Energies renouvelables : PME, pensez au crédit participatif

Un champ d’éolienne ou de parc solaire peut s’avérer couteux. Or, penser au crédit participatif pour compléter les infrastructures énergétiques s’avère être une bonne solution, notamment pour l’économie locale.

Rédigé par Look&Fin, le 19 Jan 2018, à 8 h 50 min

Le financement de la transition énergétique est un véritable enjeu pour la France et pour les entreprises qui participent à cette évolution structurante. Mais financer des PME avec des projets d’une telle envergure demande des moyens considérables pour les entrepreneurs. Heureusement de nouvelles formes de financement ont émergé ces dernières années, et notamment le crowdlending.

Crédit participatif : le crowdlending aussi au service de la transition énergétique

Selon Greenpeace, d’ici 15 ans 2/3 de l’électricité mondiale pourraient provenir des énergies renouvelables. Cela nécessite donc une installation croissante d’infrastructures dédiées, et l’une des solutions pour les financer est d’emprunter auprès du public, cette solution ayant plusieurs vertus.

crédit participatif, financement énergie verte

© kaprik

Les projets au centre d’un tel financement

Un des principaux critères permettant de faire appel à l’épargne publique via un prêt, est la maturité même du projet. Certes financer un champ d’éoliennes demande des couts important, mais rajouter une éolienne à un champ déjà existant peut-être financé par un prêt. Les projets d’énergie renouvelables proposés habituellement dans le crowdlending sont donc souvent déjà en construction ou même en fonctionnement.

Et afin de mieux répondre aux risques liés aux financements énergétiques, le ministère de l’Environnement a annoncé en septembre dernier la création d’un « label environnement » dédié aux plateformes de financement participatif spécialisées dans la croissance verte. L’objectif est donc de « garantir à l’investisseur une transparence de l’information ainsi que la qualité environnementale des projets », note le ministère.

Concrètement, il s’agit de transmettre aux investisseurs, pendant et après la levée de fonds, des documents clés, un suivi de projet sur la durée, de créer un espace dédié aux commentaires, d’organiser des réunions avec le porteur de projet. Enfin, autre objectif annoncé, mesurer l’impact environnemental du projet financé. Aujourd’hui une douzaine de plateformes ont déjà obtenu ce label et cela devrait se renforcer.

L’économie locale au centre du projet

Le crowdlending a de quoi séduire les porteurs de projets innovants dans la transition énergétique. Les plateformes, permettent en effet de lever rapidement et simplement des fonds en alignant les intérêts de l’emprunteur à ceux des prêteurs. En effet, les projets financés sont souvent développés au niveau local et les investisseurs sont aussi des prêteurs locaux.

crédit participatif

© alphaspirit

De fait, les prêteurs cherchent à investir dans des projets qui « ont du sens » et qui interviennent directement dans l’économie réelle. Chez Look&Fin par exemple, l’entreprise Alternative Green a réussi à financer la cinquième éolienne de son parc et a ainsi emprunté auprès de la communauté un million d’euros. Un emprunt qui a permis de financer l’apport en fonds propres permettant de sécuriser le financement en leasing bancaire et de financer le BFR des éoliennes existantes.

Le crowdlending est donc une source de financement alternative, qui financera soit directement le projet développé par l’entreprise, soit permettra d’apporter le capital minimum pour se financer auprès d’une banque.

Illustration bannière : Financer la transition énergétique – © Kletr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Libérez votre épargne en prêtant à des PME en croissance, vous profitez d’un retour financier attractif.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour, j’ai un peu regardé les plateformes de crowdlending et mis à part le site http://www.lookandfin.com , elles sont toutes en France. Dommage qu’il y en ai si peu en Belgique. Julien

Moi aussi je donne mon avis