Le chocolat ne disparaîtra pas dans 40 ans suite au changement climatique

Ces dernières années, les cris d’orfraie se sont multipliés dans la presse au sujet d’une possible disparition des plantes de cacao dans moins de 50 ans. En réalité, les choses ne sont pas aussi catastrophiques qu’on pourrait le croire.

Rédigé par Anton Kunin, le 5 Jan 2018, à 12 h 20 min

Un article du Business Insider paru le 31 décembre 2017 et largement repris dans la presse internationale, affirmait que d’ici 40 ans, le monde devrait apprendre à se passer de chocolat, car il n’y en aurait tout simplement plus. « Archi-faux », estime la communauté scientifique.

Le chocolat va bientôt disparaître ? C’est un fake !

Non, le « choco-geddon » n’aura pas lieu ! Les personnes qui affirment que les plantes de cacao (qui, une fois moulues, constituent la base du chocolat) vont disparaître car le climat dans les pays où poussent les cacaoyers (la Côte d’Ivoire et le Ghana notamment) deviendra trop chaud, vont un peu trop loin.

Lire aussi : Le cacao d’Équateur est-il dangereux pour la santé ?

La source de l’article du Business Insider(1) est un article publié sur le site de l’Administration américaine des océans et de l’Atmosphère(2) en février 2016, qui ne mentionne même pas une possible extinction. Ce que son auteur affirme, en revanche, est que d’ici 40 ans, les plantes de cacao auront le temps de s’adapter à un climat plus chaud.

Par ailleurs, d’ici-là, les chercheurs auront développé des espèces de plantes de cacao génétiquement modifiées qui sauront résister à des températures plus chaudes.

chocolat disparition

Cacaoyer © Ammit Jack

Le goût du chocolat changera, mais pas forcément en mieux

Ceci dit, le chocolat est menacé jusqu’à un certain point et une pénurie est possible  : les milieux où poussent les plantes de cacao sont devenus moins propices à sa culture. En même temps, la demande mondiale de chocolat augmente et une insuffisance n’est pas impossible.

Lire aussi : Quels défis pour la cacaoculture de demain ?

Par ailleurs, une série d’articles affirmaient en novembre 2017 que le changement climatique pourrait améliorer le goût du chocolat. Sauf que là aussi, nous avons eu affaire à une mauvaise lecture de l’étude originale. Dans une interview au NPR, son auteur a d’ailleurs déclaré que, si le changement climatique pourrait bien changer la saveur du chocolat, rien ne permettait d’affirmer que ce serait un changement pour le meilleur…

Illustration bannière : Le chocolat dans tous ses états- © Shulevskyy Volodymyr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis