Etonnant

Le frigo du désert, alternative viable au réfrigérateur ?

Le frigo du désert, alternative viable au réfrigérateur ?

Conçu pour économiser les ressources en Afrique, où les conditions sont précaires, le frigo du désert est un moyen écologique de conservation des fruits et légumes. Appelé aussi Pot Zeer, qui signifie “évaporation » en arabe, il constitue une alternative naturelle au réfrigérateur et permet des économies en énergie et en argent. Mais est-il vraiment sûr ? Possède-t-il tous les atouts pour remplacer nos frigos ? Enquête sur le frigo du désert.

Le frigo du désert : comment ça fonctionne ?

Frigo du désertLe système du frigo du désert est simple : il s’agit du système de l’évaporation par l’eau apportée aux aliments.

Un principe physique simple

Ces derniers sont placés dans un pot d’argile, qui est lui-même placé dans un pot plus grand.

Entre les 2 pots, on place du sable que l’on arrose 2 fois par jour. Le tout recouvert d’un linge humide. L’évaporation d’eau permet le refroidissement du pot interne. Il s’agit du principe de thermodynamique.

Dans les années 1990, le procédé d’évaporation en faveur du développement durable se vulgarise. L’universitaire Nigérian Mohammed Bah Abba a étudié la conservation des aliments, en relation avec Intermediate Technology Development Group et l’Université Al Fashir.

Après de nombreux essais, il a réussi à accroître l’efficacité du système de conservation des aliments par évaporation en plaçant le conteneur d’aliments au sein d’un plus grand pot. Et en remplissant l’intervalle entre les 2 pots de sable humide.

Selon une étude réalisée au Soudan par une association de femmes avec le support de l’ONG internationale Practical Action, la chute de température occasionnée par le système offre une grande conservation des légumes.

En moyenne, les aliments sont conservés 10 fois plus longtemps que d’ordinaire. Le pot est efficace au contact des climats chauds et secs. Il est donc idéal pour le sud de la France.

Comment fabriquer son propre frigo du désert ?

Pour construire votre propre Pot Zeer, rien de plus facile !

Munissez-vous de :

  • 2 pots en terre cuite non vernis (un gros et un plus petit). Comptez 40 cm de diamètre intérieur pour le gros, 25 cm pour le petit. Et 40 cm de hauteur pour le gros pot. Les pots ne doivent pas être vernis car ce dernier empêche l’évaporation.
  • sable
  • eau
  • un morceau de tissu.

Les étapes, pas à pas

Frigo du désert 1Étape 1 : Bouchez les trous des pots, s’il y en a, à l’aide de bouchons en liège, d’argile ou encore de ruban adhésif.  Laisser les trous ouverts rendrait le processus de réfrigération inefficace car l’eau entrerait dans le petit pot.

Étape 2 : Remplissez la base du grand pot avec du sable (environ 5 cm).

Étape 3 : Placez le petit pot dessus. Bien le caler pour qu’il soit à la même hauteur que le gros pot.

Étape 4 : Disposez le sable entre les 2 pots. Le haut du sable doit être environ 2 cm plus bas que le haut du pot inférieur. Cela permettra d’arroser le sable 2 fois par jour sans risquer de mouiller le pot intérieur. Bien tasser le sable.

Frigo du désert 2Étape 5 : Nettoyez le pot intérieur.

Étape 6 : Versez de l’eau froide sur le sable, en donnant à l’eau le temps de s’infiltrer dans le sable et dans la terre cuite. Faire en sorte que le sable soit complètement imbibé et incapable d’absorber plus d’eau.

Étape 7 : Placez un chiffon (serviette, torchon etc.) trempé d’eau sur le dessus des pots. Les recouvrir complètement.

Étape 8 : Laissez « refroidir » quelques heures avant d’y entreposer vos fruits et légumes.

Il est nécessaire de garder le pot zeer dans un endroit sec et aéré, afin que l’eau puisse s’évaporer efficacement. N’hésitez pas à le mettre en hauteur pour éviter que les insectes ou autres petites bêtes s’invitent dans votre frigo !

On peut utiliser le frigo du désert en été et en France quand il fait 30-35°C en moyenne à l’extérieur, à l’intérieur du pot il y a 19-20°C.

Lire page suivante : Le frigo du désert, un bon plan budget et écologie