Grippenet : participez au réseau de surveillance de l’épidémie de grippe

Vous êtes grippé·e ? Ou au contraire, vous êtes en pleine forme ? Quelque soit votre état de santé, participez bénévolement à Grippenet, la plateforme de surveillance de l’épidémie. Vos renseignements permettront de mieux connaitre et suivre l’évolution de cette maladie.

Rédigé par Audrey Lallement, le 4 Jan 2020, à 13 h 00 min

La grippe fait des milliers de morts tous les ans. Cette maladie est donc surveillée de près par le biais d’un réseau, Grippenet, faisant appel à des volontaires. Grâce à ces bénévoles, il est possible de mieux connaitre la grippe et d’agir contre celle-ci.

Devenez volontaire pour Grippenet !

Connaissez-vous Grippenet ? Il s’agit d’un réseau de surveillance de la grippe mis en place en 2012 par le réseau Sentinelles (Inserm – Sorbonne Université) et Santé publique France.

Objectif de cette initiative, connaître en temps réel l’évolution du virus dans le pays. Il fait appel à des volontaires pour alimenter ses données et, bonne nouvelle, tout le monde peut participer.

Que vous ayez la grippe ou non, vous pouvez vous inscrire. Vous aurez d’abord un questionnaire à remplir (âge, lieu d’habitation, etc) puis vous recevrez un questionnaire toutes les semaines portant sur des symptômes éventuels.

À noter que les participants non malades sont les bienvenus car ils permettent d’estimer la proportion de personnes ayant des syndromes grippaux.

Un réseau pour connaître l’évolution de la grippe

En participant à ce réseau, c’est une manière concrète d’aider anonymement et bénévolement la surveillance de la grippe. Une maladie très contagieuse qui fait son apparition tous les hivers. Pour rappel, chaque année la grippe engendre entre 3 et 5 millions de cas graves et près de 500.000 morts à travers le monde.

« Plus nous en apprenons, plus nous pourront agir efficacement » explique Grippenet. Fièvre, frissons, toux sèche, douleurs musculaires, perte d’appétit sont autant de symptômes que le réseau cherche à enregistrer. Ils permettent en effet de connaitre l’évolution de la grippe sur le territoire.

Lire aussi : La grippe se transmet aussi simplement qu’en respirant !

Faire barrière à l’épidémie de grippe ?

Les données qui ont été déjà recueillies ont permis d’apprendre que l’activité grippale avait augmenté en Europe fin 2019. Lors de la semaine du 16 au 22 décembre, quatre régions françaises étaient en phase pré-épidémique : Île-de-France, Occitanie, Pays de la Loire et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

grippenet

L’épidémie de grippe gagne du terrain © Vero Vesalainen

La grippe semble donc gagner du terrain en France. Outre la possibilité de se faire vacciner, il est indispensable de respecter certaines règles d’hygiène qui permettront de limiter sa propagation  : utiliser des mouchoirs en papier et les jeter, laver ses mains régulièrement et soigneusement, tousser et éternuer dans son coude, porter un masque en cas d’apparition des symptômes, aérer son logement, désinfecter la maison, éviter les contacts physiques…

Pour en savoir plus et participer, rendez-vous ici

Illustration bannière : Femme se mouchant – © Stokkete

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis