Idée reçue. Le bio ne peut nourrir la planète (2)

Rédigé par Jean-Marie, le 3 Nov 2010, à 17 h 15 min
Idée reçue. Le bio ne peut nourrir la planète (2)

>>> Suite de l’article sur les produits bio et leur développement pour nourrir la planète

Pour une agriculture biologique intensive ?

L’augmentation des exploitations bio, c’est bien beau mais cela signifie aussi une déviation vers une agriculture biologique intensive ! Or, l’agriculture peut-elle être à la fois écologique et intensive ?

Nourrir la planète en 2050 signifie augmenter la production alimentaire d’environ 70 %, ce qui requiert un mode de production sûr et…durable basé sur une gestion durable des ressources naturelles. Pour répondre à cette préoccupation, de nombreuses études ont déjà été menées sur le plan international.

agriculture

Parmi les pays les plus actifs sur cette problématique, la France qui s’investit dans des programmes pilotes sur l’agriculture écologiquement intensive, comme le programme PAMPA qui propose des techniques culturales basées sur le semis sur couvert végétal ou le programme SIRMA concentré sur les économies d’eau dans les systèmes irrigués au
Maghreb.

Agriculture bio : quelle solution ?

 

Les repas 100 % bio, pour tous, ce n’est pas encore pour demain.

Tandis que de nombreux exploitants des pays développés ne sont pas prêts à se familiariser avec l’agriculture biologique pour des raisons économiques et techniques, on s’aperçoit qu’il en est de même pour les agriculteurs des pays en développement, le  manque d’accès à l’information en plus.

Cependant, nourrir la planète entière grâce à l’agriculture biologique n’est pas tant une question de techniques utilisées, de budget et de productivité. C’est également et surtout une question d’accessibilité à la nourriture et de sa répartition :

Selon la FAO, plus de 900 millions de personnes souffrent de famine dans le monde.

pauvre

Ainsi, en attendant le développement de l’agriculture durable, il est essentiel d’équilibrer les prix du marchés tout en favorisant une culture réduisant significativement l’usage des pesticides et des engrais tant que possible. Un compromis qui peut être acceptable à court et moyen terme pour les exploitants non favorables au 100 % bio
actuellement…

Les produits bio en chiffres

  • En 2008, 82 % des consommateurs – acheteurs ont  maintenu ou augmenté leur consommation de produits bio
  • Plus d’1 Français sur 4 consomme un ou plusieurs produits bio régulièrement (8 % chaque jour).
  • En 2008, 82 % des ventes étaient réalisés via les Grandes Surfaces Alimentaires et les magasins spécialisés bio.

*

Je réagis

Sur l’alimentation bio

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Je voudrais savoir si le label AB bio certifie pour les animaux de ferme egalement l absence de souffrance , de mauvais traitements et de temps de trajet pour aller a l abatoire ne depassant pas 8 heures de route ? Quand on voit la maltraitance animal lors de leur transports sans boire , entasses jusqu a leur briser les pattes pour tenir moins de place dans les camions et toujours vivants . Ou comme CHARAL ;comdamné par la justice pourtant!; parce qu accrochant vivants ses boeufs par des crochets sans achever leurs souffrances avant …et tout cela au nom de la rentabilité ! Je suis prete a payer un label qui me garantisse le respect de l animal de ferme quel qu il soit avec un elevage sans maltraitance …

    • Le label AB te garantit une viande nourrie sans OGM ni pesticides, sans hormones de croissance et sans traitement allopathique abusif, cependant pour le cas (entre autres) des poulets c’est pas franchement éthique, le dé-becquetage est courant, les poussins mâles sont broyés, les chapons sont castrés à vif .. Bref : voici un site où tu trouveras toutes les infos que tu demandes, et comme tu vas pouvoir le constater, il y a des progrès à faire !

      ecologiesurleweb.free.fr/actions4-bio-labelrouge.html#animaux

Moi aussi je donne mon avis