Crowdlending : faites fructifier votre épargne auprès des PME

Frédéric Lévy Morelle est le fondateur de la plateforme Look&Fin qui finance des entreprises via le prêt collaboratif. Il nous en dit plus sur le crowdlending, cette nouvelle façon d’épargner en ligne.

Rédigé par Marie-Agnès Gastineau, le 28 Mar 2017, à 16 h 00 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

En France, depuis le 1er octobre 2014, les particuliers peuvent prêter aux entreprises avec intérêts par le biais de plateformes, une forme de financement participatif nommée “crowdlending“. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Pourquoi le crowdlending ? Rencontre avec un acteur principal

crowdlendingDepuis sa création il y a quatre ans, Look&Fin, plateforme de prêt participatif a déjà réuni 15 millions d’euros pour financer une centaine de PME : c’est l’une des plus actives en France et en Belgique. Son fondateur, Frédéric Lévy Morelle a répondu à nos questions.

consoGlobe.com : pouvez-vous nous rappeler comment fonctionne le crowdlending ?

Frédéric Lévy MorelleLe crowdlending permet à des entreprises à la recherche de fonds de se financer directement auprès des particuliers. Ces derniers prêtent leur épargne contre un taux d’intérêt attractif (NDLR : 8 % en moyenne par an chez Look&Fin). C’est une manière innovante d’obtenir un crédit PME sans devoir passer par une banque !

consoGlobe.com : pourquoi avez-vous lancé cette plateforme en 2012 ?

Frédéric Lévy Morelle – Auparavant, lorsque j’étais responsable des investissements dans des fonds de venture capital, j’ai pu constater qu’il y avait énormément d’entreprises à la recherche de financement. Mais, finalement peu d’entre-elles étaient retenues, et parfois pour de mauvaises raisons. Et, de l’autre côté, on trouve des épargnants qui cherchent de plus en plus à investir dans l’économie réelle avec des placements qui rapportent.

Devant ce double besoin, j’ai vu une opportunité de marché et j’ai lancé Look&Fin. Très rapidement, nous avons financé nos premiers dossiers.

consoGlobe.com : nous avons donc d’un côté des PME qui cherchent de l’argent et de l’autre des particuliers qui ont justement de l’argent à investir, alors comment faire ? Et quel est l’intérêt pour un particulier de prêter à une ou plusieurs PME ?

Frédéric Lévy Morelle – C’est très simple. Tout d’abord il suffit aux internautes de s’inscrire sur la plateforme pour recevoir les offres de prêts. Pour chaque dossier mis en ligne, ils trouveront ensuite une note détaillée de l’entreprise incluant des éléments financiers.

Si vous voulez prêter, vous choisissez le montant (NDLR : minimum 500 euros) et investissez directement en ligne sur la plateforme de financement participatif. Vous êtes informé du taux d’intérêt annuel dont vous allez bénéficier (5 à 12 % en fonction du niveau de risque du dossier) et de la durée du prêt (de 6 à 60 mois maximum).

C’est très clair ! Vous savez exactement pour combien de temps votre argent est mobilisé et ce qu’il va vous rapporter.

crowdlending

Tout est automatisé par la plateforme ensuite. Vous recevez les remboursements mensuels de votre prêt dès le premier mois suivant votre investissement. Votre espace personnel en ligne vous indique à tout moment où vous en êtes.

Je veux ajouter une dernière chose très importante : nous sélectionnons rigoureusement les PME que nous proposons à notre communauté de prêteurs. Notre taux de défaut (c’est-à-dire de faillite d’entreprises) est de 0,8 %, l’un des plus bas du marché. Ces bons résultats font la fidélité de nos prêteurs qui disposent chez nous d’un panier d’investissement de 25.000 euros en moyenne.

consoGlobe.com : et pour une PME, quel est l’intérêt d’obtenir un crédit via des particuliers plutôt que via sa banque ?

Frédéric Lévy Morelle – L’intérêt est double : il est de disposer des fonds rapidement et de faire levier sur les crédits bancaires. En 15 jours nous mettons à la disposition de PME le montant désiré. Ce délai comprend la phase d’analyse du dossier et la levée de fonds en ligne. En 2016, nous avons levé en moyenne 250.000 euros en 4 minutes !

Ensuite, contrairement aux banques, nous ne demandons ni caution ni garanties personnelles aux entrepreneurs. De ce fait, les montants obtenus via Look&Fin sont considérés comme des quasi fonds propres, ce qui permet aux dirigeants d’entreprises d’obtenir des crédits bancaires complémentaires auprès de leurs établissements financiers.

Enfin, autre avantage du crowdlending par rapport au venture capital ou au crowdfunding, c’est que l’entrepreneur reste maître à bord sans se faire diluer.

Pour en savoir plus : www.lookandfin.com

Pour conclure, on peut dire que ce système fonctionne puisque beaucoup de nos entrepreneurs reviennent nous voir pour un deuxième prêt. William Binet, l’entrepreneur du Group VOIP Telecom (33 millions d’euros de CA), que nous venons de financer pour une deuxième fois à hauteur de 300.000 euros déclarait récemment dans un communiqué : “Notre première expérience avec le crowdlending ayant été très concluante, nous n’avons pas hésité à refaire appel à Look&Fin lorsque l’occasion s’est présentée. Pourquoi ? Le crowdlending est rapide et efficace : les fonds ont été levés en 40 secondes ! Il n’est pas nécessaire non plus de fournir des cautions et garanties personnelles, un détail important pour nous, entrepreneurs“. Finalement les entrepreneurs que nous finançons sont nos meilleurs ambassadeurs.

consoGlobe.com : un dernier conseil avant de se lancer ?

Frédéric Lévy Morelle – S’agissant de placements non garantis, renseignez-vous d’abord avant de prêter, et diversifiez au maximum vos placements pour optimiser votre performance et limiter le risque. C’est-à-dire placez plutôt des petits montants sur un maximum de PME plutôt qu’un gros montant sur une seule PME.

Illustration bannière : – © MIND AND I Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Depuis une quinzaine d'années, j'évolue dans l’écosystème du financement des PME, en tant que spécialiste de la communication, notamment chez Devenir rédacteur

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis