La cuisson à la vapeur douce serait-elle plus saine ?

Les cuissons traditionnelles (four, micro-ondes, vapeur dure, poêle) détruisent une partie des enzymes et des vitamines que contiennent nos aliments. Au delà de 100°C certains oligo-éléments et minéraux deviennent inassimilables par notre organisme et la vitamine C est endommagée dès 40°C. Alors que faire pour manger sainement sans avoir à manger cru à chaque repas ?

Rédigé par Juliette Leclère, le 24 Mar 2016, à 15 h 55 min

La vapeur douce mérite qu’on s’y intéresse de plus près… J’ai choisi de tester l’un des cuits vapeur : le vitaliseur de Marion.

La cuisson vapeur douce, une solution pour conserver les nutriments

VITALISEUR vapeur couvercle haut-2014-HD

Des aliments préservés de leurs éléments nutritifs

La cuisson à la vapeur douce s’autorégule et ne dépasse jamais 95°C. Les éléments nutritifs sont donc préservés et débarrassés de leurs toxines naturelles et artificielles (graisses, bactéries, pesticides…). Le couvercle en dôme du vitaliseur permet à l’eau de condensation de glisser sur les parois sans retomber sur les aliments et ainsi les laver de leurs éléments nutritifs.

Focus aliments

Nutriment brocolis cru e

Autre avantage des appareils de cuisson à la vapeur douce est qu’ils ne diffusent pas d’odeur. Il est aussi possible de mettre sur le tamis, poissons, légumes et fruits sans que les saveurs ne se mélangent.

Une cuisine saine et gourmande

Inutile d’ajouter de sel dans vos assiettes car les aliments cuits à la vapeur douce ont gardé intacts une grande partie de leurs sels minéraux. Débarrassée des graisses brûlées, cette cuisine est très savoureuse car le goût des aliments n’est pas altéré et leur vitalité préservée.

Page suivante :

Une idée de recette à la vapeur : le clafoutis aux abricots

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



"Sois le changement que tu veux voir dans le monde" disait Gandhi. Tel est mon leitmotiv. Passionnée des modes de consommation responsables et durables, j'ai...

17 commentaires Donnez votre avis
  1. Décidément, à voir la plupart des commentaires, Monsanto l’empoisonneur mondial a de beaux jours devant lui car il a beaucoup de fans. J’ai le vitaliseur de Marion depuis 1 an que j’ai acheté après l’avoir comparé sur de nombreux sites et avoir été convaincu par le Pr Joyeux, cancérologue de renom. Je vous invite à visionner sur Youtube, l’une de ses conférence sur la nutrition. Sinon continuez à vous régaler de votre tambouille baignant dans les pesticides, la graisse et autres métaux lourds

  2. Bonjour,

    J’aimerais comprendre le mécanisme par lequel les aliments sont lavés des toxines, pesticides graisses…

  3. J’ai lu les commentaires mais je crois que les autres cuit-vapeur dépassent 95° degrés justement. Ce qui fait la particularité du vitaliseur de Marion c’est précisément le fait qu’il ne dépasse pas 95°, c’est en cela qu’il est différent (pour sa forme aussi). Pour comparer, il faudrait trouver l’équivalent, je n’en connais pas. Ce vitaliseur a été mis au point par Marion Kaplan (nutritionniste) et est une référence, il est très connu de ceux qui cuisinent sainement…
    Ceci dit, il est évident que la cuisine crue est meilleure pour la santé mais si on veut faire cuire, ce vitaliseur est le top. Sur le site de Marion Kaplan, vous trouverez des informations complémentaires sur la nutrition…

  4. Relisant cet article 1 an après je n’ai toujours pas vu venir le comparatif.
    La vitamine C altérée dès 40°C ça fait rire, les aliments nettoyés de leurs pesticides aussi. Pour manger sans pesticides il faut manger bio, voilà tout.
    Une dernière pour la route :  » Le couvercle en dôme du vitaliseur permet à l’eau de condensation de glisser sur les parois sans retomber sur les aliments et ainsi les laver de leurs éléments nutritifs. » Merveille de clarté. On est plutôt dans le langage marketing avec les mots-clé laver, éliminer etc
    Bonne journée

    • Encore une : la photo pub sur le calcium dans le brocoli est tout à fait incompréhensible. Focus bio : qu’est-ce que c’est ?

  5. J’utilise depuis des années la marguerite pour cuire à la vapeur douce. Elle se dépose au fond de n’importe quelle casserole, un fond d’eau et une cuisson lente. Coût : 10 EUR

  6. Bonjour,
    J’ai reçu le Vitaliseur il y a maintenant 2 mois et j’en suis ravie !
    Il est pratique, il cuit tout, vite, et conserve le goût des aliments … Je m’en passe plus !

  7. J’ai pour ma part l’Omnicuiseur qui me semble d’après votre description être plus complet que le vitaliseur parce qu’il utilise la vapeur douce pour cuire à moins de 100 ° C et les infra-rouges pour dorer les aliments.

    Et ça change vraiment de la cuisson traditionnelle, c’est vrai que les aliments ont plus de goût et les saveurs ne se mélangent pas.

    Il aurait été bien dans votre article de comparer plusieurs appareils pour la cuisson basse température, ça aurait été plus intéressant. Peut-être pour un prochain article ?

  8. Bonjour
    Oui, la cuisson à la vapeur à moins de 100°C préserve mieux (ou abîme moins selon le point de vue) les vitamines et le goût. On attend un prochain article comparatif.
    Je cuisine souvent à la vapeur, légumes de saison patates carottes navets poireaux, brocoli, oignons, servis chauds ou refroidis, avec beaucoup d’herbes et d’épices et un filet d’huile olive-colza-noisette.
    Attention de bien signaler que la cuisson vapeur dans une cocotte minute avec la soupape fait monter la température à près de 120°C, adieu les vitamines et la disponibilité de certains oligoéléments.
    Appeler « vitaliseur » un cuit-vapeur, ça fait franchement pub : l’aliment n’est pas plus vivant. Dès qu’on a cuit il n’y a plus rien de vivant dans un aliment, pour ça il faut manger cru.
    Pour varier je cuis à l’étouffée à feu très très doux dans un peu d’huile et en rajoutant 2 cuill à soupe d’eau ou de bon vin blanc ou de bière si ça chauffe trop. C’est un peu plus long mais pendant ce temps là on prend l’apéro, cette fois avec qq toasts au beurre frais.
    Bon appétit !

  9. Quel est le résultat de cet essai ? A part la photo issue du site du fabriquant, avez-vous d’autres éléments ? Titre prometteur mais traitement très léger, survolé, incomplet finalement. Sans parler de la forte ressemblance avec une publicité. Je ne suis pas certain que ce type d’article soit positif pour la crédibilité de l’ensemble de votre production. Dommage.

  10. Bonjour,
    Le vitaliseur de Marion, je l’ai acheté l’an dernier. Il est très bien, je l’utilise tous les jours. La cuisine vapeur conserve toutes les saveurs des aliments. C’est vrai, elle est pratique, rapide saine et délicieuse, un bon goût, alors pourquoi la bouder.

  11. Bonsoir,
    Je suis bien d’accord, il n’y a pas seulement ce vitaliseur qui cuit à la vapeur, citons l’omnicuiseur, le romertoft(ou diable, plat en terre avec couvercle), bref cela ressemble vraiment à de la pub!
    Et il en existe peut-être d’autres?

    • Oui, il en existe d’autres : le mien c’est la marque BAUMSTAL qui le fabrique, et le principe est exactement le même. Effectivement, cet article ressemble plus à de la pub…

  12. Mon meilleur achat :Acticook Seb écono énergie system trèséconomique, dès que çà chante, je réduis la température de 1/3 sur ma plaque à induction ; très vite cuit et peu de vapeur.

  13. 100% d’accord avec le commentaire de Loula42 ! Un comparatif, j’aurais compris, mais lá… Et quelle est la conclusion de cet essai? Les « pour » et les « contre »? Le sujet est pourtant intéressant… Dommage.

  14. Bonjour,

    Pourquoi tester la cuisson douce avec CE vitaliseur en particulier au prix exorbitant soit dit en passant ? Cet article ressemble à une pub. Il en existe d’autres sans doute tout aussi performants.
    C’est génial de parler de la cuisson basse température, pour cela bravo, maintenant faire la promo d’un produit m’indispose un peu. Cordialement.

Moi aussi je donne mon avis