La France a déjà épuisé son stock de poissons !

Selon une récente étude de la nef (new economics foundation) et OCEAN2012 (alliance d’organisations dédiée à la transformation de la Politique Européenne de la Pêche), les européens engloutissent tellement de poissons que la production des mers d’Europe n’est plus en mesure de suivre. En effet, nous avons fait disparaître la totalité des réserves en 189 jours au lieu des 365 prévus !

Le poisson : une ressource en danger

Depuis le 9 juillet dernier, faute de réserves, le poisson que nous prenons plaisir à déguster est importé pendant que plusieurs espèces de poissons surpêchées sont exportées…

Le rapport souligne notamment que depuis 2000, le " jour de dépendance " envers le poisson se produit de plus en plus tôt dans l’année : près d’un mois plus tôt en 10 ans. Il dénonce également le fait que les conséquences de la surpêche de l’UE sont dissimulés par l’accroissement des quantités de poisson importées.

poissonsDe plus, le rapport indique que si les consommateurs veulent du poisson et des fruits de mer issus d’une production durable, ils doivent être certains que les décideurs politiques établissent une politique de pêche responsable.

Par ailleurs, de notre côté, le poisson n’étant pas l’unique aliment source d’Oméga 3 et sachant que nos choix d’achats peuvent être déterminants pour la planète, apprenons à réduire notre consommation, ou tout au moins privilégier les filières courtes en achetant local. Il y a urgence !

Rappel des labels à connaître

  • Le label MSC, créé par WWF et Unilever, récompense les pêcheries à la gestion et aux pratiques écologiquement responsables (3 % de la pêche mondiale).

msc label

  • Le label Rouge français atteste qu’un produit possède un ensemble de caractéristiques spécifiques établissant un niveau de qualité supérieure à celle d’un produit courant similaire.

label rouge

  • Le label AB atteste de l’élevage dans des piscicultures de qualité, dans lesquelles les poissons sont exposés à de faibles risques de pollution et dont l’alimentation est composée à 70 % de farine de poissons sauvages et 30 % de graisses végétales biologiques.

AB

Le poisson en chiffres

  • Parmi les pays les plus gros consommateurs de poissons, la France se situe au 11e rang des nations, derrière la Chine, le Japon ou encore la Corée du Sud.
  • Le Français consomme 24kg de poissons par an.

>>> Voir le guide d’achat de poissons

Je réagis

Lire également sur l’alimentation bio