Quand l’esprit guérit le corps – partie 2 : des économies à portée de cerveau !

Rédigé par Philippe C, le 26 Mar 2012, à 18 h 30 min

Aujourd’hui, nouvelle étape dans notre découverte des approches alternatives de la santé ; Philippe nous fait découvrir les liens entre le corps et l’esprit. Avec enthousiasme.

**

C’est génial ! J’aurais dû vous en parler bien avant : le 22 novembre 2011, une extraordinaire émission allemande était diffusée sur Arte, « Quand l’esprit guérit le corps » !

Je dis « extraordinaire », car on y voyait (enfin !) des acteurs de la médecine « traditionnelle » faire l’apologie et surtout pratiquer avec succès la « médecine corps esprit », colonne vertébrale de ma rubrique « santé préventive ».

Enfin un espoir de voir les dépenses de santé diminuer grâce au réveil du médecin qui sommeille en chacun d’entre nous ! Certes, il ne peut pas tout. Mais ce qu’il peut est déjà immense : nous rendre un peu plus responsables, plus autonomes et surtout plus libres et en bien meilleure santé. Je vous propose ce qui suit :

1-    un résumé très court en quelques points pour les « pressés » ;

2-    un résumé plus fourni pour les « intéressés » (mon article d’aujourd’hui !) ;

3-    et enfin, visionner l’émission entière pour les « vraiment intéressés » (lien à la fin de l’article)

On souhaiterait voir plus d’émissions françaises traiter du même sujet ! Si vous en avez connaissance, faites m’en part : je suis preneur !

« Quand l’esprit guérit le corps »*

Emission allemande diffusée sur Arte le 22 novembre 2011 (1)

Résumé :

1- Nous avons tous en nous un puissant médecin intérieur  ;
2- Ce médecin est plus ou moins puissant selon chacun  ;
3-Ce qui active ces « forces intérieures de guérison » change d’un patient à l’autre ;
4-Quelques pratiques efficaces : la restructuration cognitive, la méditation, la méthode Trust, l’effet placebo, l’approche holistique ;
5- Confiance et le dialogue entre médecin et patient sont incontournables  ;
6- L‘effet placébo a été reconnu officiellement par l’ordre des médecins allemands (2010) ;
7- 3 éléments-clé  : la confiance / il y a toujours quelqu’un pour nous aider / la foi en nous.

Le corps possède des ressources régénératrices

Notre corps possède donc des « forces régénératrices » naturelles qui l’aident à retrouver de l’énergie quand il en a besoin. Cette fonction est assurée par le cerveau.

C’est une sorte de « médecin intérieur ».

Mais quel dommage ! La médecine actuelle a un peu oublié cette tendance naturelle du corps à se soigner par lui-même ! L’homme est réduit à un symptôme. On oublie qu’il est un tout, composé d’un corps, mais aussi d’un esprit.

De plus en plus de médecins pourtant veulent aider leurs patients à contribuer à leur propre guérison en faisant appel à ces forces régénératrices.

Certains praticiens, persuadés de l’importance et de l’efficacité de la collaboration avec le « médecin intérieur » présent en chacun de nous, développent des méthodes d’accompagnement originales. Quelles que soient leurs différences théoriques ou pratiques, ces approches encouragent le patient à explorer sa propre voie de guérison. Au-delà du profit personnel que chacun peut en tirer, l’ensemble de la société a tout à y gagner, en maîtrisant mieux le coût du système d’assurance maladie.

De plus en plus de médecins veulent aider leurs patients à contribuer à leur propre guérison

Exemple (clinique d’Essen) : Gunter souffrait d’arthrose qui l’empêchait de nager : très fortes douleurs, vertiges, crises d’angoisse…  Le service de naturopathie et de médecine « ré intégrative » envisage le patient dans sa globalité et s’occupe de l’interaction des différents éléments de l’organisme.

L’accent est donc mis sur le patient et ses ressources intérieures, plus que sur la maladie.

Les méthodes corps-esprit qui sont appliquées s’appuient sur les aptitudes du corps et de l’esprit pour favoriser l’auto régénération de l’organisme : massages, acupuncture… + dialogue, méditation, séances de restructuration cognitive qui permettent de structurer les pensées négatives

Le stress est par exemple un des pires ennemis bien connu de nos fonctions auto réparatrices, efficaces lorsque nous sommes détendus, optimistes, dans un état d’esprit positif.

La réduction du stress peut être basée sur des exercices de Pleine Conscience (cf. « Le Miracle de la Pleine Conscience » de Thich Nhat Hanh). Le but est alors de se concentrer essentiellement sur l’instant présent (cf. « Mettre en pratique le pouvoir de l’instant présent » par Eckart Tolle) et  permettre à l’esprit de reprendre son influence sur le corps (cf. « Quand l’esprit dialogue avec le corps » Daniel Goleman et « La solution intérieure » de Thierry Janssen)

N’oublions pas qu’au départ, enfant, « tout » se passe bien

A l’origine, cerveau et corps savent ce qu’il faut faire pour rester en bonne santé. Le cerveau sait très bien veiller sur notre corps. Les fondations de la maison sont saines et droites. Ensuite, il doit s’adapter à notre environnement, à notre façon de vivre, aux exigences de notre famille, de notre travail, de notre société, de notre culture, de l’époque dans laquelle on vit… Des déséquilibres se créent et un ou plusieurs organes peuvent « lâcher »,  la maison penche, la maladie s’installe.

La « médecine corps-esprit » constitue dans cet esprit une solution plus qu’intéressante. Mais elle n’a pas les mêmes effets sur tout le monde ; à chacun de trouver ce qui lui convient le mieux.

*

La suite p.2> des pratiques qui réveillent nos ressources régénératrices

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



« Réflexologue diplômé et praticien depuis 10 ans, praticien Reiki (Niveau III) depuis 8 ans, j’ai la « santé préventive » dans la peau depuis tout...

17 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Sur ce sujet passionnant, on peut aussi lire les livres de Thierry Janssen, (ancien chirurgien, maintenant psychothérapeute) notamment « la solution intérieure » ou « la maladie a-t-elle un sens », ou aller sur son site, très riche d’infos : thierryjanssen.com
    Cordialement

    • Bonjour Eve !

      Merci pour votre commentaire !

      Oui, vous avez raison : je cite Thierry Janssen à plusieurs reprises dans mes articles. « La solution intérieure » est effectivement une excellente et très pertinente référence !

      N’hésitez pas aussi à nous faire part de vos expériences personnelles et/ou de celles de vos proches : rien de mieux que la publication de cas concrets, de cas vécus pour une promotion efficace de la « santé préventive » !

      Cordialement.

  2. c’est bien que l’on parle plus de ces méthodes de guérison qui existent pourtant depuis toujours mais que la science refuse d’admettre encore, normal il faut aussi compter avec la spiritualité. Je pratique avec succés depuis quelques années ce genre de méthode surtout par la méditation, mais ce qu’il faut savoir c’est qu’il n’y a pas que le corps qui fourni l’énergie, l’esprit doit aussi la capter et l’emmagasiner par l’intermédiaire des ondes que nous envoit la terre et l’espace…

  3. Ma fille etait atteinte dun cancer, son oncologue n a rien trouve de mieux que de lui dire, c est grave et qu elle ne feterait pas son 45 eme anniversaire, elle ne serait pas morte si elle avait connu votre methode.Beaucoup de gens devraient se reveiller et suivre votre methode . C est que nous sommes des cobbaye.On essaie tel ou tel traitement si ca ne va pas tant pis.
    A l heure ou je vous ecris, je me dis : si on lui avait dit des choses positives son cerveau aurait mieux reagi.

    • Bonjour Sissou,

      Votre témoignage me touche profondément et à double titre :

      Tout d’abord parce que vous avez perdu votre fille et que rien ni aucun mot ne pourra combler votre douleur (je vous invite néanmoins à lire l’ouvrage « La source du bonheur » dans lequel Christian BOIRON traite le sujet de la disparition de proches de façon juste et profonde) ; ensuite, parce que vous abordez la santé avec cette foi profonde qui soulève des montagnes, qui produit parfois des résultats que la science qualifierait sinon de miracles, du moins d’inexplicables.

      Je partirai d’ailleurs prochainement de votre témoignage et de votre foi en ces ressources intérieures que nous avons en nous pour mieux encore en décrire les ressorts.

      Je ne sais pas si un type de discours et une ou des « méthodes », comme vous dites auraient à eux seuls sauvé votre fille, mais, c’est vrai, ils y auraient certainement et fortement contribué.

      Nous y reviendrons.

      Merci encore Sissou pour votre soutien.

      Courage à vous. Prenez soin de vous.

      Philippe.

  4. A noter que cette semaine et jusqu’au 4 avril, vous pouvez visionner en replay sur le site d’Arte un documentaire étonnant sur le jeûne.

  5. Ah quel pur bonheur cet article : merci Philippe pour ce partage !
    C’est exactement ce que je vis au quotidien avec les personnes que je reçois en réflexologie ! Favoriser l’auto-guérison de la personne, lui rendre tout son « pouvoir »… lui donner un « coup de pouce » pour la voir enfin s’éveiller vers un mieux-être… ah, quel bonheur d’être réflexologue, hein Philippe ???
    Je vais m’empresser de voir la vidéo !

    Bien cordialement.

    • bonjour monsieur! parolns en de ce monsieur, il se prends pour DIEU le pere. en plus c’est un cumulard , il donne des lee7ons aux autres! sa tenue vestimentaire est simple, mais il vit comme un riche, avec sa barbe et son treillit c’est le parfait terroriste intellectuel avec ses mots et son venin qui sort de sa bouche , il fait la pluie et beau temps! ilest capable de demolir des ecrivains qui ont du talent, de peur qu’ils leurs fassent de L4OMBRE a e7a petite personne!

  6. Bonjour,
    Je me demande si les lobbies de la santé vont laisser utiliser une telle méthode en France. Que vont devenir les laboratoires ou les grands « pontes » des hôpitaux s’ils n’ont plus de patient à se mettre sous le chéquier…!!!
    Bravo pour la diffusion de ce message.
    Cordialement.

    • Bonjour Dany (c’est bien Dany ?) !

      Merci pour votre soutien qui me va droit au cœur. Et vous posez la bonne question : que vont devenir les labos ? C’est horrible !

      Plus sérieusement : la médecine traditionnelle est géniale quand elle marche « la main dans la main » avec les autres pratiques : tout ce qui est bon pour notre santé et notre porte-monnaie devrait être « bon à prendre ».

      En chirurgie, par exemple, elle est fantastique, inégalable !…

      En revanche, c’est vrai, elle a ses limites quand elle limite la puissance de notre cerveau, en mettant un frein ou du moins, en ne participant pas activement ou mollement au développement de nos fantastiques et insoupçonnées ressources intérieures…

      Mais faisons confiance « aux bonnes pratiques », au pragmatisme allemand, américain (qui n’est pas que impérialiste) ou quel qu’il soit, bref, aux preuves par l’exemple qui finiront bien par nous convaincre.

      L’espoir fait vivre, dit le proverbe !…

      Cordialement aussi.

  7. Bonjour

    J’espère que les années à venir nous amènent tous à comprendre et intégrer vos propos ……quel espoir !!

    Merci pour vos articles .

  8. Article passionnant ! A diffuser sans limites dans les hôpitaux …et les salles d’attentes.
    Je crois en effet que préparer sa visite chez le médecin, quitte à écrire ce que l’on veut lui dire est important…et permet de gagner du temps !
    Philippe

  9. J’aime bien le concept et la note positive. Mais il existe nombre d’enfants malades et parfois même des cancers… Qu’en est-il alors?

  10. Bonjour,

    Merci, merci pour cette article !!
    C’est magnifique que tout cela puisse enfin être partagé…

    Il est temps !!

    Belle journée à vous.

  11. cela a l’air très intéressant mais je ne trouve pas le lien pour visionner le reportage ?

  12. Super !! passionnant , merci Philippe

Moi aussi je donne mon avis