Phytothérapie, bientôt la fin ?

Rédigé par Annabelle, le 25 Jan 2013, à 17 h 30 min

Il y a quelques jours, l’un de nos internautes nous a interpellés sur « la disparition prochaine et probable des teintures mères et autres préparations suite à l’arrivée de nouvelles normes européennes ». De quoi s’agit-il exactement ? La nouvelle directive sur les médicaments à base de plantes d’avril 2011 a beaucoup fait parler d’elle. Nombreux sont ceux qui se soignent avec la phytothérapie et qui se sont inquiétés de voir interdire tout une panoplie de traitements à bases de plantes. Qu’en est-il exactement ?

Les plantes médicinales et la réglementation européenne

huile-essentielleElle en a fait du bruit la directive THMPD (2004/24/CE) ! La Commission européenne a en effet mis en place de nouvelles normes concernant les médicaments traditionnels à base de plantes afin de les rendre plus sûrs. La période de transition de 7 ans pendant laquelle les fabricants ont dû enregistrer leurs médicaments est arrivée à son terme le 30 avril 2011.

Depuis cette date, seuls les médicaments traditionnels à base de plante enregistrés ou ayant reçu une autorisation de mise sur le marché peuvent être vendus sous le terme de « médicaments », c’est-à-dire des produits pouvant faire mention de leurs propriétés médicinales.

comprimeLes médicaments traditionnels à base de plantes ont bénéficié d’une procédure simplifiée par rapport aux médicaments conventionnels. Alors que ces derniers doivent subir des tests cliniques et toxicologiques visant à montrer leur efficacité et leur innocuité, les fabricants de médicaments à base de plantes ne sont pas soumis à ces tests longs et coûteux.

Par contre, ils doivent apporter la preuve de leur usage thérapeutique et leur innocuité depuis 30 ans et être utilisés depuis au moins 15 ans au sein de l’UE.

John Dalli, ancien commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs, déclarait ainsi : «Nous voilà au terme d’une longue période de transition qui aura donné aux producteurs et importateurs de médicaments traditionnels à base de plantes le temps de démontrer que la sécurité et l’efficacité de leurs produits sont acceptables. À présent, les patients peuvent se fier aux médicaments traditionnels à base de plantes qu’ils achètent dans l’Union.»

Si un médicament à base de plantes n’a pas été enregistré ou autorisé après le 30 avril 2011, il ne peut plus être mis sur le marché de l’Union Européenne. Cependant, les producteurs de médicaments traditionnels à base de plantes peuvent toujours en demander l’enregistrement selon la procédure simplifiée.

*

La suite p.2> Quels médicaments sont concernés ?

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

46 commentaires Donnez votre avis
  1. Moi aussi je me soigne avec les plantes, sous forme d’empoule, de gelule ou sachet et je veux continuer a me soigner avec les plantes car ça me rend moins malade et j’en suis le témoin de cette santé naturelle

  2. J’utilise des compléments alimentaires en phytothérapie. Il serait temps que l’on considère les utilisateurs comme des gens raisonnables, et ne pas venir légiférer sans arrêt. Alors que Nous savons très bien que cela va dans le sens des lobbies pharmaceutiques qui voient d’un mauvais œil l’un échapper quelques ventes………..

  3. Bonjour,
    Depuis 2 ans maintenant je ne me soigne plus que par la phytothérapie (tisanes, infusions, décoctions, HE, huiles végétales en massage, gélules de concentré de plantes.) En effet, souffrant de problèmes articulaires dus à des tensions émotionnelles je me soigne avec des gélules d’harpagophytum, infusion d’ortie/prêle/frêne, etc. Aussi, si j’en suis arrivée là c’est uniquement parce que avec les plantes on a tous les bienfaits de la plantes sans toute la panoplie d’effets indésirables que l’on peut retrouver dans les médicaments de la médecine !

  4. BONJOUR …. J’ESPERE QUE L’U.E. NE VA PAS ENCORE INTERDIRE DE SE SOIGNER PAR LES PLANTES ET AUTRES MEDECINES NATURELLES !!IL NE MANQUERAIT PLUS QUE CA … QUOIQUE RIEN NE M’ETONNE DANS CE PAYS .. BIENTOT NOUS N’AURONS PLUS LE DROIT DE FAIRE CE QUE L’ON VEUT CHEZ SOI !!! BRAVO L’EUROPE §§§§§

  5. Souffrant d’une maladie autoimmune…j’ai été soignée par le seul médicament allopathique adequat …trés gros trouble arrêt du traitement reprise du traitement qq semaines plus tard…de nouveau gros troubles.
    Donc soin par médecine douce homéopathie acupuncture …et phytothérapie ….
    même mon chien qui nous a fait des crises d’épilepsie est soigné par les plantes.
    contre les tiques et puces nous lui mettions du Fr…. gros malaises…cocktail d’HE dilué…
    Donc…vives les plantes
    ps je ne coûte pas cher à la Sécu

  6. Depuis des années je suis soignée autant que possible par des médicaments a base de plantes, que ce soit pour la circulation du sang (veines et artères) ou pour l’arthrose dont je souffre atrocement depuis une dizaine d’années a la suite d’une malheureuse chute mal soignée. J’emploie donc pas mal de teintures mères du Laboratoire Boiron. Cela m’ennuierait donc beaucoup si ces produits étaient déremboursés. Peut-être qu’ils ne me guérissent pas mais je suis sûre qu’ils empêchent que mon état s’aggrave. Les médecins voudraient que je le fasse opérer, (pose d’une prothèse) mais je me refuse absolument à ce que l’on me transforme en robot. J’attends que l’on trouve un moyen pour reconstituer le cartilage. Et je sais que l’on y arrivera.
    Ma grand mère a eu cinq enfants avec l’assistance d’une sage-femme, et n’a vu un médecin pour la première fois qu’à 63 ans. Elle s’était toujours soignée avec des tisanes. Elle est morte a 83 ans et encore, à cause d’un accident. En tout cas si vous connaissez un médicament naturel pour guérir l’arthrose faites-le moi savoir. Je vous en serais infiniment reconnaissante.M.R.T.

    • Marie Rose,
      Vous avez également la solution de la conjugaison : harpagotphytum+ glucosamine et chondroïtine. Ces deux produits combinés améliorent l’état des cartilages. J’ai également des problèmes d’articulations (genoux, épaules). J’absorbe ces compléments alimentaires depuis des années et à part une tendinite de temps en temps, je peux dire que je n’ai pas de problèmes majeurs de ce côté là (j’ai 65 ans).Je n’affirme pas que c’est grâce à çà, mais je préfère ne pas arrêter pour le prouver.
      Vous pouvez également vous inscrire à la lettre de Santé et Nutrition, qui envoie régulièrement à ses abonnés (c’est gratuit) de nombreux conseils de santé.
      Bon courage

    • Bonjour Marie Rose Tourné ,
      Je fais suite à votre témoignage où vous dites souffrir d’arthrose. Sachez qu’il y a une plante « miracle » pour ne plus souffrir c’est l’Harpagophytum, bien sûr il ne faut pas souffrir d’hypertension pour en prendre mais cette plante éradique la douleur. Pour reminéraliser vous pouvez au choix faire un mélange d’infusions de : ortie/prêle/frêne ou prendre des gélules de lithothamne, ou encore prendre de la spiruline. Personnellement je prends des trois et je ne souffre plus. Monsieur Martin PETITJEAN est producteur de spiruline de la côte bleue. Je lui en commande depuis 2 ans maintenant ça me booste ! – Amicalement.

  7. je trouve profondément injuste d’être privée des teintures mères que j’utilisais depuis des années.
    je préfère la phytothérapie à l’allopathie dans bien des cas. Même si je dis merci aux antibiotiques.

Moi aussi je donne mon avis