Pourquoi vous trouvez la nourriture mauvaise en avion

Rédigé par Hugo Quinton, le 3 Mar 2015, à 18 h 16 min

Cela ne surprendra personne si on vous dit que la nourriture d’avion n’est pas la meilleure, elle concurrencerait presque celle des hôpitaux. Alors pourquoi le plat que l’hôtesse vous sert dans son plateau en aluminium n’est pas forcément de très bon goût ?

Notre goût est perturbé en avion

Lorsque l’on prend l’avion le service quasiment incontournable est bien évidemment les repas, pour les trajets les plus longs. Il faut savoir qu’initialement les plats proposés ne sont pas si mauvais, malgré leur réputation. Explications.

enfant-avion-au-revoirNos sens sont perturbés en altitude

Lors de l’embarcation, avant même le décollage, l’humidité ambiante de la cabine diminue de 12 %, c’est ensuite quand l’avion décolle et que l’on se retrouve dans les airs, la combinaison de l’air sec et des variations de pressions réduit radicalement la sensibilité de nos papilles.

En altitude, notre perception du goût salé et sucré diminue de 30 %.

Mais le goût est intimement lié avec l’odorat, car c’est avant tout l’odorat qui permet de distinguer et d’apprécier le goût des aliments. La majeure partie de l’information chimique  constituant une saveur provient de l’olfaction et non de la gustation. L’odeur arrive ainsi au cerveau en montant par le nez à travers la bouche, lorsque l’on mange, avale, expire un aliment.

En avion, la pressurisation de la cabine fait gonfler nos muqueuses et bloque le passage de l’odeur, dans ce cas lorsque la cavité nasale est desséchée, le cerveau ne décerne pas correctement les odeurs, ce qui fait que l’on perd une grande partie des saveurs des aliments. C’est ce qui arrive également lorsque l’organe olfactif est congestionné à cause d’un rhume, les sensations de goût s’en trouvent considérablement réduites.

passagers-avion-compagnie-aerienne-nourriture-service-01Un autre aspect qui rend le goût de la nourriture d’avion peu appréciable, le fait de manger avec un fond sonore constant(1). En effet, selon une étude de 2011 réalisée par des scientifiques de l’université de Manchester, quand on mange avec un bruit de fond permanent, on a cette impression que la nourriture est moins sucrée ou moins salée que lorsque l’on mange dans le silence.

Sources : (0) Sciences (1) A.T. Woods, E. Poliakoff, D.M. Lloyd, J. Kuenzel, R. Hodson, b, H. Gonda, J. Batchelor, G.B. Dijksterhuis, A. Thomas. Effect of background noise on food perception. Food Quality and Preference, Volume 22, Issue 1, January 2011, Pages 42-47. En ligne sur : http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0950329310001217

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Ces excuses sont fausses : je voyage depuis très longtemps et je peux vous dire qu’avant, dans les années 60/70 les repas étaient bons….et même succulents !…certes, les avions allaient moins vite….mais quand même !!

Moi aussi je donne mon avis