. Or, avec l’argent colloïdal, bactéries, virus et autres parasites n’ont aucune chance de survie.

Rappel sur l’argent colloïdal

« Solution composée de particules d’argent dans de l’eau » selon l’INCI, l’argent colloïdal, oligo-élément 100 % naturel et assimilable, est largement reconnu pour ses propriétés désinfectantes, antimicrobiennes et antibiotiques.

argent colloïdal, problèmes de peau

© AnastasiaKopa

Toutefois, pas question de se lancer dans un traitement à l’aveuglette. Car comme toute substance active, l’argent biocolloïdal doit répondre à un dosage précis, qui doit être respecté pour être totalement efficace.

Le laboratoire familial Bio Colloïdal France est à votre disposition pour répondre à vos questions et vous conseillez sur les protocoles à suivre, en fonction de votre état.

Notez que dans un premier temps, il se peut qu’une fatigue apparaisse et que les symptômes se renforcent : ceci est normal car le produit éradique une partie des bactéries et l’organisme réagit… Les premiers résultats apparaissent en moyenne au bout de 2 mois, mais cela dépend bien entendu de chacun.

Illustration bannière : Tique, un vecteur de la maladie de Lyme – © Jarabogu
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Enfin, cet animal dit nuisible.. a un rôle important contre la pullulation des tiques.. et du coup, la maladie de lyme.
    https://www.consoglobe.com/renards-lutter-maladie-de-lyme-cg

Moi aussi je donne mon avis