Viande – Faut-il avoir peur des antibiotiques vétérinaires ?

Rédigé par Jean-Marie, le 15 Aug 2013, à 17 h 01 min

Cela n’est pas très connu. Alors qu’au niveau européen l’utilisation des antibiotiques vétérinaires comme facteurs de croissance est interdite depuis 2006, il reste que la moitié des antibiotiques mondiaux sont destinés à l’élevage. En conséquence, un des inconvénients de la consommation de viande réside dans le fait qu’elle fait indirectement ingérer des antibiotiques. En sommes-nous protégés ?

Des traces d’antibiotiques dans les aliments

bebemangepetitpotLa revue Food Chemisty a révélé le 15 juin 2012 qu’on a trouvé des traces d’antibiotiques vétérinaires dans des petits pots pour bébés. Et cela n’est pas si étonnant si on considère qu’entre 2009 et 2011, en France l’exposition des animaux d’élevage à ce type d’antibiotiques s’est accrue de plus de 12 % malgré l’interdiction européenne.

Quels sont les risques ?

Tout d’abord, comme vous le savez, il y a l’accoutumance des personnes à un usage massif d’antibiotiques, qui renforce la résistance des bactéries et donc leur danger. Rien qu’aux États-Unis, 19.000 personnes ont été tuées par le staphylocoque doré qui est résistant à la méticilline (Sarm).

Or, outre le développement d’une “antibiorésistance”, les antibiotiques sont à l’origine de l’apparition de bactéries qui peuvent être rejetées dans l’environnement via les excréments animaux, contaminer l’eau et la viande. Elles sont ainsi transmissibles à l’homme si la température de cuisson de la viande est insuffisante pour les détruire.

Les antibiotiques, des animaux… à l’homme

Le danger réside dans le risque que font peser sur la santé des doses très faibles de substances toxiques : en fait, on considère aujourd’hui que des substances peuvent être plus dangereuses à doses très faibles, à l’état de traces, qu’au niveau des doses journalières autorisées (DJA), qui sont pourtant plus fortes.

C’est pourquoi le marché français de la viande pose question :  les médicaments vétérinaires autorisés sur le marché français contiennent des dizaines de substances chimiques dont certaines sont, individuellement, très toxiques. Or on ne sait pas quel est l’effet de leur mélange ; on ne sait pas quel « effet cocktail » elles produisent dans la chaîne alimentaire.

Quelle conclusion peut-on tirer de cet état de fait ?

Il faut tout d’abord constater que l’usage d’antibiotiques pour animaux n’est pas anecdotique : Consommation d’antibiotiques vétérinaires en France.  Le niveau d’exposition des animaux aux antibiotiques a augmenté de 13 % en 2009 par rapport à 1999.(1) Près de 44 % du tonnage d’antibiotiques vendus en 2009 étaient à destination des porcs, plus de 22 % à destination de la volaille.

Ensuite, constatons qu’en matière de consommation de viande, si on ne veut pas se priver d’en consommer, il vaut mieux manger moins de viande mais surtout une viande issue d’élevages bio avec des bêtes vraiment élevées de manière naturelle. Moins de viande, moins souvent. Sans doute un début de réponse aux problèmes posés par la société de consommation de bidoche industrielle.

*

Je veux témoigner

(1) Selon le rapport publié en février 2011 par l’Agence Nationale du Médicament Vétérinaires et l’ Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.

A lire sur les antibiotiques et la viande :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour,
    Je viens de lire attentivement votre article. Mais il ne nous dit pas toute la vérité. La consommation d’antibiotiques doit être calculer non pas par tonnage, mais par animal. Ce qui modifie beaucoup vos résultats. Je vous conseils de vous reporter sur les derniers communiqués de AIEMV et de l’ANSES.
    Il faut manger de la viande française (biologique ou traditionnelle). Les animaux d’élevages français sont en fin de la liste européenne en terme de consommation d’antibiotique, alors que nous sommes les premiers en terme pour la consommation humaine d’antibiotique par habitant…
    Un point essentiel s’informer au plus juste et lire les étiquettes – viandes françaises. Bel été à tous et bonnes grillages

  2. J’ai adoré manger de la viande, et saignante en plus ! mais maintenant et depuis longtemps j’ai pris conscience que je mangeais tout simplement du… cadavre ! beurk !

    en plus, à l’heure actuelle,les animaux élevés en batterie souffrent le martyre que ce soient des gallinacés ou des ovins ou des bovins ! le mode d’abattage actuel, et pour faire plaisir aux populations qui nous envahissent, est on ne peut plus cruel, les animaux ne sont plus assommés avant d’être tués, viande halal oblige. Ils meurent dans d’atroces souffrances…

    Je crois que si les abattoirs avaient des parois en verre et que les sons pouvaient s’entendre de l’extérieur, plus personne ne mangerait de viande.

    Je ne parle pas, ou à peine de la souffrance psychologique de ces animaux, eh oui ! ils la ressentent ! avez-vous déjà vu et entendu une vache à qui on vient d’enlever son veau ? c’est une mère qui crie sa détresse, je n’exagère rien, j’en ai été témoin plusieurs fois et croyez-moi c’est quelque chose qui ne s’oublie pas…
    et ceux qui entrent – de force – dans ces usines où la mort règne, et qui se débattent…

  3. La viande est la cause numéro 1 de poullutiond e notre planète, elle contibue à affamer encore plus les populations et est une barbarie sans limite!

    Il faut savoir que nous humains ne sommes ni carnivores ni omnivores! Notre anatomie n’est pas celle d’un canirvore nos dents sont petites, notre salive alacaline, nos mains n’ont pas de griffes, notre intestong gele est 4 fois plus long que celui des vrais carnivores (du coup la viande putréfie à l’intérieur du long parcours pr etre digérée)

    et j’ai des millions d’arguments de ce genre pr prouver que la viande est une horreur pour la santé!!!!

    quant aux lait, si vous aimez boire du pus,uns substance faite uniquement pour le veau, sommes nous des veaux?NON

    les éléphants qui ont des os solides ne boivent pas de lait!!!!

    le lait est dangreux pour la santé car nous n’avons pas les enzymes pour le digérer, du coup le corps pensant qu’il s’agit d’un corps étranger s’attaque à ses propres cellules, ostéoporose,acné,arthrose,arthrite,rinite,otite sont des maladies causés par le lait!!!

    ne buvez pas de lait ni mangez de viande ou poisson, nous sommes des herbivores donc fait pour manger; céréales (de préférence complète et bio) avec des légumes (bio,cuits à la vapeur) avec des oléagnieux et des légumineuses

    je suis vegan depuis 15 ans, aucune maladie, carence, je fais beaucoup de sport, d’ailleurs il y a des tas de champions végétaliens, eux n’ont pas besoin de substituts de protéines et steroides pour être forts!

  4. personnellement je me sens en meilleur santé quand je me passe de viande je ressens l’effet surtout au travail. Je suis vigneron du fait je travail dehors exposé au froid de l’hiver je me sens rapidement fatigué et j’ai faim bien plus tôt lorsque j’ai mangé de la viande la veille au soir. Sa le fait sans exception. En fait pas forcement besoin d’expertise pour sentir ce qu’il y a de meilleur pour nous… et pour nos amis les animaux

    • Je ne comprens pas la manie qu’ont les gens de vouloir manger de la viande le soir! déjà tous les midis c’est beaucoup, alors pourquoi en plus au diner? C’est la culture française, ou c’est partout pareil (malheureusement?) Les gens préparent un marathon pour 22h?!

  5. En effet, la bonne résolution à prendre face à tous ces problèmes en rapport avec la viande (animaux nourris aux antibiotiques, récemment animaux malades en provenance de l’Angleterre, viande indéterminée dans les plats préparés, etc.) est d’en manger moins. Ce que je fais depuis 2 mois. Je n’en mange qu’une fois par semaine, je privilégie les œufs bio et je mange parfois des produits de la mer. Ce n’est pas pour ça que j’ai des carences. Il ne faut pas en faire tout un fromage quand on n’a pas son morceau de viande quotidien dans son assiette. Et en plus le panier revient moins cher à la caisse du supermarché!

    • Moi, ça fait plus de 20 ans que je ne mange pas de viande. Aucune carences. Je mange des oeufs, du poisson, des céréales et fruits secs. Je m’en porte très bien. Jamais malade et en pleine forme. La viande n’est pas nécessaire pour vivre ; au même titre que le lait. Les humains sont les seus à boire du lait autre que celui de leur mère. Dans la nature, ça n’existe pas ou très peu …. A méditer.

    • D’accord avec Aurélie87 et Anonyme quiv répond. On peut se passer de lait. Quand je suis part en vacance à la Martinique en club de vacance il y a 1 an, je n’avais pas remarqué tout de suite qu’on ne nous servait pas de produit laitiers. Je ne l’ai vu qu’en rentrant en France. Et bien , ce n’est pas pour ça que les Antillais perdent leurs dents ou leurs os! Ou que les femmes ne peuvent pas allaiter. Conclusion: on nous bassine tous les jours qu’il nous faut nos 3 produits laitiers/jour, évidemment, puisqu’on est un pays où on élève des vaches et une agriculture subventionnée!!!

Moi aussi je donne mon avis