Transport fluvial : un premier bateau de promenade 100 % électrique à Paris

Rédigé par Kathy, le 9 Sep 2013, à 15 h 35 min

Petite nouveauté dans le tourisme puisque les premiers bateaux électriques de promenade font leur entrée à Paris.

Transport fluvial : les bateaux aussi sont électriques

paris-seine-palais-de-chaillotParis s’électrise ! Après avoir instauré le Velib’, un service public de vélos, la ville a lancé un service de voitures électriques en libre-service, Autolib’.

Reste le problème des déplacements sur l’eau, qui ne dépendent certes pas de la municipalité puisqu’on ne trouve pas encore de navette publique non polluante.

Parmi les clichés parisiens persistants on trouve néanmoins les Bateaux-mouches et d’autres navires circulant sur la Seine.

Bateaux électriques sur la Seine : premier essai

paris-seine-tour-eiffel-riviere-monumentLes entreprises de navires elles-mêmes réfléchissent à leur impact sur l’environnement. C’est ainsi que la Compagnie des vedettes de Paris a lancé le Batostar. Ce nouveau bateau de promenade est entièrement électrique.

Les touristes peuvent ainsi emprunter un moyen de transport silencieux et peu polluant pour découvrir le centre de la capitale française. Les batteries ont une autonomie de huit heures : très gérable avec des balades de 40 minutes. Petit bémol, puisque qui dit transport électrique suppose batterie au lithium et elles ne sont pas petites pour tirer un bateau d’une cinquantaine de places.

Transport fluvial : et le service public ?

Eh bien ce n’est pas gagné ! Des navettes fluviales électriques avaient été expérimentées après une étude réalisée en 2003 à la demande de la Mairie de Paris qui souhaitait ajouter un moyen de transport plus écologique et économique pour les usagers. Le Syndicat des transports d’Ile-de-France (STIF) avait ainsi mis en place Voguéo.

La première navette Voguéo a ainsi accueilli des voyageurs pendant deux ans dès 2008, entre la gare d’Austerlitz et Maisons-Alfort, dans le Val-de-Marne :

vogueo-carte-paris

Ce service public de transport en commun par navette fluviale a cessé en juin 2011 et devait reprendre en 2013. Pour l’instant, le projet est en suspens pour faute de modèle économique viable.

batobus-parisParallèlement à ce système, et non électrique, on trouve le Batobus. Ce bateau est principalement touristique, et dessert plusieurs monuments et lieux très connus en centre-ville (Tour Eiffel, Notre-Dame, le Louvre, etc.). Le service est composé de six trimarans et un bateau passe à chaque escale toutes les quinze à trente minutes en fonction de la période de l’année.

Plus d’informations : http://www.batobus.com/

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Kathy a rejoint consoGlobe en 2012 alors qu'elle cherchait des informations pratiques pour rendre sa maison plus durable et l'entretenir naturellement....

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Parallèlement à ce système, et non électrique, on trouve le Batobus. Ce bateau est principalement touristique, et dessert plusieurs monuments et lieux très connus en centre-ville (Tour Eiffel, Notre-Dame, le Louvre, etc.). Le service est composé de six trimarans et un bateau passe à chaque escale toutes les quinze à trente minutes en fonction de la période de l’année.
    En savoir plus sur https://www.consoglobe.com/tourisme-transport-fluvial-premier-bateau-promenade-100-electrique-paris-cg#2c7qlwwPqxY6DzDM.99

Moi aussi je donne mon avis