Le Grand Paris se met à l’économie circulaire

Rédigé par Pauline Petit, le 15 Sep 2015, à 17 h 30 min

Les Etats Généraux de l’Economie circulaire ont lieu les 14, 15 et 16 septembre à l’Hôtel de Ville de Paris. Il s’agit d’une initiative du Grand Paris, visant à mettre en place un plan en faveur de l’économie circulaire pour les années à venir.

Un plan en faveur de l’économie circulaire en région parisienne

L’économie circulaire en deux mots ? Il s’agit d’un système économique vertueux, à l’inverse de l’économie dite « linéaire » qui puise des ressources fossiles pour créer des déchets. L’économie circulaire réutilise, recycle, invente de nouvelles matières premières, est plus sobre en énergie également.

Et l’économie circulaire à la parisienne ? La maire de Paris, Anne Hidalgo, a présenté un Livre Blanc de l’Economie circulaire comprenant 65 mesures pour produire de façon plus responsable. On peut considérer ces propositions comme étant un peu fourre-tout et comme un « recyclage » des plans précédents, Agenda 21 ou Plan Climat. On retrouve en effet plusieurs propositions autour de la commande publique responsable, des énergies renouvelables ou du tri des déchets.

économie circulaire salon paris france recyclage

L’économie circulaire passe par une vision nouvelle des déchets © Shutterstock

On notera toutefois une forte orientation, assez novatrice, autour de l’alimentation, de la fourche à la… poubelle : incitation à l’agriculture urbaine, alimentation durable, limitation du gaspillage alimentaire… Une des mesures fortes de ce plan est l’expérimentation, dans le 2ème et 12ème arrondissements et à Ivry, du tri des biodéchets en porte à porte.

Ces biodéchets, ou déchets alimentaires, représentent 10 % des déchets des parisiens. Ils sont aujourd’hui incinérés ou enfouis alors qu’ils peuvent être valorisés de diverses manières, transformés en compost ou en biogaz
Mao Peninou, adjoint à la Propreté de la Ville de Paris

Si elle est fructueuse, cette expérimentation s’étendra à l’ensemble du Grand Paris et permettra d’aller vers le « zéro déchet » visé par l’agglomération et déjà expérimenté dans d’autres villes comme Roubaix.

Faire de l’économie circulaire sans le savoir

économie circulaire salon paris france recyclage

Conférence sur l’économie circulaire du Grand Paris

Les initiatives présentées par les acteurs économiques sont encourageantes et permettent d’envisager l’avenir de manière positive. 11 initiatives ont été présentées au cours de la matinée du 14 septembre, par des chefs d’entreprise motivés et novateurs. Le concept étant fourre-tout, les initiatives étaient très éclectiques, de la culture du lin à la culture de champignons sur du marc de café, en passant par la production d’énergie à base de chardons ou de plastique à base d’algues. A l’instar du Mr Jourdain de Molière, tout le monde semble faire de l’économie circulaire sans le savoir. Toutefois, ces entrepreneurs réussissent à penser l’économie d’une manière globale, en réfléchissant à l’impact de leur production sur les ressources et à s’inspirer de la nature pour trouver des systèmes moins polluants. Le grand témoin de la journée, l’explorateur Jean-Louis Etienne, a insisté sur cet aspect positif de l’économie circulaire et la nécessité de s’inspirer des cycles de la nature où « rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ».

économie circulaire salon paris france recyclage

L’art est aussi vecteur de l’économie circulaire © Shutterstock

Anne Hidalgo a insisté sur le « nécessaire respect de la dignité humaine » dans un système économique destructeur, et sur la création d’un modèle économique incluant plutôt qu’excluant. L’économie circulaire peut aussi être une source d’emplois non délocalisables et pouvant servir de base à de l’insertion professionnelle. Selon Antoinette Guhl, adjointe à l’économie circulaire de la Ville de Paris, « l’économie circulaire pourrait créer 50.000 emplois ». L’agriculture urbaine ou le recyclage, par exemple, sont des domaines qui emploient souvent des personnes en insertion. Celles-ci réapprennent un métier et se voient valorisés dans leur métier.

L’économie circulaire à la parisienne est donc en pleine construction, un peu confuse, mais pleine d’optimisme et de motivation pour construire un autre modèle de société. Les conférences continuent jusqu’au 16 septembre : tout le programme ici : http://www.paris.fr/actualites/prets-pour-les-etats-generaux-de-l-economie-circulaire-2873

Illustration bannière : L’économie circulaire passe par une vision nouvelle des déchets © Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis