Un vol commercial écolo pour Air France

Jeudi 13 octobre, Air France a effectué son premier vol “écolo”. Allier respect de l’environnement et transport en avion, c’est possible ? Explications.

Rédigé par Aurore, le 22 Oct 2011, à 16 h 00 min

C’est en milieu d’après-midi, le 13 octobre dernier, que Air France a expérimenté son premier vol “vert”, reliant Toulouse à Paris.

Air France utilise du biocarburant

Dans un monde où le respect de l’environnement prend de plus en plus d’importance, le domaine des transports aériens est souvent montré du doigt car il génère énormément de CO2 et GES (Gaz à effet de serre).

Pour faire rimer transport aérien avec développement durable, différentes initiatives sont prises comme l’avion fonctionnant à l’énergie solaire par exemple.

Première nouveauté de ce vol vert, dont les passagers n’ont appris les spécificités qu’au moment d’embarquer : l’utilisation d’un biocarburant.

Dans les réservoirs de l’A321 du vol AF6123, un mélange de 50 % de kérosène avec 50 % d’huiles de friture recyclées obtenues par hydrotraitement. L’utilisation d’un biocarburant de ce type permettrait la réduction d’émissions de CO2 de moitié…

Réduire les émissions de CO2 du vol

Réduire l’empreinte carbone de ce vol test était une priorité. L’usage de biocarburant semblait incontournable, mais d’autres mesures ont été prises.

Un pilotage plus doux

Alors que sur Terre, l’apprentissage d’une conduite économique et écologique semble faire des émules (voir notre dossier Ecoconduite), dans les airs, les pilotes Air France de ce vol vert ont eux aussi revu leurs méthodes de pilotage.

Au programme : pas d’accélération brusque, mais une vitesse évoluant progressivement.

La progression dans les airs par “pallier” a été retravaillée pour une montée et descente régulière en ligne droite. Autre mesure adoptée : une fois l’atterrissage effectué, un seul réacteur est utilisé pour faire rouler l’appareil.

Des règles environnementales qui pourraient faire économiser à la planète 11.000 tonnes de CO2 par an si tous les vols les appliquaient.

Vol commercial écolo avec u avion plus léger 

Troisième grande mesure prise pour ce premier vol écolo annoncé comme une première mondiale par Air France : un avion mis au régime !

En effet, l’avion utilisé par le test a été allégé, toujours dans le but de réduire les émissions de CO2. Un avion plus lourd a besoin d’utiliser plus de carburant pour voler. Moins de carburant utilisé grâce à un avion plus léger permet donc de réduire l’empreinte carbone du vol.

L’appareil a donc été retravaillé, les sièges installés sont plus légers de 40 % par rapport aux sièges classiques. La moquette a perdu 60 kilos, tandis que le travail d’allègement effectué sur les armoires, plateaux, gobelets et chariots a permis une économie de 582 kilos. Et Air France-KLM d’expliquer  que chaque kilo retiré de l’avion permet d’économiser 80 tonnes de CO2 chaque année.

Finalement, l’ensemble de ces mesures a permis de baisser le “poids” de ce vol à 54 grammes de CO2 par passager et par kilomètre. Un bon début donc puisque c’est moitié moins qu’un vol traditionnel, mais cela reste très lourd.

*

Je réagis

A découvrir également :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. Entièrement d’accord avec Muller, l’avion étant le plus polluant des moyens de transport, dire que c’est écologique, c’est quand même un peu fort de café…

    • Aurore

      Beben, Muller,

      Il est clair que l’avion est un mode de transport polluant et nous ne sommes pas là pour remettre cela en cause. Mais il est aussi important d’encourager Air France qui a mis au point un vol bien plus écologique que les vols classiques en réduisant les émissions de CO2 de moitié, ce qui n’est pas rien et mérite d’être souligné.

      L’avion est polluant, tout comme le train ou la voiture, l’idée d’un monde meilleur étant de tout faire pour réduire l’impact carbone de chacun de ces modes de transport. Il serait bien possible de relier Toulouse à Paris à pieds, la marche étant sans doute le mode de transport le moins polluant, mais encore faut-il avoir du temps, et une certaine condition physique 😉

      Bien à vous

  2. bonjour à tous, personne ne réagissant sur le titre, je vais faire le technicien de service :
    “vol écolo” ‘(et “vol vert”), dans la catégorie greenwashing, c’est difficile à battre.
    “écologique”, sauf erreur du Larousse, ça veut dire “qui respecte l’environnement”. Et comme l’article le conclut, même ce vol là pèse encore très lourd sur l’environnement, déjà bien mal en point.
    un vol “plus écologique”, peut-être, mais un “vol écolo”…
    Même les publicitaires s’interdisent ce raccourci, via l’ARPP. Si les journalistes se mettent à faire plus de greenwashing que les agences, avouez qu’on est mal !

  3. C’est une bonne manière de recycler toutes ses huiles de friture! On pourrait d’ailleurs le faire pour les automobiles

    • Ca se fait déjà pour les automobiles !

      Mais discrètement… ce n’est pas légal.

      Si vous voulez en apprendre + sur le sujet :
      wwww.oliomobile.org
      Un site hébergé en Suisse, ou cette pratique est légale.

  4. Nous ne sommes pas là pour parler de la sécurtié ou je ne sais quoi d’autre d’air france cher anonyme, il serait plus interessant de parler de ce que l’on parle c’est a dire de vols plus ‘ecolo’. est-ce un coup de pub pour air france ou on avance vraiment? en tout cas c’est mieux que rien

  5. air france ferais bien de commencer par revoir la sécurité de ses avions et le sérieux de ses équipages techniques et commerciaux réunis pour les techniques voir le rio paris et les commerciaux voir l’ état des toilettes sur un vol et si une cabine est trop sale car non néttoyée et bien on la et ce n’ est qu’ un excemple
    en10ans 3vions au tapis
    lufthansa 0
    sans commentaires supplémentaires

    • Pi on pourrais parler du système digestif du poulpe jaune, tant qu’à mélanger les sujets. 🙂

  6. Bonne initiative, en espérant que ça se généralise rapidement !

Moi aussi je donne mon avis