Lambert Wilson au secours de la forêt d’Haïti

Rédigé par Alan Van Brackel, le 10 May 2013, à 17 h 52 min

Lutter contre la déforestation en Haïti

Durant son voyage, l’acteur a été particulièrement touché par la déforestation qui touche le pays.

> kilos de GES émises par la déforestation mondiale

lambert-wilson-haiti-02Il faut dire que le pays a beaucoup souffert des catastrophes naturelles. Au XVème siècle, 80 % des terres étaient couvertes d’arbres. Il y a moins de cent ans, les forêts couvraient 60 % de la superficie d’Haïti. A présent, cette surface a été réduite à moins de 2 %. Ne serait-ce qu’entre 1990 et 2005, le pays a perdu 11.000 hectares de forêts suite à des cyclones. Le dernier en date, la catastrophe de 2009, a encore accentué cet état.

Lambert Wilson souhaite maintenant agir

De retour en France, Lambert Wilson a expliqué vouloir s’investir pour Haïti, pourquoi pas devenir ambassadeur de bonne volonté des Nations Unies, mais sur le terrain : « Si on me demande j’accepterais avec honneur, mais je voudrais plus. Je voudrais être un ambassadeur de bonne volonté qui fait vraiment des choses, qui mène à bien des projets.« 
Il souhaite ainsi retourner sur l’île d’Haïti sans attendre une nouvelle invitation et « travailler avec les Nations Unies » en soutenant des projets culturels et de reforestation, notamment dans le Jardin botanique des Cayes, la Haïti verte soit 8 hectares d’espèces endémiques de l’île et de plantes médicinales.

« Ici, il y a un travail phénoménal à faire à cause de la déforestation, des déchets et du recyclage des déchets. Devenir porte-parole de ce problème auprès d’entreprises et de fondations pour susciter de l’intérêt en dehors de l’île, ça m’intéresse beaucoup.« , conclut-il.

Plus d’informations sur le blog de Lambert Wilson en Haïti http://minustah.tumblr.com/

(1) MINUSTAH, créée en 2004 après l’exil du président Bertrand Aristide.

*
Je réagis

photographies : © DR, Igor Rugwiza UN/MINUSTAH

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Chercheur dans l'âme, partagé entre l'Europe et les Etats-Unis. Parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. J’ai ete tres impressionnee en lisant le compte rendu de Mr Wilson. Il existe plusieurs organisations en Haiti qui entrprennent des projets de reboisement , aussi bien des Ong locales (Haitienne) qu’internationales ,ainsi que des clubs tels que le Soroptimist et le Rotary. Il serait bon d’avoir un lieu virtuel ou tous nous pourrions nous retrouver et presenter nos projets deja executes, en cour, et a venir.
    Je vous remercie Mr Wilson de votre interet pour notre HAITI
    Pour le Soroptimist nous utilisons cette maxime
    L’arbre c’est l’eau, l’eau c’est la vie.

  2. AVEC LE GOUVERNEMENT DE MARTELLY LAMOTHE ET MEME MME VILLEDRUIN LE PAYS EST ENTRAIN DE CHANGE:AVEC LE LANCEMENT DU TOURISME ET DES PROGETS DE REAMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET TOUT LES PROGETS DE RECONSTRUCTION ET DE FAIRE LE SUD ET NORD DU PAYS COMME DESTINATION PRIORITAIRE C’EST UNE BONNE CHOSE:NOTRE TRES CHERE HAITI CHERIE PEUT DEVENIR LA PERLE DES ANTILLES QU’IL A ETE AVANTJ’EN SUIS CONVAINCU; QUE DIEU GARDE NOTRE PRESIDENT ET SON GOUVERNEMANT.HAITI DEMEURA TOUJOURS

  3. La nature peut vivre sans les humains mais les humains ne peuvent pas vivre sans la nature. Toutes les bonnes volontés sont à glorifier. Mais que sont donc devenus tous les dons encaissés par les ong suite au dernier tremblement de terre ?

  4. Je suis une haitinne dans l’âme quand je vois l’état de mon pays c’est bouleversant ,Haïti était la perle des Antilles .je me rappelle de la chanson deti corn qui chante Haïti pays de rêve ou hâtive chérie .ilme semble Haïti devient un pays de cauchemar avec la deforestation.je pense avec beaucoup de bonne volonté il peut redevenir verdoyant .je salut l’engagement de Lambert wilson en Haïti pour le reboisement des mornes …souvent on parle de Haïti pour évoquer la misère ou les crimes mais haiti à d’autres richesses à développer à travers l’agriculture et l’artisanats .

Moi aussi je donne mon avis