‘Scan Eat’ : le scanner portable capable de détecter les pesticides dans les aliments

Un jeune étudiant français de 25 ans vient de remporter le concours ‘GreenTech Écoles’, pour son invention, le « Scan Eat » : un scanner portable capable de repérer les pesticides présents dans les fruits et les légumes.

Rédigé par Hugo Quinton, le 1 Jul 2016, à 12 h 00 min

Simon Bernard, 25 ans est étudiant en dernière année de l’École nationale supérieure maritime du Havre et le jeune inventeur de « Scan Eat », un appareil révolutionnaire.

Partez à la chasse aux pesticides avec le scanner « Scan Eat »

Les pesticides sont une des préoccupations majeures des consommateurs. Ils sont partout et on ne sait jamais si tel ou tel aliment en porte des traces. Mais alors, comment faire pour dépister la présence de pesticides dans nos aliments ? Simon Bernard, ce jeune Havrais de 25 ans, a peut être trouvé la solution grâce à son invention.

Ce scanner de la taille d’une clé USB, utilise une technologie de spectrométrie infrarouge, capable de détecter des molécules chimiques invisibles à l’oeil nu, puis de transmettre les résultats du relevé, via une application smartphone.

Simon Bernard doit encore se pencher sur l’algorithme permettant de convertir les données recueillies par le spectromètre, en informations facilement compréhensibles pour les consommateurs. Le jeune inventeur explique : « Par exempleIl est possible de retrouver des traces de pesticides jugés dangereux et interdits depuis longtemps en France. L’appareil pourra les détecter et donner une indication du taux acceptable ou non »(1).

Son invention lui a d’ores et déjà permis de remporter le premier prix du concours « GreenTech Écoles », organisé par le ministère de l’Environnement dans le but de sélectionner 50 projets portés par des start-up dans huit secteurs, dont la santé et l’environnement.

Grâce à cette première place, l’invention de Simon Bernard va être financée à hauteur de 150.000 euros, et le jeune homme bénéficiera à la fin de son cursus scolaire, d’un CDD de neuf mois au sein d’un incubateur du ministère, où il pourra mettre au point le « Scan Eat ». On a vraiment hâte de pouvoir l’essayer.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. A parier qu’il ne verra jamais le jour, ce fameux détecteur de pesticides y compris ceux interdits, où du moins, il ne sera pas accessible (prix, diffusion, etc)

  2. je suis pour que mes petits enfants puissent avoir en héritage une
    planète plus propre !
    l’avenir était dans les océans .ils deviennent des poubelles !
    je saits que maintenant on leur apprend des le plus jeune âge à
    à se nourrir sainement ;et avoir le respect de la nature .
    faites ce que je dits et ne faites pas ce que je faits !

Moi aussi je donne mon avis