Comment aider votre enfant à surmonter ses peurs ?

Peur du loup, du noir, de l’orage, des monstres, du regard des autres, les enfants ont de nombreuses angoisses qu’ils ont parfois du mal à surmonter. Pour l’aider à maîtriser ses peurs, découvrez quelques conseils piochés dans l’excellent ouvrage de Stéphanie Couturier.

Rédigé par Marie Mourot, le 30 Oct 2019, à 16 h 10 min

La peur est une émotion normale que l’on ressent en présence d’un danger ou d’une menace. Elle est donc tout à fait naturelle et même nécessaire. Si les peurs sont très nombreuses, elles évoluent en fonction de notre âge : les peurs des enfants sont donc différentes de celles des adultes. Et si les enfants, ont souvent bien du mal à surmonter leurs peurs, c’est tout à fait normal.

En effet, Stéphanie Couturier explique dans son livre « Aidez votre enfant à surmonter ses peurs », qu’un enfant n’a pas le moyens physiologiques de se calmer et se raisonner par lui-même, tout simplement parce que son cortex sensoriel (centre d’analyse des sens) et son hippocampe (siège de la mémoire) sont encore immatures.

Aider son enfant à surmonter ses peurs : quelques conseils

Nous ne savons pas toujours comment réagir face aux peurs de nos enfants. Nous pourrions être tentés de dire « Mais non, tu n’as pas peur… ». Pourtant, la première chose à faire est de prendre la peur de votre enfant au sérieux. Ne minimisez pas. Quand un enfant a peur, il a vraiment peur et n’est pas capable de se raisonner par lui-même.

Nier cette peur ne rassurera pas votre enfant, bien au contraire. Stéphanie Couturier insiste, « C’est votre compassion qui va permettre d’accueillir la peur, et qui sera la première étape pour la faire partir ».

Comment aider votre enfant ? © ra2studio

Lire aussi : Avant même les sourires, les bébés savent identifier la peur sur un visage

Écouter et comprendre les peurs de votre enfant

Écouter votre enfant est donc indispensable pour comprendre ses angoisses. Parlez-lui de vos peurs d’enfant mais aussi d’adulte afin de dédramatiser la situation. Il comprendra ainsi qu’il est normal d’avoir peur et que chacun peut trouver sa propre solution pour y remédier.

Quoi qu’il en soit soyez patient, combattre une peur demande souvent beaucoup de temps. Et pour la combattre, il est nécessaire de la comprendre. Dans son livre, Stéphanie Couturier conseille de tenir un cahier de la peur de son enfant : vous y noterez quand et comment la peur se déclenche, quels effets cela a sur lui mais aussi sur la famille. En notant tout de cette manière, vous verrez certainement quelques pistes apparaître pour aider votre enfant.

Enfin, n’hésitez pas également à vous documenter sur l’objet de sa peur. S’il panique dès qu’il voit une abeille par exemple, aidez-le à élargir ses connaissances sur cet insecte afin de ne plus en avoir peur.

Lui apprendre à se détendre

Les manifestations physiques de la peur sont très désagréables pour votre enfant. Pour l’aider à se sentir mieux dans ces moments là, apprenez-lui à se détendre. Et le meilleur moyen pour y arriver, c’est la respiration profonde.

En effet, elle permet de se relaxer et de calmer les émotions intenses. Facile à mettre en place, la respiration profonde peut se pratiquer assis, debout ou allongé.

Un exercice proposé par Stéphanie Couturier

Bien respirer pour se détendre © Cookie Studio

Prendre de l’air par le nez puis retenir sa respiration une à deux secondes. Souffler ensuite par la bouche un filet d’air, le plus lentement possible afin de vider le maximum d’air contenu dans les poumons. « Lorsque cette respiration est bien maîtrisée, essayez de lui donner forme en proposant à votre enfant de souffler toutes ses colères, afin de réaliser un grand nettoyage à l’intérieur de son corps ».

L’aider à exprimer ses peurs pour mieux les maîtriser

Pour que votre enfant puisse exprimer ses peurs et ses émotions librement, le dessin est un outil formidable. Encouragez-le à dessiner ce qui le terrorise, demandez-lui le plus de détails possible. Décidez ensuite ensemble du sort réservé au dessin : le déchirer, le brûler dans la cheminée ou alors lui ajouter des détails rigolos pour le rendre beaucoup moins impressionnant.

Fabriquer avec lui un objet protecteur

Aidez-le à se sentir protégé © Yuganov Konstantin

Une fois que votre enfant sait comment maîtriser ses peurs grâce à la respiration et qu’il sait les exprimer, fabriquer un objet protecteur avec lui peut-être une bonne idée pour l’aider à se sentir en sécurité. Pour Stéphanie Couturier, « l’enfant se crée une plus grande sécurité intérieure en se protégeant lui-même ».

À vous de trouver ensemble l’objet qui pourrait lui correspondre, cela peut prendre la forme d’un talisman, d’une pierre magique, d’un super héros, d’une étoile de protection ou encore d’un attrape rêve. Il pourra ainsi lui remettre toutes ses peurs, s’en décharger en quelque sorte afin de s’en détacher progressivement…

Pour en savoir plus : Aidez votre enfant à maîtriser ses peurs , Stéphanie Couturier, août 2017, éditions Marabout, 5,90 euros..

Illustration bannière : Comment aider votre enfant à maîtriser ses peurs ? – © Morrowind
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de trois enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis