Pourquoi j’ai décidé de prêter mon épargne à des PME sur une plateforme de crowdlending ?

Il existe une multitude de plateformes de financement participatif qui vous proposent de placer votre argent sur un projet artistique, une startup ou encore un projet social. Mais aujourd’hui cette tendance va plus loin. Le financement participatif ne se limite plus seulement à un placement « coup de coeur » ou local.

Rédigé par Marie-Agnès Gastineau, le 18 May 2017, à 7 h 10 min

En effet le crowdlending – littéralement le prêt participatif – est désormais reconnu comme une classe d’actifs à part entière. Il attire de plus en plus d’investisseurs particuliers et professionnels qui viennent confier leur épargne et sont à la recherche d’un rendement attractif. Jean-Pierre, Jean-Claude et Patricia, tous trois utilisateurs d’une plateforme de crowdlending Look&Fin, témoignent…

Qui sont réellement ces investisseurs ‘online’ ? Rencontre avec des prêteurs actifs d’une plateforme de crowdlending

Nous avons rencontré 3 prêteurs actifs utilisant la plateforme de cowdlending Look&Fin, afin de recueillir leurs témoignages concernant leur épargne.

plateforme de crowdlending

investir son épargne facilement en ligne sur une plateforme de crowdlending © mypokcik

En Belgique, Jean-Pierre s’est détourné des livrets d’épargne classiques

Pour Jean-Pierre D., 44 ans, enseignant  en Belgique, la motivation première vient du faible rendement des livrets d’épargne : “Les taux particulièrement faibles – voir négatifs – des comptes d’épargne bancaires habituels nous poussent à rechercher ailleurs un meilleur rendement.“, nous explique-il.

Bien choisir la plateforme de crowdlending à qui on va confier son argent est très important. Il nous cite en exemple Look&Fin à qui il a confié plusieurs fois son épargne : “Les avis apportés par l’équipe d’analystes de Look&Fin sur les projets à financer sont très importants pour moi, qu’ils soient personnalisés ou collectifs. La note attribuée – pour chaque dossier soumis aux prêteurs – via leur échelle de risque (Classé de A à E), ainsi que l’analyse détaillée du projet sont aussi des éléments déterminants”.

Enfin, l’investissement dans l’économie réelle semble aussi l’un des bons points du crowdlending : “Permettre à des entreprises françaises ou belges de rebondir, de se développer ou de créer des emplois est également primordial dans mes choix d’investissements” conclu ce prêteur.

Lire aussi : En 2017, je fais fructifier mes économies avec le financement participatif

Au Canada, Jean-Claude, s’est aussi lancé dans l’aventure du crowdlending

Direction le Canada où Jean-Claude M., 60 ans, travaille pour le gouvernement Canadien, ce qui ne l’empêche pas de prêter son épargne à des PME en Europe. Lui, a découvert l’existence du crowdlending à l’occasion d’un journal télévisé.

Ce qui m’a donné envie de me lancer dans l’aventure du crowdlending c’est la possibilité de placer de petites sommes régulièrement avec un intérêt nettement supérieur à celui des banques“, déclare-t-il. “J’ai choisi la plateforme de crowdlending Look&Fin car elle est plus accessible que la Bourse et aussi plus rentable. De plus, je fais confiance à leurs analyses de risque. Bien sur, ce dernier est élevé mais on est libre de prêter ce qu’on veut à qui on veut et cela sans les frais de placement boursiers ! Pour diminuer son risque, il faut répartir son épargne sur beaucoup de projets et aussi bien choisir sa plateforme” ajoute-t-il.

Jean-Claude recommande le crowdlending aux “petits épargnants“, si ces derniers sont prêts à faire confiance à ce principe de fonctionnement. “Ils peuvent investir sans trop avoir les moyens de placer des sommes importantes“, explique-t-il. “Enfin, le crowdlending me fait participer à l’utilité économique. Les banques ne financent pas toujours les besoins des PME qui sont pourtant le moteur de l’économie“, conclue-t-il.

plateforme de crowdlending

© kram9

En France, Patricia fait confiance aux analyses de Look&Fin

Pour finir, Patricia S. 41 ans – cadre du secteur bancaire en France et prêteuse sur Look&Fin, est quand a elle une passionnée de l’univers financier et de ses innovations.  “J’ai commencé à prêter pour les rendements intéressants.  Le principal critère de choix de la plateforme de crowdlending Look&fin a été pour moi la qualité des analyses.  Après près de 5 années d’activité, je n’ai que 0,5 % de défauts sur mon portefeuille, ce qui démontre leur capacité à sélectionner les bons dossiers.
 Pour ceux qui hésitent encore, je recommande le crowdlending à des personnes qui cherchent à faire fructifier leur épargne via un investissement en direct dans l’économie réelle.  Pouvoir investir à partir de 500 euros est aussi attractif, ceci peut permettre de se constituer un portefeuille diversifié afin de diminuer les risques”, nous dit-elle.

Convaincus ? Êtes-vous tentés de prêter votre épargne à des PME ?

Illustration bannière : Investir son épargne – © William Perugini
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Depuis une quinzaine d’année j'évolue dans l’écosystème du financement des PME en tant que spécialiste de la communication, notamment chez Devenir rédacteur

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis