Le bruxisme expliqué simplement

Grincer ou serrer les dents sans que l’on soit en train de mastiquer porte un nom : c’est le bruxisme. Quelles en sont les causes ? Comment le prévenir et le soigner ?

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 26 Apr 2021, à 15 h 50 min
Le bruxisme expliqué simplement
Précédent
Suivant

Si vous vous êtes déjà réveillé(e) les dents serrées et la mâchoire toute contractée, vous faites peut-être du bruxisme. Le bruxisme se manifeste par le fait de serrer fortement les dents, de façon involontaire et souvent pendant la nuit. Il s’explique généralement par un excès de stress. Il est donc important de prendre conscience du phénomène car le bruxisme a des conséquences sur la santé dentaire, et la santé tout court.

Définition du bruxisme

Le terme de bruxisme ne vous évoquait peut-être pas grand-chose avant la lecture du titre de cet article. En revanche, vous êtes peut-être familier avec le fait de grincer des dents. Ce trouble franchement désagréable pour soi et pour le conjoint qui dort à côté touche un grand nombre de personnes. Il survient particulièrement la nuit. Il peut intervenir aussi à tout moment de la journée. On parle alors de bruxisme diurne.

Selon les sources, on estime qu’entre 8 et 14 % de la population française en souffrirait, avec une prévalence chez les plus jeunes, adolescents et enfants.

Les conséquences du bruxisme

bruxisme

Le bruxisme abîme les dents – © New Africa

Grincer des dents n’a rien d’anodin, en témoignent les dentistes qui découvrent cette pratique chez leurs patients, eux-mêmes inconscients du phénomène. En effet, le bruxisme use les dents de manière prématurée. Il peut entraîner une inflammation des gencives et abîmer les dispositifs dentaires, comme les couronnes ou les prothèses.

L’impact du bruxisme ne se limite pas aux dents. Il fait ainsi naître de fortes tensions au niveau de la mâchoire et de l’articulation temporo-mandibulaire (ATM). Ces tensions entraînent des douleurs ressenties plus ou moins fortement le matin au réveil. De ces tensions peuvent naître des céphalées et même irradier jusqu’à la nuque et au haut du dos. Des acouphènes bruits parasites tels que sifflements et bourdonnements d’oreille peuvent apparaitre aussi. Enfin, le bruxisme peut perturber le sommeil, même si ce n’est pas systématique. Avec donc toutes les conséquences qui vont avec.

Les effets du manque de sommeil

Pourquoi grince-t-on des dents ?

Les causes du bruxisme ne sont pas tout à fait établies. Cependant, il y a un consensus sur le fait que le stress et l’anxiété, s’ils ne forment une cause directe, sont en tout cas des facteurs aggravants. D’autres facteurs le sont aussi : une malocclusion, autrement dit, un mauvais alignement des dents ; la prise de certains médicaments ; un traumatisme au niveau des mâchoires ou des cervicales ; une mauvaise respiration pendant la nuit.

Traitement du bruxisme

Comme toujours, il est moins utile de traiter les conséquences que les causes d’un trouble. Ainsi, pour soulager le bruxisme, il vaut mieux s’attaquer au stress qui le pourrait le provoquer et qui, en tout cas, l’aggrave. Dans tous les, n’hésitez pas à consulter votre dentiste en première intention.

Se relaxer, avant tout

bruxisme

Se relaxer – © Rido

Si serrer les dents est la conséquence d’un trop plein de stress, il est impérative de trouver un autre moyen de relâcher la pression. Ainsi, on peut avoir largement recours à toutes les techniques qui nous conviennent pour nous relaxer et relâcher le corps. La sophrologie, par exemple, est tout indiquée. On peut aussi choisir la relaxation ou l’autohypnose. Au besoin, on peut se faire accompagner, notamment par un psychologue ou psychothérapeute pratiquant les TCC (Techniques Comportementales et Cognitives).

D’autres pratiques telles que l’acupuncture ou l’auriculothérapie font aussi leurs preuves.

Gouttière pour bruxisme

Les dents qui grincent entraînent une dégradation de l’émail qui cause une sensibilité au chaud et au froid. Si votre dentiste diagnostique un bruxisme, il vous proposera sans doute le port d’une gouttière pendant la nuit. La gouttière en résine est moulée à la forme des dents. Elle permet de les protéger du frottement.

Des séances d’ostéopathie contre le bruxisme

L’ostéopathe ne peut traiter le bruxisme en lui-même. En revanche, il peut traiter les conséquences, notamment en travaillant sur le déséquilibre postural. Il va ainsi soulager les douleurs et aider le corps à relâcher les tensions au niveau de la mâchoire, de la nuque et du dos.

Quelle que soit le moyen utilisé pour soulager les conséquences du bruxisme, il est impératif de s’attaquer aux causes de l’excès de stress. Et d’essayer, tant que faire se peut, d’adopter une bonne hygiène de vie pour mieux le gérer : un bon sommeil et une activité physique sont des aides précieuses.

Illustration bannière : Bruxisme – © 9nong
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis