Le stérilet protège-t-il du cancer du col de l’utérus ?

Selon une récente étude, les femmes portant un stérilet auraient moins de risques de développer un cancer du col de l’utérus que celles qui n’en portent pas. Une étude prometteuse qui doit encore être approfondie.

Rédigé par Marie Mourot, le 18 Nov 2017, à 7 h 50 min

Et si le port d’un stérilet (dit aussi DIU, pour dispositif intra-utérin) protégeait les femmes du cancer du col de l’utérus ? C’est ce que révèle une étude publiée mardi 7 novembre dans la revue Obstetrics and Gynecology. Les femmes portant un stérilet verraient leur risque de développer un cancer du col de l’utérus diminuer d’un tiers, une découverte encourageante pour la recherche.

Le stérilet stimulerait une réponse du système immunitaire

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont analysé les données de 16 études effectuées sur plus de 12.000 femmes à travers le monde. Les résultats de cette étude sont extrêmement prometteurs.

sterilet

Stérilet © JPC-PROD

Victoria Cortessis, professeure adjointe de médecine clinique préventive et co-auteur de l’étude a déclaré à quel point l’ampleur de la réduction du risque est surprenant. S’il est réellement avéré qu’un stérilet limite le risque de développer ce cancer, cela pourrait avoir de fortes répercussions sur les politiques de santé. D’autant plus que le cancer du col de l’utérus est le troisième cancer le plus courant chez les femmes. Selon l’OMS, d’ici 2035, plus de 756 000 femmes pourraient être atteintes de ce cancer et 416.000 en décéder.

Pas de systématisation de la pose du stérilet

Les chercheurs n’ont pas encore réussi à déterminer avec certitude pourquoi le stérilet réduit autant le risque de cancer du col de l’utérus. Il est fort probable qu’un dispositif intra-utérin stimule une réponse du système immunitaire, aidant ainsi à combattre les infections responsables du cancer provoquées par des papillomavirus humains.

Les recherches doivent donc encore être poursuivies, afin de mieux comprendre les causes du mécanisme de protection. Selon les experts, il serait donc prématuré de recommander la pose systématique du stérilet. Si les chercheurs parviennent à démontrer qu’il existe une réponse immunitaire suite à la pose d’un stérilet, des essais cliniques pourraient alors être envisagés.

Illustration bannière : DUI Sterilet © Image Point Fr
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Rédactrice web freelance et maman de deux enfants, je me suis toujours sentie très concernée par l'écologie et le développement durable. Constamment en...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. « Les chercheurs n’ont pas encore réussi à déterminer avec certitude pourquoi le stérilet réduit autant le risque de cancer de l’utérus. »

    Attention, cette étude parle bien du risque de cancer du COL de l’utérus, dont les facteurs de risque sont bien différents de ceux du cancer de l’utérus !

    • Marie Mourot

      Bonjour Flo,

      Je vous remercie pour votre vigilance. Très bonne journée.

  2. Bonjour, cela vaut-il pour tous les stérilets ? Au cuivre, aux hormones ? Je n’ai pas accès à cette revue qui publie cette hypothèse, et l’article, sauf erreur de ma part, n’en fait pas mention.

    • Marie Mourot

      Bonjour Laura,

      L’étude parle de « dispositif intra-utérin » et ne donne pas d’informations plus précises. Bonne journée.

Moi aussi je donne mon avis