Berbérine : solution naturelle ultime contre le diabète

Utilisée depuis au moins 3.000 ans dans les médecines chinoise et ayurvédique, la berbérine suscite désormais l’intérêt des scientifiques pour son action similaire à la metformine ; un médicament prescrit contre le diabète de type 2.

Rédigé par Florent T., le 17 Aug 2020, à 12 h 10 min

La berbérine pourrait-elle réellement être utilisée comme substitut aux médicaments antidiabétiques oraux ? Comment fonctionne-t-elle ? Et qu’en est-il de son innocuité ?

Mieux que la metformine contre le diabète : la berbérine

La prévalence du diabète de type 2 continue d’augmenter à l’échelle mondiale, parallèlement au développement de nouveaux médicaments antidiabétiques. Cependant, certains de ces traitements peuvent être déconseillés en cas de dysfonctionnement hépatique, de maladie rénale et de maladies cardiaques, car ils sont susceptibles de présenter quelques inconvénients pour la santé. Ceci complique la prise en charge du diabète pour cette catégorie de patients. Les attentions se sont ainsi tournées vers une médication alternative, naturelle et sûre.

berbérine

Berbérine contre le diabète : une arme naturelle efficace ? © goffkein.pro

La berbérine, un puissant agent hypoglycémiant oral

La berbérine est un alcaloïde qui tient son nom des plantes à partir desquelles il a été extrait pour la première fois : les berbéridacées. On la retrouve également dans diverses plantes comme l’épine-vinette, le Sceau d’Or, le raisin d’Oregon et le phellodendron.

Une étude de 2008 a indiqué que la berbérine est un puissant agent hypoglycémiant (qui diminue les taux de glycémie) oral ayant également des effets bénéfiques sur le métabolisme lipidique(1).
Selon cette étude, la berbérine a abaissé la glycémie aussi efficacement que le médicament metformine à des doses similaires (500 mg, prises 3 fois / jour), chez 36 patients souffrant de diabète sucré de type 2.
Mais, contrairement à la metformine, aucun effet secondaire chez aucun des patients prenant de la berbérine n’a été constaté.

Elle diminue aussi les taux de triglycérides

Hormis la capacité exceptionnelle de la berbérine à réduire la résistance à l’insuline et à améliorer les biomarqueurs du diabète sucré de type 2, tels que le glucose à jeun et l’hémoglobine glyquée, la berbérine s’est révélée meilleure que la metformine dans la mesure où tous les patients prenant de la berbérine ont vu leur taux de triglycérides diminuer de 21 %.
Ce qui n’était pas le cas pour les patients qui prenaient de la metformine.

Comment fonctionne la berbérine contre le diabète ?

La berbérine active une enzyme spécifique appelée AMPK. Lorsque nous produisons moins d’énergie (ATP) dans nos cellules, le corps sécrète l’AMPK pour assurer notre survie. C’est la même enzyme qui se déclenche lors d’un régime hypocalorique.

L’activation de l’AMPK est bien connue pour augmenter la sensibilité à l’insuline et réguler la fonction mitochondriale.

L’AMPK ralentit également la production de sucre sanguin supplémentaire dans notre foie.
En soutenant le foie, la berbérine ralentit également la libération d’acides gras libres dans le sang. De plus, elle stimule la combustion naturelle des graisses dans les cellules mitochondriales.
Le mode d’action de l’AMPK consiste également à moduler le microbiote intestinal qui, nous le savons, a un impact sur la régulation et la signalisation de l’insuline.

berbérine

La berbérine améliore l’utilisation du glucose par les muscles et le foie, même en l’absence d’insuline © Orawan Pattarawimonchai

Comment se supplémenter en berbérine ?

La berbérine est généralement vendue sous forme de gélules.

Posologie

La posologie la plus courante et la plus efficace semble être de 1.500 mg par jour, administrée en trois doses fractionnées au cours des repas. Cette fragmentation est efficace pour minimiser les inconforts gastro-intestinaux pouvant résulter d’une supplémentation en berbérine.
C’est aussi efficace pour maintenir un niveau constant de l’extrait dans le corps.

Effets secondaires et précautions d’emploi

Hormis quelques maux d’estomac, de la constipation ou des nausées au début de la supplémentation, la berbérine n’a été associée à aucun effet secondaire grave.

Il est conseillé cependant de commencer avec une dose faible, de surveiller les effets secondaires et d’augmenter progressivement la dose.

À noter que toute femme enceinte ou qui allaite ne doit pas en consommer sans l’approbation d’un professionnel de la santé.

Le diabète gestationnel : soyez vigilante

Pour minimiser au maximum les effets secondaires pouvant résulter de la présence d’additifs, de résidus de plantes ou d’excipients dans votre extrait de berbérine, nous vous recommandons de choisir le produit le plus pur du marché. Vous pouvez trouver de la berbérine 100 % pure du Laboratoire Dynveo.

Illustration bannière : La berbérine est reconnue pour son action sur la régulation du taux de sucre dans le sang ou glycémie © Novikov Alex
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis