L’optimisme aura 4 effets radicaux sur votre vie

Rédigé par Stephen Boucher, le 25 Aug 2015, à 17 h 24 min

Vous considérez-vous plutôt comme un optimiste ou un pessimiste ? Un récent sondage IFOP plaçait le moral des Français au plus bas depuis 1995, seulement 29 % se déclarant optimiste. C’est un réel souci, parce que l’optimisme est un outil particulièrement puissant pour affronter tous les défis de la vie et une clé certaine du bonheur. Alors devenez optimiste ! Voici 4 bonnes raisons de garder, ou retrouver, l’optimisme, et nos conseils pour transformer le pessimiste en vous en optimiste(1).

L’optimisme rend optimiste, le pessimisme est de mauvais conseil

Rappel tout d’abord : l’optimisme, c’est croire qu’il existe une issue favorable face aux incertitudes et difficultés. L’optimisme se traduit donc dans l’action. Et l’optimiste est contagieux. Pas comme un virus, mais par la vue, la parole, par sa manière d’être. Pensez-y : il suffit de voir quelqu’un sourire pour sourire soi-même et se sentir plus détendu.

Et si vous n’en étiez pas convaincu, reprenez une petite dose de la chanson ‘Happy’ de Parrell Williams
L’optimiste : elle est en retard, c’est qu’elle viendra.
Sacha Guitry

Il ne s’agit pas d’être confiant de manière aveugle, sans apprécier avec exactitude une situation difficile et comment s’en sortir, ni de prendre des risques mal évalués, mais de voir la coupe à moitié pleine plutôt que vide, de trouver les ressources dans les aspects – néanmoins – positifs de la situation, et ainsi de trouver un chemin pour avancer plutôt que des raisons de vous arrêter. Au risque sinon de perdre espoir.

Le pessimisme n’est pas une preuve de lucidité

Car le pessimisme est mauvais guide. Certains penseront qu’il vaut mieux être prévenu, et que le pessimisme peut être une protection rationnelle contre les aléas de la vie. Marcel Aymé a ainsi écrit : « être heureux, ce n’est pas bon signe, c’est que le malheur a manqué le coche ; il arrivera par le suivant ».

Au contraire, écrit Christophe André, médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne à Paris, « le pessimisme n’est autre qu’une forme d’anxiété, d’apparence calme et résignée, et surtout érigée en système de pensée : on tente de l’imposer à l’entourage comme de la clairvoyance, on ricane gentiment des naïfs qui préfèrent supposer que le pire n’est jamais sûr »(2).

Mais assez parlé : penchons-nous sur les effets positifs de l’optimisme sur votre santé et votre vie, et comment retrouver et développer votre optimisme.

Lire page suivante : les effets positifs de l’optimisme sur votre vie, et comment (re)devenir optimiste
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est exactement ce que veulent nos politiques. « Dormez en paix brave gens » On s’occupe de tout, et surtout laissez nous faire nos magouilles.

    Dans la République du copinage comment être optimiste sans être inconscient. La situation actuelle est catastrophique et le fait d’être optimiste à tout prix ne rétablira pas la situation et surtout ne chassera pas les incapables en place.Au contraire c’est leur donner Quitus.

    L’optimisme de doit pas être confondu avec le rêve!

    Je suis moi même optimiste réaliste, raison pour laquelle j’envisage de m’installer à l’étranger.

  2. tous ceci est une religion le pessimisme comme son contraire les gens veulent souvent paraître et ce contenir dans cette société qui par en C…..s les pieds en avant plus personnes ne vas dans ces deux sens on ne sa bat plus pour quelques choses on accepte et laisse paraître que l’ont est en plein osmose avec cette vague actuelle , à cet instant là ces deux mots du vocabulaire on les emploient sans savoir en pratique ce que cela veut dire réellement si les gens savait ce que cela peut exprimer réellement nous ne serions pas dans cette M….e actuelle nous vivons sur des acquis de nos générations passé ces gens là ne connaissaient pas ces deux mots car ils étaient ni l’un ni l’autres ils ce battaient pour des causes donc nous bénéficions encore un peux aujourd’hui mais que nous voyons disparaître chaque jour un peu plus les imbéciles heureux viendront vous soumettre ces deux mots sans savoir ce que ce cela exprime vraiment en fait sa n’exprime rien du tout c’est comme ces phrases en latins que l’ont disaient dans les églises pour contenir le peuple pendant que la soi-disant république pratique surtout la monarchie il faut arrêter de déco….r et devenir simplement un peu plus responsable surtout quand on passe aux urnes et réfléchir sur notre avenir et celui de nos progéniture vous avez l’air fin quand vous votez et ensuite vas savoir pour quelle raisons vu avez bu ces phrases des ces monarques et alors on danse on danse vas savoir pour quelles raison! Sans attendre de voir si ces paroles seront tenus pour quelle raison vous ne dansez pas aprés la fin du quinquina aprés qu’ils est tenu paroles non au lieu de cela vous râlez et pleurer pendant 5 ans car vous faite un peu n’importe quoi dans cette société actuelle il n’ y a qu’a regarder pour voir vos acquis actuel vous n’avez plus rien car vous faite comme le houx sur le chêne… le plus beaux c’est tous les 5 ans vous recommencer les mêmes actions
    ces 2 mots son des mot a la c…n . On ne pleure pas ont se bat pour ce que l’on est endroit d’obtenir ont est satisfait quand la cause est obtenue on ne vas pas chez le psy par ce que tout vas mal ! Le boxeur ne pleure pas avant son combat ,le soldat ne pleure avant sa bataille décisive ces deux mots son juste bon pour les zombies de cette société actuelle.

  3. merci l’auteur, merci Paulette 😉 !

  4. et le fait est que meme s’il faut parfois chercher longtemps et prendre du recul, on arrive toujours à trouver une raison de se réjouir. Il faut juste chercher… et trouver, héhéhéhé.

  5. Bonjour,

    cet article est pertinent et les effets ne font aucun doute, mais il faut quand meme admettre qu’il ets plus difficile d’etre optimiste dans certaines cas.
    Exemple : 50 ans, chomage longue durée, pas d’économies, dans le rouge un mois sur 2, plus 2 ou 3 soucis personnels assez usants, pas vraiment de lien familial, des amitiés sympas mais superficielles (genre content de vous voir pac que vous etes drole, spirituelle et de bonne humeur mais c’est tout) la personne veut bien ne pas se plaindre et relativiser et a des accès de bienheureuse inconscience plusieurs fois par jours mais elle se sent assez emprisonnée néanmoins.
    en meme temps peut etre que l’auteur du commentaire n’a pas eu une vie facile pour autant, si vous avez des suggestions Paulette ce sera avec plaisir ^^

    • Stephen Boucher

      Bonjour Lath, merci de votre témoignage. Il y a des fois où l’optimisme paraît bien éloigné… Un discours positif, encourageant, bienveillant, de soi-même à soi-même, et d’autres personnes de votre entourage envers vous sera tout de même bénéfique. Un discours qui n’enfonce pas dans la certitude du désespoir, mais qui réconforte. Je n’ai pas de solution particulière. Pour moi, ce qui m’aide dans les passages difficiles, c’est de côtoyer ceux qui, pour les avoir connus de longue date, je sais sauront être positifs, optimistes, et d’éviter les pessimistes et autres oiseaux de mauvais augure. Courage !

  6. Ah si les lecteurs de consoGlobe (du moins ceux qui commentent) pouvaient être optimistes et arrêtaient de râler sans cesse, ça améliorerait un peu plus le monde…Allez ! Regardons tous la vie du bon côté ! 🙂

    • Stephen Boucher

      🙂

    • sûr, je suis fauchée c’est peu de le dire mais grace aux articles de santé naturelle dans les internets pour une somme modique j’ai pu soigner ma peau et mes insomnies, tout en continuant à manger et ça m’a meme fait maigrir puisque ce sont les cochonneries cuisinées qui sont chères et que moins gourmande et plus basique la nourriture ne m’appelle qu’au son de l’estomac ce qui me laisse tout le loisir de méditer au lieu de digérer pesamment, et de prouver que ce n’est aps parce qu’on n’a pas d’argent qu’on bouff des lardons et des pates en négligeant sa santé, elle est pas belle la vie 😀 ?

Moi aussi je donne mon avis