Que représente le gaspillage alimentaire dans le monde ?

Que représente le gaspillage alimentaire dans le monde ?

Le gaspillage alimentaire est à la mode et beaucoup de média en parlent. Voici les dernières estimations de ce que représente toute cette nourriture jetée dans le monde entier.

Gaspillage alimentaire : 1/3 de la nourriture jetée !

1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées chaque année. cela représente environ un tiers de la production totale de denrées alimentaires destinées à la consommation humaine. Une étude récente (1) indique que 43 % seulement des produits cultivés mondialement dans un but alimentaire sont directement consommés par les humains.

chiffres stats gaspillage alimentairevoir l’Encyclo écolo : le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire des pays riches représente quasiment autant de nourriture (222 millions de tonnes) que toute la production alimentaire nette de l’Afrique subsaharienne (230 millions de tonnes).


Les différents types de gaspillage alimentaire

L’étude propose une différenciation des causes du gaspillage de nourriture :

- « Food losses » (pertes alimentaires), c’est-à-dire les pertes qui se produisent en amont de la chaîne alimentaire, principalement pendant les phases de semis, culture, récolte, traitement, stockage et première transformation agricole ;

- « Food waste » (gaspillage alimentaire), c’est-à-dire les déchets survenant au cours de la transformation industrielle, la distribution et la consommation finale.

> Dans les pays en développement, le gaspillage alimentaire se traduit principalement par des pertes en amont de la chaîne d’approvisionnement.

Le coût énergétique du gaspillage alimentaire est énorme

L’alimentation est une des premières sources d’émission de gaz à effet de serre. Depuis la production jusqu’au traitement des déchets, le cycle de vie de la nourriture d’un Français moyen représente environ 20 % du total de ses émissions quotidiennes.

Chaque tonne de gaspillage alimentaire évitable est responsable d’une émission de 4,5 tonnes d’équivalent CO2.

Source : Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement


Et il faut aussi considérer le gaspillage d’eau que représente la nourriture jetée :