Que faire en cas d’apnée du sommeil ?

Un Français sur trois se plaint de troubles du sommeil. Si la majorité souffre d’insomnies, nombreux sont ceux qui sont atteints d’apnée du sommeil. Comment combattre ces apnées et retrouver des nuits paisibles ?

Rédigé par Annabelle, le 18 Jan 2016, à 12 h 10 min

Un Français dort en moyenne 7h47 par nuit. Cela n’a l’air de rien comme ça, mais rapporté à une vie, cela représente un tiers de notre vie passée au lit.

Nous passons un tiers de notre vie à dormir

C’est le temps nécessaire à notre organisme pour qu’il puisse se régénérer et fonctionner correctement. D’ailleurs, ne pas dormir suffisamment est très préjudiciable à la santé.

À ce propos, L’article de Philippe savez-vous pourquoi vous avez besoin de vos 8 heures de sommeil ? vous donnera un tas de bonnes raisons de prêter attention à la qualité de votre sommeil.

Les phases du sommeil

On ne devrait pas parler du sommeil d’ailleurs mais plutôt de sommeils au pluriel, puisqu’en réalité une nuit est composée d’une phase de sommeil lent et d’une phase de sommeil paradoxal.

Cette première phase de sommeil lent comporte quatre stades allant du stade 1 correspondant à la transition entre l’état de veille et l’endormissement, au stade 4 qui est celui du sommeil profond. Durant cette phase, les fonctions de l’organisme ralentissent petit à petit.

Arrive ensuite la phase de sommeil paradoxal pendant laquelle l’activité du cerveau augmente jusqu’à devenir aussi intense qu’à l’état de veille : c’est à ce moment que nous rêvons.

Pourquoi parle-t-on de sommeil paradoxal ?

Durant cette phase, notre corps expérimente un véritable paradoxe. D’un côté, le corps est complètement inerte, les muscles sont paralysés. De l’autre, le cerveau « carbure », il est très actif, provoquant des mouvements oculaires très rapides (les fameux REM ou Rapid Eye Movement).

À la fin de ces DEUX phases qui durent 90 minutes en moyenne, le cycle s’achève et un nouveau commence. Trois à cinq cycles vont s’enchaîner de cette manière pendant toute la nuit de sommeil.

Si pour un adulte la moyenne se situe autour de 7 ou 8 heures de sommeil par nuit, certains petits dormeurs se contentent de 6 heures à peine pour être en forme, alors que d’autres auront besoin de 9 heures au moins pour se ressourcer.

Mais quand le sommeil est de mauvaise qualité, même 9h de sommeil ne sont pas suffisantes. Une personne souffrant d’apnée du sommeil se réveillera des dizaines de fois en une seule nuit.

Ce sommeil saccadé et de mauvaise qualité a des répercussions sur la journée, entraînant somnolence et endormissements incontrôlables.

Lire page suivante : qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. Je suis appareillé depuis 5 ans. Au niveau de la récupération, il n’y a pas photo ! C’est très efficace. Avant, je m’endormais partout, même en voiture. Impossible de voir un film entier. Ma vie en a été complètement transformée. Par contre, c’est très inconfortable la nuit. Le masque gêne. On finit par s’y faire (pas le choix) mais bon ! c’est galère.

  2. Après un opération irréversible et douloureuse (voile du palais, amygdales et luette enlevés) force a été de constater que ça n’a rien changé à mon apnée du sommeil. En plus, tout ceci me pose problème pour manger vis à vis de la déglutition. Bref, il semblerait que cette méthode ait été abandonnée. Si on vous la propose, ne le faîte pas car elle est irréversible. Je suis donc appareillée. C’est avilissant certes et peu pratique quand nous voyageons mais pour l’instant c’est le seul moyen pour ne pas être épuisée le matin au réveil. Je n’ai pas opté pour le masque mais pour le swift (2 petits piquots qui rentrent dans les narines). De toute manière nous n’avons pas le choix car les risques pour la santé sont trop élevés. Bon courage si vous devez passer par cette méthode et persévérez car ce n’est pas naturel certes d’avoir ce truc pour dormir ! amicalement,

  3. Suis appareillée depuis des annnées

  4. suis appareillée appareil à pression positive. Malgré de multiples essais, masque nasal, bucco-nasal, pas évident de garder le masque toute la nuit. Et dire que c’est la panacée, moi je dis vivement qu’on trouve autre chose car c’est une véritable galère. la nuit, on ne maitrise pas tout ce que l’on fait. Il m’arrive d’arracher le masque et le matin maux de tête et fatigue. Donc oui, c’est efficace mais combien de personnes ne le supporte pas ce fichu masque???

  5. Je souffre de symptôme d’apnées du sommeil, je suis appareillé avec CPAP, depuis 6 semaines avec masque facial.Nette amélioration constatée passée de 77 apnée a 3. et le masque ne me dérange pas.

  6. Appareillé depuis 2 ,5 ans, masque faciale, nez bouche, pas tres agréable, mais pas le choix.
    Nette amélioration, constatée. Il m arrive de me rendormir sans, si je dois l enlever pour me lever.

  7. Je soufre de symptômes d’ apnées du sommeil , je suis appareillé , avec CPAP , depuis 6 années , avec masque facial , ça ne règle pas tout mais c’ est obligatoire .

Moi aussi je donne mon avis