La pénurie de chocolat va nous coûter bonbon

Rédigé par Eva Souto, le 26 Jun 2014, à 17 h 01 min

6,3 kilos : c’est la consommation annuelle de chocolat pour un Français ! Le chocolat se place donc comme l’un des aliments plaisir par excellence. Or, une crise d’envergure pourrait toucher la production de cacao et provoquer une véritable pénurie de chocolat. Une situation qui va nous coûter cher ! Zoom sur une hausse des prix qui risque de faire plus… d’un malheureux !

Le monde peut-il se passer de chocolat ?

La nouvelle va en faire bondir plus d’un, mais le cacao et donc le chocolat, gourmandise par excellence, pourraient devenir des denrées rares assez rapidement.

Faudra-t-il ranger le chocolat sur le rayon des produits de luxe réservés à quelques privilégiés ?

Un monde où le chocolat est rare cela aurait pu faire l’objet d’un scénario de film. Mais la réalité est bien là et est source d’inquiétude pour les économistes.

Pénurie de chocolat : 2 causes principales

Il y a 2 raisons principales à la pénurie attendue du chocolat.

La première est l’explosion de la consommation de chocolat, notamment dans les pays émergents. Là où on s’enrichit, la consommation de cacao et de chocolat augmentent de manière quasi systématique. Le renchérissement du chocolat est une conséquence de l’augmentation générale du niveau de vie.

La deuxième raison est le réchauffement climatique ressenti dans les pays producteurs de cacao. La hausse des températures pourrait être de l’ordre de 2,3 degrés d’ici 2050, ce qui aura des conséquences néfastes sur la production de cacao..

cacao-chocolat pénurie

 La consommation du chocolat s’accroît de jour en jour

En 2013, plus de 4 millions de tonnes de cacao ont été consommées dans le monde, soit 32 % de plus qu’il y a 10 ans. Mais voilà, la consommation de chocolat augmente 2 fois plus vite que la production de cacao !  Elle croît en effet tendanciellement de 3 % par an, mais la production, quant à elle n’augmente que de 1,5 % par an.

pénurie de chocolatLa production mondiale de fèves de cacao se fait à 70 % en Afrique de l’Ouest. Mais, les produits à base de cacao sont essentiellement fabriqués et consommés dans les pays industrialisés : les Européens en sont les plus gros consommateurs, suivis par les nord-américains. 

Demande asiatique

L’écart entre production et consommation, risque de se creuser encore davantage dans les années à venir car les distributeurs désirent étendre le marché à l’Europe de l’Est et à la gourmande Chine. Les Chinois, par exemple, consomment aujourd’hui 40 % de chocolat de plus qu’il y a 3 ans.

Mais la demande qui s’intensifie le plus est celle de l’Asie, où la nouvelle classe moyenne se convertit aux habitudes chocolatées occidentales.

Dans la région Asie-Pacifique, où est concentrée plus de la moitié de la population mondiale et où la demande de chocolat représente déjà 12 % du total mondial, chaque personne en consomme  200 grammes en 2014, soit 2 fois plus qu’il y a 10 ans. En Chine, les ventes devraient augmenter de 6,6 % cette année, toujours selon les estimations d’Euromonitor. Or, une demande élevée et une offre qui stagne ou se restreint, va forcément conduire à une rareté et à un prix en hausse du chocolat !

Si vous voulez en savoir plus sur la consommation de chocolat, consultez les statistiques sur le Planetoscope avec la Consommation et production de chocolat. et la Production mondiale de cacao.

La production de chocolat va-t-elle fondre ?

En tout cas, le goût pour le chocolat, lui, ne va pas s’estomper : selon un sondage LH2 de septembre 2013, 90 % des Français déclarent aimer le chocolat et l’associer à la notion de plaisir. Ainsi, 83 % de nos concitoyens mangent du chocolat au moins une fois par semaine.

Qui mange le plus de cacao ?

La consommation mondiale de cacao était de 0,97 kg/personne et de 1,87 kg en Europe, 1,20 kg en Amérique, 0,13 kg en Afrique, 0,11 kg en Asie / Océanie.

Les Suisses sont les plus gros consommateurs de chocolat avec 12,3 kg par an et par habitant. Les Français sont au 11ème rang  avec 4,8 kg.

La production de cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana

Les pays producteurs tels que la Ghana et la Côte d’Ivoire, qui produisent à eux seuls plus de 50 % du cacao mondial souffrent du réchauffement climatique. Ainsi, l’Organisation internationale du chocolat prédit que d’ici à 5 ans, la demande de chocolat devrait être supérieure à la demande et qu’il faut envisager une véritable pénurie dans la dizaine d’années à venir.

La Côte d’Ivoire produit plus d’un million de tonnes de cacao par an. Elle est le 1er producteur mondial avec 40 % des parts de marché. L’exploitation du cacao est essentielle à la santé économique du Ghana et de la Côte d’Ivoire : sa culture représente 7,5 % du PIB en Côte d’Ivoire et 3,4 % au Ghana.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. c’est juste un putain de mensonge… la vérité c’est que des boites comme la jp morgan ont tout achetè pour créer ca de toutes pièces comme la dette !!!

  2. quelle horreur, comment soigner les petits coups de déprime et fatigue en y alliant le plaisir, si le chocolat de qualité devient aussi cher qu’une rolex!
    mais ok avec les commentateurs précédents, ce sont tjs les mêmes qui mènent la danse et spéculent sur matières premières essentielles et provoquent des famines à l’échelon mondial.
    Eux pour qui la vie des autres n’a aucun intérêt, reservons leur la loi du talion!

  3. la faute a JP MORGAN ET BNP QUI ONT achetés la production mondiale de cacao ( quotidien.com) la terre contrairement a ce que l on vous dit peut nourrir 12 milliards de personnes mais lorsque l on sait que 60 personnes détiennent
    équivalent de 3 milliards de personnes

    a bon entendeur salut

  4. Parfaitement d’accord avec les commentaires précédents, le chocolat va devenir de plus en plus cher et de moins bonne qualité à cause notamment des pays comme l’Inde ou la Chine qui vont en consommer de plus en plus.
    En attendant, j’achète du chocolat bio et équitable (j’y crois moyen mais c’est un autre problème!) comme beaucoup de lecteurs de ce site.

  5. Le responsable cette saloperie de chocolat industriel les gens aiment bouffer de la merde a bas prix ils en payerons le prix! Nous sommes trop nombreux pour une planète qui ne peut pas supporter 7 millia

  6. Que vient faire Philip Morris dans le domaine du cacao ???
    En tout cas tout cela me conforte dans mes achats certes réguliers de chocolats mais du bio issu du commerce équitable. C’est le seul moyen de faire un pied-de-nez à ces multi-nationales véreuses, qu’on se le dise !

Moi aussi je donne mon avis