L’Amazonie, le coffre-fort de la biodiversité en danger ?

Rédigé par Eva Souto, le 7 Jan 2014, à 15 h 32 min

Souvent considérée comme le « poumon du monde », l’Amazonie recèle de mille et un trésors. Région naturelle d’Amérique du Sud, elle est l’un des berceaux les plus significatifs en termes de biodiversité.  Mais depuis quelques années, le territoire est menacé : déforestation massive, invasion de l’agriculture moderne et de ses engrais, pesticides et autres toxines ou encore urbanisation croissante. Entre paradis terrestre et eldorado pour des industriels à la soif de toujours plus de conquêtes, coup de projecteur sur un endroit naturel à préserver.

L’Amazonie, un territoire riche par nature

AmazonieL’Amazonie s’étend sur une superficie de 5 500 000 km2. La forêt amazonienne qui la constitue se place comme la 2ème plus grande forêt au monde, derrière la Taïga. Vaste plaine traversée par le fleuve Amazone, son climat est chaud et humide.

La température moyenne : 26°C !

Et le niveau moyen de ses précipitations se situe entre 2100 mm/an et 2450 mm/an (avec un contraste dans les zones nord-ouest, où le niveau peut atteindre 10 000 mm/an). Ceci place donc la forêt amazonienne comme la plus grande forêt pluviale au monde. Elle représente 50 % des forêts tropicales du monde entier. Et c’est d’ailleurs parce qu’elle est une des régions les plus humides de la planète, qu’elle possède une grande richesse : une biodiversité incroyable.

Biodiversité – L’Amazonie compte

Papillon tropical amazoniebonhomme-croissanceplus de 30 000 espèces végétales,

  • 1000 espèces d’oiseaux,
  • 2,5 millions espèces d’insectes,
  • 3000 espèces de poissons,
  • au moins 40 000 espèces de plantes.

prospectusAinsi, l’Amazonie posséderait 10 % de toutes les espèces au monde.

Elle serait le dernier refuge du jaguar, des harpies et des loutres géantes. Elle contiendrait également la diversité d’espèces de plantes la plus importante sur Terre. Certains experts estimeraient même qu’un kilomètre carré pourrait accueillir en son sein et à lui seul plus de 75 000 types d’arbres et 150 000 espèces de plantes supérieures. Mais, difficile de dénombrer avec exactitude l’étendue des espèces florales ou faunistiques présentes en Amazonie.

WWFEn effet, en 2010, un rapport de WWF (World Wildlife Fund) a montré qu’entre 1999 et 2009, quelques 1200 nouvelles espèces ont été découvertes dans la forêt amazonienne.

Parmi elles, 637 plantes, 257 poissons, 216 amphibiens, 55 reptiles, 16 oiseaux et 39 mammifères. A cette occasion, les scientifiques ont également identifié un nouvel anaconda (le 1er depuis 1936) ainsi qu’une grenouille ornée d’un dessin de flammes.

fleche-suiteL’Amazonie compte un métissage remarquable tant au niveau de ses espèces animales, végétales qu’au niveau de ses paysages. Des savanes aux forêts inondées, ses reliefs sont incroyables et diversifiés. Ce territoire produit 15 % de l’eau des rivières et freine le changement climatique en absorbant le CO2. Une donnée capitale, qui influe sur la planète entière.

animaux-d-amazonie

L’Amazonie, un espace rare à préserver

Avec les forêts du Bassin Congo et de l’Asie-Pacifique, la forêt amazonienne dessine une ceinture verte qui encercle la terre. Elle est le berceau d’espèces rares qui n’existent bien souvent que là-bas.

Quelques exemples :

PirarucuLe pirarucu :

c’est l’un des plus grands poissons de l’Amazone. Il peut mesurer de 3 à 5 mètres de long et peser entre 200 et 400 kilos.

 

 

capybara
Le capybara :

C’est un des plus gros rongeurs au monde. Il se balade le long des berges du fleuve, où il se baigne souvent.

Appartenant à la famille des hydrochaeridae, il peut mesurer entre 105 et 135 centimètres de long et peser entre 35 et 65 kilos en atteignant l’âge adulte.

Dauphin rose

Le dauphin rose :

De l’ordre des odontocètes, cette espèce de dauphin vit exclusivement en rivière. Il mesure environ 2,80 mètres et peut peser jusqu’à 150 kilos.

Iguane amazonie

L’iguane d’Amazonie

Il peut atteindre les 1,80 mètres et pèse jusqu’à 13 kilos.

énergies marinesIl reste difficile d’évaluer pleinement le poids de la richesse de l’Amazonie dans la biodiversité mondiale.

En 2013, la forêt amazonienne serait composée d’environ 390 milliards d’arbres et d’environ 16 000 espèces (selon un recensement mené sur une dizaine d’années).

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Ouais c’est stylé

  2. full thanks

  3. excellent article,
    complet et bien rédigé !
    Merci !

  4. il faut lasse la foret tranquille

Moi aussi je donne mon avis