Nouveau scandale dans les abattoirs, Le Foll exige des inspections dans toute la France

Une nouvelle fois, l’association L214 a diffusé une vidéo choquante montrant les maltraitances infligées à des animaux dans un abattoir du Pays-Basque. Suite à ce nouveau scandale, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a ordonné des inspections dans tous les abattoirs de France.

Rédigé par Hugo Quinton, le 30 Mar 2016, à 19 h 23 min

Les abattoirs en France ont mauvaise presse. De nouvelles images choquantes tournées en caméra cachée ont fuité dans l’abattoir intercommunal du Pays de Soule, à Mauléon-Licharre par le biais de l’association L214 qui avait, il y a quelques mois, réussi à montrer les conditions ignobles des animaux dans les abattoirs d’Alès et du Vigan.

Nouveau scandale des abattoirs en France

Une semaine durant, quinze jours avant les fêtes de Pâques, l’association L214 a filmé l’abattoir du Pays de Soule. Sur cette nouvelle vidéo, « on voit des agneaux qui sont mal, étourdis, qui reçoivent des coups de crochets en guise d’étourdissement, qui sont suspendus en peine conscience, qui sont en pleine conscience au moment de la saignée », a expliqué Sébastien Arsac, Porte-parole de l’association L214.

ATTENTION, les images ci-dessous peuvent choquer. 

Suite à ce nouveau fait de maltraitance sur les animaux, le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a décidé de frapper un grand coup en ordonnant des inspections dans tous les abattoirs de France.

Il explique dans un communiqué de presse son indignation face à des pratiques intolérables et a ordonné au Préfet de veiller à la suspension immédiate des activités de l’abattoir incriminé. Le Ministre a également demandé aux préfets de faire réaliser des inspections spécifiques sur la protection animale dans l’ensemble des abattoirs de boucherie du territoire national, dans un délai d’un mois.

De nombreux responsables politiques se sont dits choqués par le visionnage de cette vidéo. Dans un communiqué, le député européen Eric Andrieu estime que « de telles pratiques sont contraires aux normes européennes les plus élémentaires en matière de protection animale ».

Très attachée à la cause animale, Brigitte Bardot a également réagi face à ces images sur son site internet : « Nous exigeons depuis longtemps que l’on installe des caméras de surveillance dans tous les abattoirs. Le seul moyen, à défaut de fermer tous les abattoirs, est qu’il y ait des caméras pour faire cesser les exactions abominables, les supplices infligés aux animaux qui vont mourir ! […] C’est honteux pour un gouvernement français au XXIe siècle de laisser faire des supplices et des tortures pareilles ».

Des doutes sur la sincérité des images

Selon France Info, les images auraient été contestées par la Fédération nationale des exploitants d’abattoirs prestataires de service (FNEAP). « Je m’interroge sur la sincérité, l’honnêteté des images. Je suis extrêmement surpris par l’habillement d’un certain nombre de salariés dans cet abattoir », a réagi sur France Info André Eloi, directeur général de la FNEAP.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Toute personne qui se prétend choquer par cette vidéo et qui continue d emanger viande, boire du lait, porter du cuir est HYPOCRITE!!!!

    les abattoirs sont des lieux de terreur, d’horreur où des millions d’animaux chaque jour sont massacrés, agonisent pour nourrir des humains tellement stupides et sans éthiques!

    La seule option saine, durable, éthique respectueuse des animaux et de l’environnement est le VEGANISME!!!!

    NON il n’est pas normal de manger de la viande, les animaux ne veulent pas mourrir!

    Non il n’est pas normal de boire du lait d’une autre espèce!Sans oublier que l’industrie du lait est tout aussi cruelle que celle de la viande!

    Non il n’est pas normal de porter la peau d’un animal qui a souffert pour utiliser un sac à main, ceinture!

    Ouvrez les yeux, refusez tous les produits d’origine animal, les végétaliens vivent en bien meilleure santé et plus longtemps que les bouffeurs de cadavres!

    Quand les gens arrêteront de manger de la viande, les animaux arrêteront d’être tués!à bon entendeur…

  2. Bonjour
    Pour une fois je souscris à la décision de M Le Foll, si toutefois elle est suivie d’application rapide et concrète
    Les images sont insoutenables, il faut vérifier si elles sont fiables, faire toute la lumière sur cette affaire. Et pour cela, faire appel aux professions les plus directement concernées par le bien-être animal : transporteurs, personnels d’abattoirs et surtout vétérinaires inspecteurs et préposés.
    Le contrôle du respect du bien-être animal doit être renforcé et atteindre le niveau du contrôle sanitaire, qui est aujourd’hui globalement satisfaisant.
    Les conditions et le coût global de l’abattage (séjour des animaux en bouverie, étourdissage-mise à mort, habillage-éviscération, maturation des carcasses) doivent être analysés dans chaque abattoir, au regard de la réglementation française.
    Je m’étonne que la FNEAP se contente apparemment de contester les images sans évoquer des sanctions à l’encontre de sites dont les pratiques sont inacceptables. Dans toute profession il y a des personnes ou des organisations à éliminer, il faut les rechercher pour protéger celles qui font honnêtement leur travail.

    • Une précision, quand je parle de sites, je fais allusion à des abattoirs, pas à des sites Web.
      J’ai revu le film de Franju  » Le sang des bêtes », c’est déjà très impressionnant, mais on n’a pas cette impression de précipitation, de travail violent comme dans la video.
      Je recommande particulièrement la lecture de  » La mort n’est pas notre métier »(Jocelyne Porcher,L’aube intervention, 2003). C’est un livre non polémique contrairement à d’autres, il remet les abattoirs dans le contexte des productions animales industrielles, qui sont à l’opposé d’un élevage digne de ce nom.
      La dureté en agroalimentaire ne concerne pas que les abattoirs, j’ai vu des cadences et des conditions de travail très difficiles dans des sites de conditionnement de légumes. Il y a longtemps que je boycotte tout produit conditionné hors France, je ne sais quelles sont les conditions dans lesquelles des haricots verts sont placés en ordre impeccable dans des bocaux au Kenya par exemple..

    • biensur qu’elles sont fiables!

      L214 est une très grande association dont le sérieux est irréprochable!

      Comme par hasard, quand les gens voient la réalité, les conséquences de ce qu’ils mangent ils comment à douter, mais sérieusement vous pensiez que ça se passait comment dans un abattoir?

      C’est un lieu d’horreur,de terreur!

      Quant à le foll c’est un bouffon qui sert uniquement les intérêts des multinationales (chimiques,agroalimentair etc)

Moi aussi je donne mon avis