La Recharge, épicerie française sans emballages jetables !

Rédigé par Eva Souto, le 30 May 2014, à 16 h 56 min

5 millions de tonnes : c’est le poids des emballages jetés chaque année en France. C’est pour lutter contre ce gaspillage et contre le fléau des pollutions qui en découlent que Jules Rivet et Guillaume Desanderval ont créé « La Recharge ». Située à Bordeaux, cette épicerie propose des aliments… sans emballages jetables ! Petit tour d’horizon dans une épicerie pas banale !

La Recharge : une épicerie qui fait fi des emballages jetables !

Poubelles qui débordent La Recharge, 1ère épicerie française sans emballages jetables !Le poids des poubelles d’un français atteint chaque année les quelques 390 kg.

Un chiffre qui fait voir rouge surtout lorsque l’on sait que seulement 37 % de ces emballages sont recyclés ! Jules et Guillaume ont donc pensé utile : créer une épicerie où tous vos produits du quotidien seraient vendus… en vrac !

La Recharge : mode d’emploi

La RechargePour faire les courses à la recharge, un seul mot d’ordre : venir avec ce dont nous disposons !

Tupperwares, cageots et cagettes, bouteilles et bocaux en verre, sacs en papier ou en plastique etc.

Epicerie La Recharge

La seule condition : qu’ils soient propres. La promesse faite : il n’y a pas de contenants que la Recharge ne saurait recharger ! Le principe est simple : vous arrivez avec vos propres contenants.

fleche-La Recharge, 1ère épicerie française sans emballages jetables !Si vous avez oublié, vous pouvez vous fournir en contenants réutilisables sur place. Vous choisissez la quantité dont vous avez besoin, vous pesez et vous payez ! Rien de plus simple et de plus pratique !

La Recharge : circuit-court et produits locaux privilégiés

Approvisionnement local La RechargeL’épicerie La Recharge privilégie les producteurs locaux qui élaborent des produits de qualité.

Lorsque les aliments viennent de l’autre bout du monde, ils ont plutôt intérêt à être bien emballés !

Car plus les kilomètres parcourus sont nombreux, plus le produit s’expose à des risques sanitaires. Et l’inverse est également vrai. Si l’on souhaite consommer sans emballages, il vaut mieux acheter local !

picto-etoile-paragraphe La Recharge, 1ère épicerie française sans emballages jetables !C’est pour cela que La Recharge s’associe à plusieurs dizaines de producteurs du Sud-Ouest. L’épicerie a donc constitué un panel de produits locaux, sains et de saison. Pomme de terre d’Eysines, porc gascon, noix du Périgord, kiwis de l’Adour, vinaigre de Dordogne, lait du Médoc, lessive de Gironde.

“Nous privilégions les producteurs locaux élaborant des produits de qualité sans le superflu industriel.”

La Recharge : une épicerie qui a plus d’un produit dans ses rayons !

Produits La RechargeDans les rayons fleurissent : vins, sirops, jus, lait, crème, yaourts, produits frais. Mais aussi biscuits, chocolats, confiseries, oeufs, confitures, miel, riz, céréales, pâtes, charcuterie et autres pâté, brioche, pain, café, thé et fruits et légumes de saison.

La Recharge vend également des produits pour la maison : lessive, produits vaisselle, produits d’entretien ou encore savon.

Une épicerie à des prix pas plus chers qu’ailleurs !

La Recharge achète en gros et sans intermédiaires superflus aux producteurs. Ceci lui permet de pratiquer des prix attractifs. Ainsi, les produits proposés ne seront pas plus chers que dans les supermarchés traditionnels.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

11 commentaires Donnez votre avis
  1. Projet très innovateur idéal pour tous les budgets de plus les personnes réfractaires au tri sélectif n’ont plus ce soucis là. Si vous décidez d’en ouvrir une à proximité de Valence (26000) dans la Drôme, je serais très heureuse de travailler pour votre enseigne en ouvrant une épicerie au nom de l’enseigne.

    • Bonjour,

      @BRECHET j’envisage d’ouvrir une épicerie de ce type dans la Drôme.
      Est-ce projet qui s’est concrétisé pour vous ?

  2. bravo
    à essaimer partout!!

  3. J’adore le concept !! Je veux ouvrir moi-même une épicerie de ce genre au Québec avec des produits de chez-nous.J’aimerais savoir si tous vos produits sont certifiés Bio et si cela demande un gros investissement monétaire.

    Merci 🙂

  4. Ce concept d’épicerie est vraiment génial !!! Mais encore trop peu répandu. C’est bien dommage car je pense que ces entreprises sont pleines d’avenir…

  5. Bonjour. J ai en effet vu l émission nous ne sommes plus des pigeons. Je pense qu ils parlent de l épicerie “day by day”. Il y en a une a meudon et une autre a versailles. Qqun connaît une épicerie de ce genre à paris intra muros?

  6. Il existe aussi une boutique de ce genre sur Paris, vu dans le reportage “on n’est plus des pigeons”, malheureusement je n’ai pas l’adresse. Si quelqu’un peux compléter, ce serra utile pour ceux qui cherchent ce genre de service.

  7. Quel progrès, le solaire m’enchante. Bravo allons de l’avent pour la planète!

  8. J’ai cherché mais dans l’article il n’y a pas l’adresse et j’habite bx !!!!!

  9. Le concept est vraiment très intéressant et j’attends avec impatience un lieu similaire dans la région Toulousaine.

    Pour le moment, nous nous faisons livrer chaque semaine dans nos bureaux des produits locaux par le site http://www.biocomplices.fr/ et on ne regrette pas. Une bonne adresse à connaître pour les Toulousains !

Moi aussi je donne mon avis