Le trop fort impact carbone des chaussures de sport

Rédigé par Mark, le 6 Jun 2013, à 16 h 09 min

Quand on parle d’éco-conception, on s’intéresse notamment aux émissions carbones. Des chercheurs du MIT ont ainsi examiné l’impact carbone des chaussures de sport. Le résultat est sans appel : bien trop haut pour un tel produit !

Un impact carbone anormalement élevé

Asics trainers

exemple avec les Asics gel Kayanos

Savez-vous qu’une chaussure de sport de ce type (voir illustration) génère 14kg d’émissions carbones à elle seule ?

Il s’agit de l’une des découvertes de chercheurs de l’Institut de Technologies du Massachusetts (MIT), situé à Boston. Ils ont travaillé sur la question, cherchant à déterminer le poids écologique de chaussures de sports neuves et fabriquées en matières synthétiques, comme ces modèles fabriqués en Chine pour Asics. De quoi relativiser l’impact carbone d’une course à pieds.

Pas de circuits imprimés dans les chaussures de sport, et pourtant…

Pour relativiser justement, il faut comprendre que les plus hauts taux d’émissions carbone proviennent généralement de produits qui utilisent l’électricité et des composants sophistiqués. Ce n’est a priori pas le cas d’une paire de baskets : le taux trouvé est donc inhabituel pour ce type de produits. Toujours pour mieux comprendre, les chercheurs ont expliqué que ce taux d’émissions carbone revenait à laisser une ampoule de 100W allumée pendant une semaine.

Impact carbone : les étapes de fabrication en cause

chine-charbon-02Les entreprises spécialisées dans les équipements de sport sont pourtant parmi celles qui oeuvrent le plus à réduire leur impact environnemental, mais le problème est épineux à en croire ces dernières découvertes. Plus de 25 milliards de chaussures sont fabriquées chaque année, la majorité pour les pays développés. Or, les chercheurs du MIT ont démontré que c’était cette phase qui générait le plus d’émissions de gaz (68 % du total), devant la recherche de matériaux et l’utilisation.

La chaussure examinée par le MIT est constituée de 26 matériaux différents et nécessite 360 étapes durant la fabrication et l’assemblage. La plupart de ces étapes se font en Asie, sur des petites machines fonctionnant grâce au charbon. C’est ce qui rend l’impact carbone si important. L’étude ne s’oppose pas frontalement aux fabricants mais leur suggère de prendre en compte ces résultats pour fabriquer des produits tout aussi performants mais à l’impact carbone réduit.

*
Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. On nous parle de chaussures si il n’y avait que ça, se serait du pipi de chat,si nous parlions de l’obsolescence programmée de électroménager, des million de téléphones portable que l’on jette tous les ans, du matériel informatique, des télé, etc….. la liste et longue et nos ressources ne pas inépuisable.

  2. la meteo nous rend la gifle !

  3. pour roop , c’est sympa de nous informer des chaussures ecologiques , je suis allee voir sur le site de chaussures ecologiques que vous avez mis , j ai longtemps chercher qqs choses d’ ecologiques , solides … mais jusqu a présent je ne trouve pas des chaussures que j aime car ceux ci je trouve qu ils ont du style hippie et j aime pas du tout , je suis plutot dans la mode moderne hélas pour l instant pas encore …. et les multicolors ne vont pas toujours avec des vetements , ils faut faire attention ( bien sur chacun ses gout)…
    bonne journeé

    • Et ce style : veja-store.com/veja-volley-grafite-grey_p290.html ou modetic.com/evadeo-rouge-fye-couleur-rouge.html ? (c’est Veja “volley” et FYE “evadeo”)
      je vous conseille de faire une recherche par mots-clefs, car il y a en fait pas mal de sites avec des modèles différents, et j’espère que vous finirez par trouver qqch qui vous correspond (et qui soit dans vos prix^^).

  4. En cherchant un peu sur le net, on trouve des alternatives écologiques intéressantes (par ex, coton bio, semelle en matière recyclée/caoutchouc naturel, colle à base d’eau, teinture végétale, usine fonctionnant aux énergies renouvelables).
    qqs exs de diverses marques :

    http://www.chaussures-ecolo.com/basketsFemmes-chaussuresFemmes.htm
    http://www.energie-bio-nature.net/habits-et-chaussures-ecologiques/chaussures-de-sport-ecologiques-et-vegan
    http://www.modetic.com/femme/chaussures/baskets-ville.html?dir=asc&order=price

  5. Je doute que 25 billions de chaussures soient fabriquée chaque année, surtout des chaussures de sport. Admettons plutôt 25 milliards (ce qui est la traduction en français de l’anglais billion…)
    Je doute également que les machine chinoises fonctionnent au charbon. Mais la je chipote, car c’est sûrement un raccourci à propose de l’électricité chinoise produite à partir de charbon.

    Enfin ces 14 kg sont à mettre en perspective avec d’autres sports: qui de l’impact carbone d’un vélo? d’un joueur de tennis (chaussures + balles + raquettes), le golf (beurk). finalement, si le coureur ne se réduit qu’à ses chaussures, il a un sacré avantage par rapport aux autres sportifs qui sont de toute façon chaussés. On ne parlera pas de la natation…

    • Alan

      Milliards, effectivement, corrigé, merci ;p.
      Oui, c’est bien cela.
      L’étude ne le précise pas mais il serait effectivement intéressant de comparer avec d’autres équipements.

Moi aussi je donne mon avis