Les teintures végétales : la couleur par les plantes

Rédigé par Guillaume, le 22 Jun 2011, à 17 h 59 min

Comment obtenir une teinture végétale

Pour teindre du tissu avec des teintures végétales, l’opération est relativement compliquée et n’est pas accessible au premier venu.

On rajoute généralement aux colorants naturels un « mordant », ce qui permet de fixer la couleur : des sels de fer, de la crème de tartre ou encore la pierre d’alun. Et il en existe bien d’autres.

Il ne faut pas négliger que le mordant donne souvent une couleur différente à la couleur originelle du colorant végétale. Tout est une question d’expérience et de dosage.

L’alun est ainsi particulièrement recommandé car il n’occasionne pas un grand changement de teinte aux tissus.

Cette opération de mordançage permet d’assurer une permanence des couleurs lorsqu’elle est correctement réalisée.

Un autre élément qui entraîne des difficultés à l’emploi des teintures végétales est le fait qu’il n’y a pas réellement de continuité : il n’est pas facile d’obtenir deux fois la même teinte, en fonction des saisons, de la qualité des végétaux, de la composition du bain de teinture.

Il est ainsi possible de réaliser soi-même ses propres teintures mais cela demande du temps et un minimum d’expérience dans le domaine, au risque de subir de cruelles déconvenues textiles !

Il faut également tenir compte d’un certain degré de dangerosité : mieux vaut exercer la teinturerie en plein air.

*

Je réagis

 

A lire également sur le textile :

 


Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Guillaume dès la fin de ses études a eu envie d'écrire pour partager ses connaissances et ses convictions. Guillaume est notre spécialiste Habitat durable...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour,
    je suis tombée sur votre site car je suis très interessée par les teintures végétales ET JE ME PERMET DE VOUS LIVRER une info à ce sujet :
    En effet il vient de sortir aux editions  »plume de carotte  » un super livre sur les plantes tinctoriales : de leurs découvertes historiques, de leurs utilisations, des modes, des savoirs faires et aussi sur le métier de teinturier.. ETC;;; un vrai livre d’ethnobotanique facile à lire ….QUI NOUS REND MOINS BETE ? DE PLUS IL Y A UN LIVRET DE RECETTES ASSEZ FACILES 0 METTRE EN OEUVRE , j’en ai essayé 2 5 AU SAFRAN ET NOIX DE GALLE bref une vraie mine !!!!

  2. bonjour,
    je suis tombée sur votre site car je suis très interessée par les teintures végétales ET JE ME PERMET DE VOUS LIVRER une info à ce sujet :
    En effet il vient de sortir aux editions  »plume de carotte  » un super livre sur les plantes tinctoriales : de leurs découvertes historiques, de leurs utilisations, des modes, des savoirs faires et aussi sur le métier de teinturier.. ETC;;; un vrai livre d’ethnobotanique facile à lire ….QUI NOUS REND MOINS BETE ? DE PLUS IL Y A UN LIVRET DE RECETTES ASSEZ FACILES 0 METTRE EN OEUVRE , j’en ai essayé 2 5 AU SAFRAN ET NOIX DE GALLE bref une vraie mine !!!!

  3. Merci pour ces infos jamais lues ailleurs, jamais lues avant. Nous vivons une époque de renouveau :-).
    Une question cependant : si on persiste à vouloir imaginer essayer de teindre soi-même, quels sites en parlent le mieux, vous qui avez creusé le sujet ?
    Merci beaucoup d’avance de votre réponse.
    Guillaume Muller

    • Bonjour Guillaume,

      Hé bien, je n’ai pas testé moi-même mais voici un site qui pourrait vous aider.
      http://lesfilsdutemps.free.fr/lateint.htm

      Mais je ne sais pas si c’est accessible à un novice. La teinture végétale demande beaucoup de délicatesse, je pense. Un peu comme une recette de cuisine, mais en plus compliqué.

      Bien à vous,

Moi aussi je donne mon avis