Préparation aux examens : comment aider votre ado à rester zen

Petits ou grands, rien que d’y penser, ils ont souvent la gorge nouée. Proposez-leur les meilleurs trucs pour mettre toutes les chances de leur côté !

Rédigé par Véronique Desarzens, le 20 May 2017, à 10 h 30 min

Rien ne vaut, évidemment, une préparation aux examens rigoureuse, accompagnée d’une bonne hygiène de vie : une alimentation équilibrée, assez de repos, mais aussi suffisamment de loisirs. Même pour ceux qui connaissent leurs sujets sur le bout des ongles, c’est souvent le jour J que tout se complique.

Préparation aux examens : comment bien utiliser et rester en possession de tous ses moyens ?

Avant ? On se relaxe. Si votre enfant ou votre ado est facilement tendu, angoissé, qu’il manque de confiance en lui ou qu’il a tout simplement de la peine à apprendre, une préparation est parfois nécessaire. Se détendre, mais oui, cela aussi s’apprend ! Une faculté qui lui sera utile non seulement pendant les examens, pour résister à la pression et rester zen, mais aussi pendant qu’il étudiera et révisera ses cours.

Méthode quasi royale pour « assurer » : la sophrologie. Basée sur la relaxation, elle consiste en une série d’exercices simples et progressifs, guidés par une voix lente et monotone, qui permettent précisément d’atteindre un état de conscience particulier : l’état sophroliminal. Synonyme de détente profonde, on peut surtout l’utiliser pour modifier son comportement dans le sens souhaité : développer ses facultés à se concentrer, à mémoriser, à se débarrasser du trac…

Aussi étrange que cela puisse paraître, être physiquement détendu est en effet une condition sine qua non pour apprendre plus facilement et de manière durable.

Exercices pour se préparer aux examens

Le plus important pour votre enfant : récupérer toute son énergie avant de s’atteler à la tâche. Dans sa préparation au examens, proposez-lui donc le petit exercice suivant :

  • Assis à ton bureau, expire profondément tout en arrondissant le dos et en baissant lentement la tête, jusqu’à ce que le front vienne se poser sur le bord de la table.
  • Ferme les yeux, et reste quelques minutes dans cette position, parfaitement décontractée, en laissant tes bras pendre naturellement.
  • Pendant ce temps, prends conscience des différentes parties de ton corps et fais-en mentalement l’inventaire : pieds, jambe droite, jambe gauche, les deux jambes, bassin… jusqu’à la tête : front, nez, langue, palais, gorge… et termine par l’abdomen.
  • Deviens ensuite attentif à l’ensemble de ton corps : essaie de percevoir son poids, sa chaleur.
  • Bouge ensuite les orteils, les doigts, remue les jambes et les bras, et inspire en relevant doucement la tête : ouvre les yeux, te voilà prêt à étudier !

Lire aussi : La méditation de pleine conscience pour la famille : la clé d’un quotidien serein

Un autre exercice pour une bonne préparation aux examens, issu du brain gym, est fort utile pour équilibrer les deux parties du cerveau, et donc mettre l’enfant (ou l’adulte) dans les meilleures conditions d’apprentissage possibles :

  • En position debout, demandez-lui de simuler, en exagérant, le mouvement de marcher sur place.
  • Il est important qu’il lève bien les genoux pendant tout l’exercice.
  • Dans le même temps, il va poser sa main droite sur son genou gauche lorsque ce dernier est levé, puis inversement, la main gauche sur le genou droit.
  • Il continue, ce faisant, à « marcher » sur place, mais le mouvement, aussi bien du corps tout entier que des bras, est dynamique.
  • Faites-lui faire ce mouvement complet entre 30 et 50 fois.

Ludique, un exercice de choix à pratiquer avant de se mettre à ses devoirs ou avant un examen, chaque fois qu’il s’agit d’être pleinement présent !

préparation aux examens

© Kira Garmashova

Pour lutter contre la nervosité, pensez aussi aux infusions, à prendre régulièrement avant la période critique : certaines plantes, houblon, lavande et mélisse notamment, agissent bien contre la nervosité.

Le jour J, une priorité : éviter le grand méchant trac !

S’il a suivi des cours de sophrologie, votre enfant est paré.

Autre point important : l’alimentation. Même si la tendance est à la gorge ou à l’estomac noué, proposez-lui, en plus des repas, un bircher pour le goûter, des barres de céréales et des abricots ou autres fruits secs dans la journée : riches en vitamines et en minéraux, ils lui aideront à garder tout son tonus.

Pour ne pas perdre ses moyens le jour de l’examen, apprenez votre enfant à utiliser quelques précieux points d’acupressure.

En pratique

Idéal pour retrouver le calme, le premier se trouve sur le côté droit de la poitrine, en descendant en droite ligne de la clavicule au mamelon : il est exactement à quatre travers de doigts sous la clavicule. Invitez votre enfant à le masser longuement, chaque fois qu’il se trouve dans une situation paralysante : la confiance reviendra très vite !

Très efficace également, surtout si le trac se transforme en véritable peur, avec l’impression de trembler, un autre point est à l’angle et à la base du petit doigt, du côté de l’annulaire. Il suffit de le stimuler par petits coups avec l’ongle, chaque fois que nécessaire !

préparation aux examens

Bien se préparer, c’est mettre une chance de plus de son côté © Chinnapong

L’aromathérapie offre, elle aussi, des possibilités intéressantes pour les ados : 1 goutte d’huile essentielle de mandarine et 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur un comprimé neutre, les jours qui précèdent l’événement et juste avant l’examen.

Illustration bannière : La préparation aux examens, essentielle pour garder ses moyens – © Lucky Business
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste, rédactrice indépendante, orientée mieux-être, santé, environnement, produits naturels et autres potions « maison ».

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis