Super aliment : la spiruline contre l’hypertension

Qui ne connait pas la spiruline ? Recommandée pour récupérer de la fatigue, conseillée pour les régimes végétariens, intéressante en traitement d’appoint des carences en fer…

Rédigé par Sonia C, le 2 Jun 2020, à 13 h 10 min

La spiruline, cette cyanobactérie reste toujours aussi tendance, malgré la concurrence de toutes les nouvelles super-foods qui ne cessent d’inonder le marché, d’autant qu’on la trouve de plus en plus facilement dans sa version bio et même cultivée en France !

La spiruline, une plante contre l’hypertension

Présentée comme une « algue miracle aux mille vertus », la consommation de spiruline est plébiscitée par de nombreux consommateurs pour ses qualités nutritives. Elle détoxifie l’organisme des métaux lourds, prévient du vieillissement et lutte contre le stress oxydant. Elle agit aussi sur les maladies cardio-vasculaires et plus précisément sur l’hypertension.

En comprimés, en poudre et en gélules, les différentes formes de spiruline © Cozine

L’hypertension, pathologie chronique en France

L’hypertension artérielle touche plus de 14 millions de personnes en France. Elle fait souvent partie du cortège de symptômes reliés aux troubles métaboliques (diabète, obésité, etc.). Souvent silencieuse, elle abîme sur le long terme la paroi des artères, mais s’attaque aussi aux vaisseaux de calibre bien inférieur, comme les capillaires de la rétine ou des glomérules rénaux, pouvant causer de graves dommages à ces tissus et organes. Il est donc primordial, une fois détectée, de la surveiller et de la traiter correctement.

La spiruline contre l’hypertension artérielle ?

Or, des chercheurs italiens viennent de mettre en évidence une autre propriété de la spiruline : sa capacité à réduire l’hypertension artérielle, responsable de nombreuses pathologies et extrêmement délétère pour la santé cardio-vasculaire.
Leurs recherches, publiées dans la revue Hypertension, portent sur un peptide (une protéine de petite taille), nommé SP6, extrait de la petite « algue bleue [ algue bleue] », qui a – du moins en laboratoire – la propriété de dilater les vaisseaux et donc de limiter la tension exercée sur leurs parois par le flux sanguin. Une fois absorbé par les cellules de l’intestin, SP6 se retrouve dans le sang où il permet de rétablir les fonctions de dilatation souvent perturbées dans l’hypertension. Si les mécanismes de son action ne sont pas encore totalement élucidés et doivent être confirmés chez l’homme, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit là encore d’une propriété prometteuse.

À lire aussi – La spiruline : l’algue anti-cholestérol

Comment consommer de la spiruline

La spiruline en poudre peut-être ajoutée à un smoothie, d’autant plus qu’elle est faible en calories : seulement 346 pour 100 g. Vous pouvez bénéficier de ses bienfaits en l’incorporant à un plat, la recette du pesto à la spiruline, délicieuse recette originale.

Si vous préférez en consommer lors d’une cure en gélules ou en comprimés, il est conseillé de commencer de manière progressive. La posologie classique est de consommer entre 2 et 5 g de poudre de spiruline par jour. La quantité idéale varie en fonction de chaque individu et des on métabolisme. Consultez votre médecin ou un nutritionniste pour profiter pleinement des vertus de la spiruline.

Illustration bannière : De la spiruline en poudre mélangée avec un jus de fruit© Luke SW
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Sonia C., passionnée de biologie et de nutrition, j’aime l’idée de rendre les sciences accessibles à tous sans pour autant en édulcorer les grands...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis