Entrepreneurs, le crowdlending peut être pertinent pour vos besoins financiers !

Le financement participatif – appelé aussi crowdfunding – révolutionne le financement de projets, puisqu’il permet de lever des fonds directement auprès de particuliers sans plus passer par les banques. Dans cette même optique, le crowdlending s’adresse aux PME.
Décryptage.

Rédigé par Look&Fin, le 13 Apr 2017, à 16 h 10 min
Cet article a été sponsorisé, mais nous gardons
notre liberté éditoriale et y avons écrit ce que nous pensons.

Là où la plupart des modes de crowdfunding à savoir : le reward crowdfunding et crowdfunding equity s’adressent principalement aux startup et autres initiatives nouvelles, le crowdlending (prêt par la foule) est quant à lui, une solution adaptée aux PME plus matures disposant d’un historique commercial d’au moins trois ans.

Le crowdlending, une solution de financement pour les PME

Avec le crowdlending, les particuliers prêtent leur épargne aux sociétés qui ont un besoin de financement. En contre partie, le prêteur bénéficie d’un taux d’intérêt à partir de 5 % par an durant toute la durée de son prêt (6 à 60 mois). Le crowdlending est le métier du financement participatif le plus prépondérant en volume, occupant ainsi 70 % du marché du crowdfunding. Cette quote-part se vérifie aussi bien en France, qu’en Europe ou aux États-Unis.

le crowdlending

© mansong suttakarn

Le crowdlending : une solution de financement pour les PME qui se démocratise pour les cinq raisons suivantes :

  • Pas de garantie, ni de caution : les chefs d’entreprises n’ont pas à mettre leur patrimoine personnel à risque.
  • Rapidité : obtention des fonds en 14 jours en moyenne.
  • Facilite l’obtention de crédits bancaires complémentaires : le crowdlending permet de faire effet de levier auprès des banques, et dans certains cas renouer le dialogue avec elles.
  • Taux d’intérêt fixé par l’emprunteur : c’est l’entrepreneur qui valide le taux.
  • Pas de dilution du capital , contrairement au crowdfunding qui apporte des parts au capital de la société en échange de l’investissement d’un prêteur. De plus, la plateforme est l’intermédiaire tout au long de la durée de vie du prêt entre l’emprunteur (la PME) et les prêteurs (les particuliers).

Comment faire ?

Pour être éligible au crowdlending, il faut répondre à quelques critères de sélection :

  • présenter 3 bilans comptables (comme évoqué précédemment),
  • avoir un chiffre d’affaires supérieur à 500.000 euros,
  • avoir un EBITDA supérieur à 0 (être rentable).

Les prêts participatifs octroyés couvrent des besoins entre 100.000 euros et 1.000.000 euros. Une fourchette intéressante pour les PME !

Le crowdlending finance aussi tout type de besoin : développement commercial, croissance externe, immobilisation corporelles et incorporelles, besoin en fonds de roulement, promotion immobilière, refinancement de dette, restructuration…

Un exemple ? Powerpack : Une PME récemment financée via le Crowdlending

La plateforme de crowdlending Look&Fin a récemment structuré le financement de la société Powerpack, leader dans la production de sacs poubelles et film plastiques. Cette société active depuis 2003 réalise un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros et compte des clients en Belgique, en France, en Hollande, en Allemagne et en Grande-Bretagne.

crowdlending

Le prêt de 250.000 euros doit permettre à l’entreprise de développer un nouveau programme de R&D (recherche et développement), visant à développer son propre bio-polymère et produire sous « licence » des matières premières bios.

En effet, la société doit répondre à une législation de plus en plus exigeante sur la composition des sacs et films plastiques, et doit s’adapter en développant de nouveaux produits. Powerpack teste déjà depuis plusieurs mois des biomatériaux pour produire des sacs biodégradables pour le marché de détail (emballage de fruits et légumes, sacs de transport et sacs poubelles pour les résidus de déchets organiques).

Cette évolution et ces nouveaux produits lui ouvrent de nouvelles opportunités. Le crowdlending est ici un mode de financement permettant de répondre rapidement à ses besoins d’innovation du moment. C’est aussi un moyen de diversifier les sources de financement, les banques étant plutôt frileuses à financer des besoins immatériels.

Structuré sur une durée de 48 mois et offrant un taux d’intérêt de 9 % l’an, le financement a été souscrit par une centaine de prêteurs en quelques minutes.

Illustration bannière : Financez votre entreprise grâce au crowdlending – © Kinga Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Libérez votre épargne en prêtant à des PME en croissance, vous profitez d’un retour financier attractif.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis