Minimalisme : 50 objets dont on peut se passer

Le minimalisme, c’est la nouvelle tendance en matière de déco. Pour une maison épurée, on se débarrasse des gadgets inutiles. Suivez le guide minimaliste.

Rédigé par Pauline Petit, le 14 Mar 2021, à 12 h 55 min

La tendance minimaliste nous vient du Japon, dans la lignée de l’esprit zen et du design épuré. Les minimalistes se revendiquent aussi du refus de l’hyper-consommation et de l’achat compulsif. Ils considèrent que de nombreux objets de notre maison sont inutiles et encombrent notre espace et nos placards. Voici quelques objets dont on peut facilement se défaire.

Tendance minimalisme : vivre avec moins d’objets

Tout d’abord, voici quelques règles pour vivre de façon minimaliste. Vous verrez, se débarrasser de certains objets fait du bien à nos placards… mais aussi à notre esprit, plus ordonné dans une maison qui l’est aussi.

  • On évite d’acheter de façon compulsive : on réfléchit à nos besoins réels avant l’achat, surtout en cas de promotions ;
  • On passe moins de temps sur les sites d’achat d’occasion ou dans les vide-greniers : on ne s’y rend qu’en cas de besoins réels, on les identifie et on s’y tient (exemple : des habits pour le petit dernier) ;
  • On privilégie les cadeaux immatériels pour notre entourage ;
  • On s’accorde un rangement et un tri à chaque saison pour donner ce qui ne nous sert plus.

Minimalisme : quels objets éviter d’acheter ?

Les vrais minimalistes vivent avec le strict nécessaire en termes de vêtements, de high-tech et de déco. On s’en inspire au quotidien en se disant : « si je vivais dans une tiny house, de quoi j’aurais besoin ? ! »

Côté cuisine, on peut se passer de la plupart des accessoires chers et encombrants :

  • Micro-ondes ;
  • Machine à pain ;
  • Yaourtière, cuiseur vapeur, rice cooker (on utilise une casserole ou une cocotte-minute) ;
  • Batteur, mixeur, râpe, soup maker : on peut investir dans un bon robot multifonctions ;
  • Machine à café (chère et polluante, on utilise une cafetière à l’italienne) ;
  • Ustensiles de cuisine en double : spatules, fouets…
  • Essuie-tout : on utilise éponges et torchons.
vivre avec moins d'objets

Une cuisine minimaliste © Follotheflow

Au salon, voici de quoi on peut se passer :

Dans la salle de bains, on se débarrasse aussi de l’inutile :

  • Cosmétiques périmés et inutilisés depuis plus d’une saison
  • Accessoires de maquillage, beauté
  • Machines en tout genre – lisseur, anti-cellulite, épilateur…
  • Fer et planche à repasser

Côté placard, on fait un grand tri dans notre garde-robe :

  • On donne tous les habits que l’on n’a pas mis depuis plus d’une saison
  • Les habits et chaussures trop petits, trop grands, sales ou troués (on garde un pantalon et un t-shirt pour le bricolage)
  • Les chaussettes orphelines, les sous-vêtements à l’élastique usé
  • Les bijoux

La chambre d’enfants est souvent un nid à objets inutiles :

  • On jette les jouets cassés, où il manque des pièces
  • On donne ceux dont il ne se sert plus
  • On n’achète JAMAIS de peluches qui finissent toujours par traîner dans les chambres
  • À chaque saison, on donne les habits trop petits
minimalisme

On fait le tri dans les jouets © Veja

Pour les bébés également, on évite les achats inutiles :

  • Chauffe-biberons, égouttoir à biberons
  • Parc, transat : on laisse l’enfant explorer à sa guise la maison (un bon tapis fera l’affaire)
  • Table à langer et sac à langer
  • Jeux et jouets d’éveil en quantité : le tout-petit a besoin de temps avec ses parents, un point c’est tout

Pour le bricolage et les activités manuelles, on mutualise les machines avec nos voisins, on loue si besoin. Voici ce que l’on peut acquérir en commun :

  • Perceuse/visseuse
  • Machine à coudre
  • Appareil à raclette et service à fondue
  • Machine à laver (on se passe de sèche-linge)

Comment faire pour devenir minimaliste ?

Cela ne se fait pas en un week-end ! Il faut d’abord modifier nos habitudes de consommation et le faire savoir à nos proches pour qu’ils évitent de nous offrir des cadeaux inutiles. Lorsque vient le moment du grand tri, on évite de tout jeter à la poubelle sur un coup de tête. On donne à nos amis, on organise des séances de vide-dressing, on vend d’occasion ou on donne à Emmaüs. On ne jette que les objets cassés ou vraiment inutilisables.

Pour autant, le minimalisme a parfois ses limites au quotidien. Les minimalistes prônent le tout-numérique pour avoir musique, livres, documents sur son ordinateur ou sa tablette. On peut y faire une entorse et garder une belle bibliothèque pour le plaisir de la lecture et de garder de beaux livres à feuilleter… tout en faisant un tri une fois de temps en temps et donner les livres dont on ne se sert plus.

Illustration bannière : Vivre avec moins d’objets – © Photographee.eu
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis