Ethical Coffee Company : la capsule espresso écolo !

Rédigé par Annabelle, le 12 Jun 2013, à 16 h 20 min

Le marché de l’espresso fait maison ne cesse de progresser depuis 2005, date à laquelle George Clooney a prononcé pour la première fois le désormais culte « What else ?». Savez-vous combien de dosettes sont vendues en France, chaque année ?

Nespresso, leader incontesté du marché écoule 9 milliards de dosettes par an dans les 50 pays où il est présent, soit 285 dosettes à la seconde !

Autant dire que ce petit plaisir que s’offrent des millions d’aficionados du petit noir à travers le monde représente des tonnes de déchets qui étouffent la planète. Heureusement, des systèmes de recyclage sont mis en place. Mieux encore, le café en dosette devient responsable avec Ethical Coffee Company, la première capsule espresso compatible Nespresso entièrement biodégradable.

L’impact des dosettes sur l’environnement

nespresso-capsulesLes capsules de café pour se préparer un espresso comme au café, c’est bien sympa c’est sûr, mais connaissez-vous leur impact sur notre environnement ?

Une capsule Nespresso produit 42 grammes d’équivalent CO2.

Autrement dit, en utilisant des dosettes à café individuelles, on génère 10 fois plus de déchets qu’en achetant son café en paquets traditionnels. Selon l’Ademe, 250 grammes de dosettes de café produisent 10 fois plus d’emballages qu’un paquet de café de même poids… Ça donne à réfléchir.

Alors pour que les accros à la dosette ne boudent pas leur plaisir, des dosettes plus respectueuses de l’environnement ont été développées. Il y a quelques mois, nous vous présentions une sélection de capsules Nespresso compatibles, pour vous aider à trouver des capsules moins chères, plus pratiques car en vente partout et parfois beaucoup plus écologiques !

Aujourd’hui, nous vous proposons de tester la capsule espresso désignée comme la plus écolo : Ethical Coffee Company. La gamme est vendue dans de nombreuses enseignes (Géant Casino, Casino, Monoprix, LeaderPrice…) et en ligne sur EspressHome : www.espresshome.com

Ethical Coffee Company : buvez, compostez !

Exit l’aluminium ou pire, le plastique qui constituent la plupart des dosettes, et qui sont responsables d’une empreinte carbone déplorable.

ECCLe service R&D de Ethical Coffee Company a planché pendant 2 ans pour créer une capsule  réussissant le tour de force de préserver tout l’arôme du café, tout en minimisant l’impact sur l’environnement.
La capsule est ainsi fabriquée essentiellement à base de fibres végétales et d’amidon. Ce matériau permet d’obtenir une capsule qui se dégrade au bout de 6 mois. Après usage, il vous suffit alors de la jeter avec le reste de vos déchets ménagers ou mieux, la mettre au compost !

Avec une capsule biodégradable, plus besoin de tri sélectif ou de recyclage : l’utilisation de café en dosettes est simplifiée, et l’impact sur la nature fortement diminué.

Si bien qu’au niveau écologique, il n’y a rien à redire ou presque : le petit bémol étant que la capsule reste tout de même suremballée…

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. je suis très déçu des dosettes même si le goût et bon la capsule biodégradable est bien mais ne s’adapte pas bien au cafetière krups Nespresso. pour le prix quand même très déçu 🙁

  2. Moi je recycle mes capsules ainsi que celles de mes amis, voisins, celles des boutiques elles-mêmes… en bijoux, guirlandes, horloges,… alors vive le développement durable !!! 😉

  3. Malheureusement les derniers modèles de machines nespresso ont été modifiés au niveau de la “cage” à capsule pour ne fonctionner correctement qu’avec les capsules de la marque. J’ai testé les capsules ECC dans une pixie, a marche pas, par contre dans une machine moins récente ça passe encore. Choisir la facilité et céder au marketing, c’est un choix. What else? no comment. Ha si, il y a le problème du matériau utilisé pour les capsules d’origine, l’aluminium, dont l’exploitation exponentielle a des conséquences dramatiques sur l’environnement (voir le doc “planète alu” : http://videos.arte.tv/fr/videos/planete-alu–7367250.html) et serait un des poisons que nous ingérons, parmi tant d’autres, soupçonné d’être une des causes de maladies telles qu’alzheimer qui touche des personnes de plus en plus jeunes. L’aluminium est un neuro-toxique omni-présent dans notre quotidien (et même composant des vaccins), pourtant inutile et même néfaste à tout organisme vivant. Voilà, j’aime bien George Clooney, mais sur ce coup là il n’a pas bien joué le clown ethical, alors je préfère continuer à acheter des paquets de café moulu, et renoncer au confort des capsules branchées, sitôt utilisées, sitôt jetées. En plus nestlé s’adonne aussi au green washing, en proposant des points de collecte de capsules usagées, mais un trop faible pourcentage de ceux qui en consomment font l’effort de les apporter dans un point de recyclage, si toutefois ils en trouvent! Quant à savoir ce que deviennent ces capsules une fois collectées, c’est secret-défense… dixit des journalistes qui se sont penchés sur le sujet.

  4. Excellente idée cette dosette biodégradable mais encore aurait il fallu que le service R&D d’Ethical coffee company se penche réellement sur la conception de sa capsule.
    J’ai eu comme cadeau pour la fête des pères une machine Nespresso Pixie et mes capsules ECC fonctionnent très mal et ne supportent pas trop la pression de la machine par rapport aux vrais capsules Nespresso “What else” qui sont en alu!!!!!!!!!

  5. bonjour
    dispose t on de chiffres pour dire de combien est réduite l’empreinte carbone des dosettes en amidon ?
    et au final elle est de combien , par rapport à un café acheté en paquets ?
    merci

  6. Mais quelle bonne idée, vraiment je suis ravie de voir toutes ces démarches pour limiter notre impact sur l’environnement. Et avec la prise de conscience générale que nous sommes nuisibles (à la planète et à nous mêmes!) en consommant n’importe quoi, il y a de nombreux exemples comme celui-ci qui me donne espoir!

Moi aussi je donne mon avis