L’huile de calophylle, un véritable trésor pour la peau

On la dit douée pour lutter contre les cernes et les poches sous les yeux, la couperose et les jambes lourdes, mais aussi pour atténuer les cicatrices et de nombreux soucis de peau. Plus une minute à perdre : faisons plus ample connaissance avec l’huile de calophylle.

Rédigé par Véronique Desarzens, le 22 Jun 2020, à 14 h 44 min

L’huile de calophylle, aussi quand ça fait mal

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, notre petite douée du jour sait se montrer très efficace dans de nombreuses situations. Douleurs articulaires ou musculaires, excès sportifs, entorses ou tendinites, elle s’en occupe.

À lire aussi – 9 astuces naturelles pour dérouiller les articulations douloureuses

Massage à l’huile de calophylle – mode d’emploi

En massages locaux, mélangée à une autre huile végétale, avec ou sans quelques gouttes d’huile essentielle, par exemple de gaulthérie. On compte 2 à 3 gouttes d’huile essentielle dans une grosse cuillerée à soupe d’huile végétale.

huile de calophylle

L’huile de calophylle pour soulager les douleurs articulaires passagères © pathdoc

L’amie de la circulation sanguine

Certains de ses principes actifs, notamment les polyphénols, fluidifient la circulation et contribuent à une meilleure protection des vaisseaux sanguins.

Avec des effets qui ne se font parfois pas attendre. Ainsi, l’huile de calophylle a fait ses preuves en cas de cernes, de poches sous les yeux ou encore lorsque cette zone sensible est toute gonflée au réveil : 3 gouttes de cette huile pour masser le tour de l’oeil suffisent souvent à retrouver très vite le sourire et…meilleure mine !

Fort appréciée aussi en cas de couperose, seule ou associée par exemple à 1 goutte d’huile essentielle d’hélichryse, elle se révèle impeccable aussi en cas de varices ou pour soulager les jambes lourdes, seules, mais de préférence avec une huile essentielle.

huile de calophylle

Noix donnant l’huile de calophylle © wasanajai

Remède jambes lourdes – mode d’emploi :

Pour alléger les jambes lourdes, préparez un petit flacon d’huile de calophylle (1/5 d’huile essentielle de calophylle pour 4/5 d’huile végétale) dans lequel vous ajouterez quelques gouttes d’huile essentielle de genévrier et/ou de cyprès. Attention : celle de cyprès est interdite aux femmes enceintes.

L’huile de calophylle n’a donc aucun défaut ? Si !

Si, il faut bien le reconnaître :

  • D’abord son odeur (de curry) plutôt forte.
  • Et surtout, il y a une sérieuse contre-indication à son emploi : comme elle fluidifie le sang et qu’elle est très active, les personnes qui suivent un traitement anticoagulant doivent absolument renoncer à l’utiliser.

Où acheter de l’huile de calophylle ?

coup de coeur
Huile de Calophylle ou Tamanu

Cette huile d’origine malgache est très intéressante pour le massage des jambes, car elle améliore la circulation. Elle assouplit également les articulations, permet une meilleure cicatrisation de la peau et apaise les peaux irritées et réactives.

À découvrir sur Slow-Cosmetique.com

 

Article republié
Illustration bannière : Noix de calophyllum – © wasanajai
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Très bel article pour une huile si précieuse… vous pouvez trouver de la belle huile de calophylle 100% made in Raiatea sur huile-calophylle.fr ou sur mahana-monoi.com/9-huile-de-tamanu

Moi aussi je donne mon avis