Comment réussir un potager de balcon

Pour réussir votre potager sur balcon, suivez nos conseils pratiques.

Comment réussir un potager de balcon

Les balcons de ville se couvrent de plus en plus de petits potagers, les terrasses d’appartement deviennent de véritables jardins où prospèrent des variétés inattendues de plantes décoratives ou alimentaires.

Quel type de potager pour quel balcon ?

Votre potager sur balcon peut prendre différentes formes selon la configuration de votre balcon ou terrasse :

  • En hauteur : potager surélevé est recommandé pour les personnes qui ont du mal à se baisser et veulent travailler à hauteur, sans avoir à se pencher. Prévoyez par exemple des tables de culture sur pieds ou sur roulettes (en bois imputrescible labellisé) ; des accroches murales.
  • En carré : le potager en carré est idéal pour maximiser l’espace en divisant la surface de culture en différents carrés (25 à 50 cm pour chaque culture).
  • En kit : il existe aussi des kits potagers modulaires ou prêts à assembler.

Sur mon balcon – Et la terre ?

Il existe du terreau spécial plus riche en éléments nutritifs qui permet d’en mettre moins (moins de poids et de place). Mais pour créer votre potager sur balcon achetez plutôt un terreau spécial balcon qui retient l’eau pour que les racines aient suffisamment d’humidité … mais pas trop ! Ce terreau laisse passer l’eau en trop. Au final, avec ce genre de terreau, on n’arrose pas beaucoup

Pensez à bien :

  • nettoyer tous vos contenants (pots ou bacs), avant d’effectuer la plantation
  • éviter les pots en terre qui cassent avec le gel,
  • déposer une pierre et une couche d’argile au fond des pots et bacs.

Quelles plantes pour réussir un potager de balcon ?

Vos pouvez bien entendu choisir de planter les grands classiques : salades, tomates, tomates cerises, lavande, épinards, blettes, roquette, fraises… sur votre balcon.

Mélangez les plantes !

Vive la variété. Les plantes mélangées se portent bien, comme le rappellent les règles de bonnes cohabitation entre plantes compagnes (cumin, fenouil, lavande, paprikas, lavande, menthe, myosotis, capucine). L’association des cultures a le grand avantage d’aider à se passer de pesticide et à éloigner les maladies du potager (insectes, parasites,…)

Mais vous pouvez aussi cultiver une multitude de plantes moins connues comme par exemple :

- la stévia, plante au fort pouvoir sucrant, dont les feuilles sucrées sont très jolies
– l’oignon rocambole aux bulbes aériens

Balcon potager – Comment disposer vos plantes

Toutes les plantes n’ont pas besoin du même espace ; il faut donc en tenir compte :

  • Dans les bacs de 40 à 50 cm de profondeur : aubergines, concombres, tomates, courgettes…
  • Dans les des pots de 15 à 20 cm de profondeur : les aromates (oseille, fines herbes, thym, ciboulette…) ainsi que les salades ou les radis.
  • Dans les bacs suspendus :  les aromates et les tomates cerise par exemple – placez-les dans les endroits ensoleillés si possible -

Lire page suivante :

Les deux principes du potager sur balcon