Bilan humain du ‘dieselgate’ : 5.000 morts par an en Europe !

Le dieselgate aurait provoqué la mort de 5.000 personnes par an en Europe, selon une récente étude scientifique.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 19 Sep 2017, à 11 h 15 min

Selon une étude publiée ce 18 septembre, le scandale des moteurs diesel truqués par les constructeurs aurait de nombreuses conséquences. 5.000 décès par an seraient imputés au “Dieselgate“. Les chercheurs indiquent également que 10.000 personnes meurent chaque année en Europe en raison de la pollution aux particules fines émanant des véhicules qui roulent au diesel. Si ces véhicules émettaient aussi peu que ceux qui fonctionnent à l’essence, 4.000 morts prématurées pourraient ainsi être évitées tous les ans.

Les particules et les oxydes d’azote en cause

Une étude publiée en mai dernier dans la revue Nature estimait qu’en 2015, le nombre de décès prématurés dans le monde liés aux émissions d’oxyde d’azote s’élevait à 38.000. L’étude parue ce 18 septembre 2017 dans la revue Environmental Research Letters se concentre essentiellement sur la situation des 28 pays de l’Union européenne, la Norvège et la Suisse.

dieselgate

Une proportion élevée de véhicules diesel en Europe © Juergen Faelchle

Les chercheurs affirment que 10.000 morts par an peuvent être imputées à la pollution aux particules fines émise par les véhicules légers fonctionnant au diesel. Près de la moitié d’entre elles auraient pu être évitées si les émissions d’oxyde d’azote par ces véhicules avaient été similaires à celles observées au moment des tests en laboratoire. En septembre 2015, Volkswagen avait avoué avoir installé des dispositifs illégaux dans ses voitures pour réduire les émissions uniquement pendant la durée des tests. D’autres constructeurs comme Audi, Mercedes ou PSA ont été accusés d’avoir fait de même.

Découvrez le nombre de victimes de la pollution de l’air en Europe sur le Planetoscope

Dieselgate : la France particulièrement touchée

Les pays enregistrant le plus grand nombre de morts sont l’Italie, l’Allemagne et la France “à cause de leurs populations importantes et de la proportion élevée de voitures au diesel“, précisent les auteurs de l’étude. Aujourd’hui, plus de 100 millions de voitures au diesel circulent en Europe, soit deux fois plus que dans le reste du monde. Les moteurs diesel, qui dégagent davantage d’oxyde d’azote, sont particulièrement dangereux pour nos systèmes respiratoires.

Sondage : Êtes-vous prêt à acheter une voiture électrique ?

Face à ces conséquences sanitaires alarmantes, les défenseurs de l’environnement souhaitent l’application de mesures immédiates. “On peut déjà favoriser le dialogue ou forcer les constructeurs automobiles à respecter leurs promesses“, déclare Charlotte Lepitre, porte-parole de France Nature Environnement. Si une nouvelle procédure d’homologation plus stricte est entrée en vigueur en septembre 2017 en Europe pour les nouveaux modèles, plusieurs dizaines d’années seront nécessaires au renouvellement du parc automobile européen.

Illustration bannière : Femme se masquant le visage à cause de la pollution – © Fotos593
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Le titre est un MENSONGE !
    Comment voulez-avoir une quelconque crédibilité.
    Je l’ai déjà expliqué à plusieurs reprises. Il s’agit de morts prématurées d’environ 6 à 9 mois !!
    ce ne sont pas 5 000 morts nets comme lors d’un accident de la Route

  2. Le tabac 80000 morts par an en France, les fumeurs se mettent un pot d’échappement d’un diesel dans la bouche, vous trouvez cela normal??????

Moi aussi je donne mon avis