Comment arrêter de se ronger les ongles ?

Se ronger les ongles – ou onychophagie – est un acte courant : c’est même le tic ou l’habitude compulsive la plus répandue parmi la population. C’est à la fois une manifestation psychologique et physique à mettre au rang de l’addiction.

Rédigé par Hugo Quinton, le 7 Jun 2016, à 15 h 30 min

Savez-vous pourquoi vous vous rongez les ongles ? L’onychophagie

Se ronger les ongles commence dès le plus jeune âge. Les enfants commencent à se ronger les ongles suite à un changement dans leur vie, ou tout simplement par mimétisme. Il existe plusieurs raisons qui expliquent le fait que l’on se ronge les ongles. Cela donne la sensation d’apaisement et de réduction de la tension nerveuse dans les situations de stress.

Les causes peuvent être variées, d’un stress passager à un état d’anxiété avancé et durable. Aussi, les situations d’ennui ou les sentiments d’inconfort personnel, qu’ils soient physiques et/ou psychiques, amènent à se ronger les ongles.

ongles-ronger-causes

L’onychophagie est une manière d’exprimer une certaine forme de détresse face à la gestion de situations auxquelles nous sommes confrontés. Les individus n’ont pas la possibilité d’agir directement sur ces situations, ils vont donc essayer de réduire leur état de tensions. Le fait de se ronger les ongles serait un acte destiné à diminuer l’intensité du conflit et des émotions générées. L’acte en lui-même varie d’une personne à une autre, en fonction de son histoire personnelle, de son éducation, de son origine et de sa pression familiale ou sociale.

Il a été constaté que l’onychophagie rejoint la gestuelle du fumeur, la cigarette peut être considéré comme un « doigt » virtuel, car le fumeur maintient sa cigarette entre ses deux doigts et la porte à sa bouche. Il existe bien une relation entre le fait de fumer et de se ronger les ongles : ces deux dépendances permettent aux personnes de réduire la tension nerveuse ressentie dans des situations de stress.

Quelles sont les conséquences ?

Cette habitude compulsive de se ronger ou manger les ongles entraîne quelques complications sur votre corps. D’un point de vue médical, les mains sont les vecteurs de beaucoup de germes. Même si les mains sont lavées régulièrement, il restera toujours quelques bactéries sous les ongles à la bordure du doigt. Se ronger les ongles peut vous rendre sujet à de multiples infections, les plus courantes étant celles qui vont toucher la sphère gastro-intestinale, donnant lieux à des diarrhées, nausées et vomissements.

Les ongles rongés ou mangés peuvent impacter le pharynx et produire des réactions inflammatoires. Ils peuvent aussi être aspirés et passer dans les branches bronchioles, favorisant les surinfections et diverses complications dans le tissu pulmonaire. Le plus courant reste quand même le passage vers le tube digestif, les ongles finissant par se mélanger aux selles à la fin du trajet.

Arrêter de se ronger les ongles : des solutions existent

Il existe de nombreuses façons pour arrêter de se ronger les ongles : il faut stimuler votre volonté. Vouloir arrêter de se ronger les ongles c’est comme vouloir arrêter de fumer. Pour résoudre un problème, il faut déjà réaliser qu’il en est un…

Si vous portez vos doigts à vos lèvres uniquement quand vous êtes anxieux, apprenez à vous détendre, en faisant du yoga, de la gym. Ecoutez de la musique : cela vous permettra de relâcher la pression et réduira votre stress. Certains se trouvent une activité qui occupe leurs mains loin de leur bouche. Sinon, mâchez un chewing-gum, qui est un bon remède anti-stress.

ongles-mains-ronger-pourquoi

Il y a toujours l’éternel vernis avec son goût amer : s’il est de bonne fabrication ce vernis est totalement inoffensif pour l’organisme, même s’il est ingéré. Il peut dissuader facilement les plus jeunes qui viennent de commencer. Néanmoins, le vernis seul ne peut pas constituer une solution efficace et approprié pour les rongeurs d’ongle sévère et réfractaire.

Consulter un dermatologue peut-être une solution, c’est le premier spécialiste vers lequel se tourner. Il peut orienter les personnes atteintes d’onychophagie vers une thérapie cognitive-comportementaliste qui aidera à comprendre les raisons de cette habitude.

Comme pour la cigarette, l’hypnose est aussi une solution pour en finir avec cette manie. Le thérapeute reprend les problèmes liés à notre mauvaise habitude et nous aide à trouver d’autres solutions pour nos ongles. Dans des cas vraiment extrêmes, le psychiatre peut prescrire des antidépresseurs.

Quand se ronger les ongles révèle votre personnalité

Selon une étude publiée par le Journal de la Thérapie Comportementale et de la Psychiatrie Expérimentale(1), les personnes ayant l’habitude de se ronger les ongles ne le feraient pas par anxiété. Bien au contraire : d’après le professeur Kieron O’Connor de l’Université de Montréal, auteur de cette recherche, les individus ayant ce comportement répétitif peuvent être perfectionnistes, ce qui signifie qu’ils seraient incapables de se détendre et d’effectuer des tâches à un rythme normal. Ils sont donc sujet à la frustration, à l’impatience mais également à une non-satisfaction lorsqu’ils n’atteignent pas leurs objectifs.

Mesdames, Messieurs les mangeurs d’ongles : réjouissez-vous, vous êtes des perfectionnistes !

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Qu’en est-il des enfants qui suce leur pouce? Ma fille de deux ans suce son pouce depuis sa naissance. Comment lui faire cesser cette habitude?

    • Essayes déjà de comprendre pourquoi elle suce son pouce, avant d’essayer de la faire arrêter.

Moi aussi je donne mon avis