L’acupuncture, nouvel allié minceur ?

L’acupuncture fait partie de la médecine traditionnelle chinoise, dont elle constitue l’une des branches. Elle est basée sur l’implantation et la manipulation de fines aiguilles en divers points du corps. Et cela à des fins thérapeutiques. Nul doute qu’elle ne trouve de nouveaux adeptes à l’annonce de la nouvelle véhiculée par la presse féminine, qui adore ce genre de sujet.

Rédigé par Eva Souto, le 22 Dec 2016, à 16 h 45 min

Et si l’acupuncture faisait maigrir ?

C’est en tout cas ce que révèle une étude menée en Corée du Sud et publiée dans la revue « Acupuncture in Medicine ». Cette dernière a démontré que l’auriculothérapie, comprenez l’acupuncture des oreilles, permet de perdre du poids. Et cela, notamment au niveau de deux endroits stratégiques : le ventre et la taille.

Une étude rondement menée

Pour arriver à de telles conclusions, il est évident que des expériences ont été menées afin de confirmer cette vertu de l’acupuncture. Ainsi, une équipe de chercheurs issus de l’Université Kyung Hee de Séoul, en Corée du Sud a travaillé sur un panel de 91 personnes en surpoids.

Des patients ont été répartis en trois groupes distincts.

  • 1er groupe : les participants ayant reçu un traitement à l’aide de cinq aiguilles positionnées sur l’oreille. Ces derniers ont dû les garder durant une semaine. Chaque semaine pendant huit semaines au total, les aiguilles ont été changées d’oreille.
  • 2e groupe : les participants ont reçu le même traitement que le 1er groupe, à l’exception du fait qu’ils ne disposaient que d’une seule aiguille implantée sur l’oreille.
  • 3e groupe : les participants ont eu droit à un placebo qui leur a été administré et chacune des aiguilles qui leur avait été implantée, a immédiatement été retirée.

Durant l’expérience, l’ensemble des participants a suivi un régime faible en calories mais n’a pas pratiqué d’exercice physique.

l'acupunctureRésultats

Après 24 abandons, dont 15 du 3e groupe, les scientifiques ont observé que les sujets du 1er groupe ont perdu 6 % de leur indice de masse corporelle (IMC). Ceux du 2e groupe, quant à eux, ont perdu 5,7 % de leur IMC mais les pertes de poids les plus notables restent celles du 1er groupe.

L’étude conclue donc que « les cinq points d’acupuncture, généralement utilisés en Corée, et le point d’acupuncture dédié à la faim, sont tous deux efficaces pour traiter les personnes en surpoids ».

Lire page suivante : L’acupuncture, nouvelle recette pour maigrir, une idée séduisante

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis