La musique, excellent remède pour la mémoire et l’humeur

Une étude finlandaise révèle les bénéfices du chant et de la musique sur les facultés cognitives et émotionnelles de notre cerveau et apporte du bien-être social

Rédigé par Hugo Quinton, le 15 Dec 2015, à 7 h 00 min

Les chercheurs de l’université d’Helsinki en Finlande ont suivi pendant neuf mois 89 binômes composés d’un soignant et d’un patient atteint de démence légère à modérée, répartis en deux groupes. Il semblerait qu’écouter de la musique et pousser la chansonnette sont des pistes ludiques pour prendre soin de son cerveau, stimuler la mémoire et équilibrer nos émotions.

La musique adoucit les moeurs, mais pas que…

Le premier groupe a participé à un programme musical de dix semaines à base de chant et d’écoute de chansons familières. Le second groupe a poursuivi les soins habituels. A l’issue des neuf mois, les patients ont passé des tests neuropsychologiques et d’évaluation de l’humeur. L’objectif, pour les chercheurs, était de déterminer si le mode de prise en charge et les caractéristiques d’un patient influence ou non le bénéfice de la musique.(1)

musique-alzheimer-maladie-humeur-cerveau

D’après les résultats, les activités musicales permettent d’améliorer différentes compétences cognitives, comme la mémoire de travail, les fonctions exécutives et de l’orientation, et soulagent aussi les symptômes de dépression significativement plus que le traitement standard.

De la musicothérapie pour les malades atteints d’Alzheimer

Les bénéfices du chant sont plus marqués chez les patients atteints de démence légère et plus jeunes, ceux qui ont moins de 80 ans. En revanche, les bienfaits de l’écoute de chansons ou de musique sont plus significatifs chez les personnes à démence plus sévère. Ces deux activités musicales influent positivement sur les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer.

musique-maladie-cerveau-alzheimer

De nombreux travaux ont déjà démontré l’intérêt de la musicothérapie dans le traitement de l’Alzheimer. Dans cette nouvelle étude, les chercheurs montrent que tous les patients ne tirent pas le même bénéfice de la technique.

« Au vu de la prévalence et du poids croissants de la démence dans le monde, et des ressources limitées en soins provenant du secteur public, pour les personnes atteintes de démence et leur famille aidante, il est important de trouver des moyens alternatifs de préserver et de stimuler le bien-être cognitif, émotionnel et social de cette population », estime le Docteur Teppo Särkämo, auteur de l’étude.

La musicothérapie serait un recours judicieux pour lutter contre la maladie d’Alzheimer et serait donc bien une voie d’avenir dans ce domaine.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis passionné par le web et tout ce qui entoure, de près ou de loin, les réseaux sociaux. A ce titre, j'ai contribué à plusieurs media en ligne, en...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis