[Vidéo] 10 étapes pour prendre soin de sa vie

Prendre soin de sa vie, écouter ses besoins, agir en conséquence, cela s’apprend. Et il existe même une école pour ça : l’Académie de la Vie en Mouvement. Nous avons rencontré son fondateur et suivi le premier cours de la formation.

Rédigé par Marion, le 19 Apr 2017, à 18 h 15 min

L’Académie de la Vie en Mouvement propose à ses élèves une formation de 18 mois pour reprendre sa vie en main et mieux répondre à ses besoins. Nous avons rencontré son unique formateur Jean Jacques Crèvecoeur qui nous a proposé de suivre gratuitement le premier cours de sa formation : 10 étapes pour prendre soin de sa vie et de ses besoins. Nous vous proposons de découvrir cette vidéo ou de lire ce que nous en avons retenu ci-dessous.

Étape 1 : Me ré-incarner

Accepter que nous sommes incarnés – que nous avons un corps  – et que nous devons vivre avec les besoins de ce corps. C’est la première des 10 étapes pour prendre soin de notre vie.

Prendre soin de son corps c’est prendre soin de sa vie.

Pour Jean-Jacques CrèveCoeur, nous cherchons tous naturellement à échapper au réel pour retrouver un monde idéal – le monde des idées, qui échappe aux réalités du corps. Pour cela nous créons des paradis artificiels (l’alcool, le sexe, par exemple) qui nous coupent de nos besoins physiologiques et spirituels. Nous entrons alors dans un cercle vicieux, où plus nous ignorons notre corps, plus nous nous sentons mal, et plus nous mettons en place des stratégies pour mieux éviter de l’écouter, ce qui nous fait nous sentir encore plus mal.

Il faut donc accepter notre corps et l’aimer quelque soit le message qu’il vous envoie, bon ou mauvais.

Étape 2 : Me reconnecter avec mon corps

Notre corps existe, il faut y maintenant accepter qu’il est le seul à connaître et à pouvoir nous informer de ses besoins. Les formations de l’Académie de la Vie en Mouvement propose différentes techniques pour « recâbler » notre corps avec notre conscience, comme des exercices d’ancrage ou de danse, par exemple.

Étape 3 : M’écouter

Une fois notre corps connecté à notre conscience, il faut apprendre à écouter nos sensations aussi bien physiques qu’émotionnelles ou physiologiques.

Jean-Jacques Crèvecoeur nous parle de la mélancolie de l’âme : cette sensation que nous pouvons ressentir lorsque nous nous posons pour nous demander si nous vivons bien la vie que nous voulons. Il nous conseille donc d’arrêter de faire ce que les autres attendent de nous pour nous demander à quoi nous aspirons vraiment.

Étape 4 : Faire alliance avec mes sensations

Nous savons tous qu’une douleur est le symptôme d’un problème dans notre corps, mais nous oublions parfois que le mal-être, la tristesse ou la colère en sont un aussi.

Il ne faut pas considérer ces sensations désagréables comme négatives. Elles sont nos alliées : elles nous alertent sur les besoins de notre corps et nous montrent le chemin de sortie.

Étape 5 : Identifier mes besoins

Accepter, se reconnecter, écouter et s’allier à notre corps permettent d’entendre ce qu’il a nous dire, mais nous avons besoin de clés pour comprendre le message.

Soyez une mère pour vous-même

Pourquoi ai-je mal au ventre ? Pourquoi suis-je triste ? L’Académie de la Vie en Mouvement permet d’apprendre un nouveau vocabulaire pour mettre des mots sur nos besoins. Il existe des dizaines de besoins de fondamentaux comme le besoin d’amour, de reconnaissance, de justice, de coopération ou encore de faire la paix avec soi-même… Telle une mère qui reconnait les pleurs de son enfant, nous devons être une mère pour nous-même et faire le lien entre nos sensations et les besoins particuliers de notre corps.

Étape 6 : Prendre la responsabilité de mes besoins

Nous sommes les seuls responsables de notre satisfaction. Cela ne signifie pas que nous devons tout faire nous-même, mais il ne faut pas attendre que les autres répondent spontanément à nos besoins.

Étape 7 : Poser mes limites

Identifier et exprimer clairement les limites attachées à nos besoins permettent d’aider les autres à les respecter. Jean-Jacques Crèvecoeur prend l’exemple du temps de sommeil : si vous avez besoin de beaucoup de sommeil, ne dites pas « je dois me coucher tôt » car se coucher n’a pas la même signification pour chacun d’entre nous. Posez des limites claire et dites : « Je dois me coucher à 22h ». Vous avez ainsi plus de chance de voir les autres prendre en compte votre besoin.

Étape 8 : Poser des actes

Nous avons identifié nos besoins ? Maintenant agissons ! Il existe bien entendu de nombreuses situations où l’assouvissement de nos besoins ne dépend pas que de nous. Dans ce cas il ne faut pas hésiter à demander de l’aide.

Personne ne peut nous interdire de faire une demande.

Bien entendu, demander ne garantit pas une réponse positive, mais augmente nettement les chance d’être satisfait.

Étape 9 : Lâcher prise

Une fois les 8 premières étapes passées et que tout est sous contrôle, il faut reconnaître que le résultat de nos efforts ne dépend pas que de nous.

Cela signifie qu’il faut continuer à agir pour s’aider et aider les autres à respecter nos besoins, mais il ne faut pas chercher à tout prix à obtenir un résultat positif à nos actions.

Étape 10 : Répéter

C’est en mettant en pratique tous les jours les 10 étapes pour prendre soin de sa vie que nous la verrons s’améliorer. De jour en jour, d’année en année, notre vie va changer, pas forcément dans le sens auquel nous pensons, mais elle changera en mieux de façon continue.

Si vous voulez plus loin, 3 autres vidéos de formation sont disponibles gratuitement sur le site de l’Académie en Mouvement.

Jean-Jacques Crèvecoeur et l’Académie de la Vie en Mouvement

Jean-Jacques Crèvecoeur est auteur, formateur et conférencier depuis 1989. Il a publié une dizaine d’ouvrages dont les best-sellers Relations et jeux de pouvoir et Prenez soin de vous, n’attendez pas que les autres le fassent ! Ses qualités pédagogiques et la qualité de ses méthodes d’enseignement sont reconnues et apprécié pour la qualité de ses méthodes, il est le fondateur de l’Académie de la Vie en Mouvement, cette école en ligne apprenant aux individus à prendre soin de leur vie, sur tous les plans…

>> Découvrir la formation en vidéo

À ce jour 2.500 étudiants ont terminé leur formation et 1.000 autres en suivent actuellement les cours. Loin des gourous en développement personnel qui promettent le bonheur en quelques semaines, Jean-Jacques Crèvecoeur prône un vrai travail sur soi dans la durée et accompagne  ses élèves dans leur recherche personnelle des clés pour prendre soin de leur vie.

Illustration bannière : – © Evgeny Atamanenko
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis