La consommation de boissons énergisantes augmente de plus en plus dans le monde

Selon le Congrès annuel de la société européenne d’athérosclérose qui a eu lieu en Autriche, la Chaire internationale sur le risque cardio-métabolique (ICCR) a dévoilé un baromètre mondial des ventes de boissons dans le monde. Alors que la vente de boissons sucrées diminue, celle des boissons énergisantes, de son côté, augmente radicalement.

Rédigé par Hugo Quinton, le 3 Jul 2016, à 10 h 10 min

Ce baromètre mondial des ventes de boissons sucrées englobe les boissons gazeuses, les jus contenant du sucre ajouté, les boissons énergisantes et les boissons énergétiques.

Vente de boissons sucrées : La France bonne élève même s’il reste des progrès à faire

Dans ce baromètre(1) arrive en tête de liste le Mexique avec 146,5 litres de boissons sucrées par an par habitant, suivi du Chili avec 143,8 litres et les États-Unis avec 125,9 litres. Mais les chiffres les plus surprenants concernent la progression de la consommation dans certains pays comme l’Arabie Saoudite qui affiche une augmentation de 22,5 litres par habitant, le Vietnam avec 22,1 litres et la Géorgie avec 22,1 litres.

En ce qui concerne l’Europe, la consommation de ces boissons sucrées est en baisse, excepté pour les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne qui se classent parmi les premiers. La France, quant à elle, se situe dans la moyenne basse avec une consommation moyenne de 50,9 litres par habitant en 2015.

Le monde s’hydrate mal

Pour Benoit Arsenault, professeur à l’institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Laval au Canada, « la chute des ventes des boissons sucrées est contrebalancée par une augmentation des ventes de boissons énergisantes, ce qui n’est pas moins néfaste pour l’homme et la santé publique ». Or la surconsommation de ce genre de boissons, tout comme les sodas classiques, « est associée à plusieurs problèmes de santé tels que l’obésité abdominale et des concentrations élevées de lipides sanguins, ainsi que le risque accru de développer un diabète de type 2 ».

Les auteurs de ce baromètre s’alarment sur cette montée en puissance de la consommation de boissons énergisantes : « ce baromètre souligne la tendance vers une hydratation de mauvaise qualité qui, en combinaison avec une mauvaise alimentation et un mode de vie sédentaire, doit être prise en compte rapidement ».

Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis