Pétition pour une loi européenne anti gaspillage alimentaire : participez !

Rédigé par Stephen Boucher, le 10 Jul 2015, à 12 h 27 min

La plateforme de pétitions en ligne Avaaz lance une pétition pour obtenir un million de signatures pour demander à l’Union européenne d’adopter une loi contre le gaspillage alimentaire dans les supermarchés, s’appliquant aux 28 États membres de l’UE. Après le succès de la pétition précédente au niveau français, Avaaz parviendra-t-il à créer une pression suffisante au niveau européen ?

Lutte contre le gaspillage alimentaire : le modèle français, après le modèle belge

Alors que plus du tiers de la nourriture que nous produisons finit à la poubelle, et que ces déchets alimentaires pourraient suffire à mettre fin à la faim dans le monde, un mouvement de mobilisation incroyable a récemment obtenu l’adoption en France d’une loi obligeant les supermarchés à donner leurs invendus à des associations de redistribution aux pauvres et sans-abris. Il faut maintenant porter le combat au niveau européen pour donner plus d’ampleur à ce mouvement de bon sens, mais essentiel.

C’est dans ce contexte qu’Avaaz relève : « Une consultation a été lancée à travers l’Union européenne pour trouver comment éviter que les grandes surfaces n’annulent au dernier moment d’énormes commandes de denrées alimentaires passées aux agriculteurs. L’ONU, de son côté, réfléchit à un objectif de réduction de moitié du gaspillage alimentaire. Nous sommes déjà en contact avec plusieurs responsables politiques qui sont prêts à introduire des propositions législatives. Nous avons juste besoin de montrer que l’opinion publique est avec eux. »

Rapidité d’action

fruits-légumes-gaspillage-lille

Une mobilisation forte et rapide des citoyens est donc essentielle. Avaaz propose d’atteindre un million de signatures et de soumettre cette pétition à l’Union européenne avant la fin de la consultation publique. Nous pourrons alors travailler avec nos partenaires tout autour du monde jusqu’à obtenir les lois que nous désirons tous.

L’association Feedback, à laquelle Avaaz s’est associée pour cette campagne, relève qu’au Kenya, « certains fermiers sont même obligés de signer des contrats qui leur interdisent de distribuer gratuitement de la nourriture à ceux qui en ont besoin. Au Royaume-Uni, les supermarchés n’ont plus le droit de traiter les agriculteurs de cette façon. Il existe désormais une agence habilitée à recevoir des plaintes anonymes de la part des agriculteurs et à imposer des amendes aux supermarchés pouvant aller jusqu’à 1 % de leur chiffre d’affaire ».

Mais si la législation progresse partout en Europe, l’Union européenne a lancé une consultation à propos des pratiques déloyales des supermarchés. Cette initiative fait partie d’un plan visant à réduire le gaspillage à travers tout le continent.

gaspillage alimentaire faim dans le monde pétition

Signez maintenant, partagez, faites suivre !

illustration : La fin du gaspillage alimentaire suffirait à mettre fin à la faim dans le monde © Shutterstock 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. oui ,je signe .certaines dates de péremption sont nécessaires.que “gmfee” en parle à son médecin , ou qu’il s’attende à se retrouver à l’hosto…
    c’est dommage et triste ce ” jusqu boutisme ” alors que la moitié de la planète meure de faim… amitiés

  2. Non je ne signerai pas cette pétition. Il suffit de supprimer les dates inutiles et ne mettre qu’une seule, celle qui est utile au consommateur final. Il faut me dire quel décervelé à pondu une date de péremption pour les conserves, le sucre, le vinaigre, l’eau … et même une célèbre marque de whisky. Il faudrait aussi tant qu’on y est supprimer tous les logos, la publicité trompeuse et standardiser les quantités pour mettre fin à toutes les arnaques de la grande distribution.

Moi aussi je donne mon avis