Les soins antipollution sont-ils efficaces ?

Ils sont la grande tendance du moment dans l’industrie des cosmétiques et pour cause : les pics de pollution sont de plus en plus fréquents dans les grandes villes et les Français s’inquiètent pour leur santé et leur peau.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 13 Feb 2017, à 10 h 10 min

Ils sont la grande tendance du moment dans l’industrie des cosmétiques et pour cause : les pics de pollution sont de plus en plus fréquents dans les grandes villes et les Français s’inquiètent pour leur santé et leur peau. Les soins antipollution arrivent en masse dans les rayons des magasins spécialisés, en pharmacie et parapharmacie. Mais sont-ils vraiment efficaces ? Le journal Les Échos a fait le point sur la question.

Les soins antipollution : une véritable mode

Il suffit de taper sur Google « soins antipollution efficacité » pour trouver des dizaines et des dizaines d’articles vantant les mérites de ces crèmes et autres démaquillants censés protéger la peau de la très néfaste pollution. Et ce n’est pas étonnant : les informations sur la mortalité liée à la pollution, sur les risques engendrés par les particules fines ou encore sur les pics de pollution foisonnent dans les médias.

Découvrez les chiffres des décès dus à la pollution dans le monde sur le Planetoscope

Bien évidemment, l’air pollué est très dangereux pour la santé, mais ces crèmes et ces soins ne seraient pas aussi efficaces que présenté par les industriels. En fait, comme le rappellent Les Échos le 11 février 2017(1) : « aucun test n’a encore prouvé leur efficacité ». Mais la tendance, la mode, est lancée et toutes les grandes marques ont commencé à envahir le marché des soins antipollution.

L’Asie, berceau des soins antipollution

Les premiers à avoir connu les soins antipollution ont été les Asiatiques : alors que la pollution est bien plus élevée qu’en Occident, en raison de l’industrie massive et de la production d’électricité par les centrales à charbon (entre autres), les craintes pour la santé et la peau se sont développées. Le marché des soins antipollution y est en plein essor : « les produits cosmétiques estampillés ‘antipollution’ représentaient plus d’un tiers du marché (38 %) dans la région, selon le cabinet d’études Mintel, contre seulement 28 % en 2015 », rappellent Les Échos.

Lire aussi : Cosmétiques : 185 produits jugés toxiques selon l’UFC-Que Choisir

Mais leur efficacité est régulièrement remise en question, notamment car le problème est nouveau et, comme le souligne Maire-Hélène Lair, directrice de la communication scientifique de Clarins à l’AFP, « on est encore un petit peu novice sur l’impact de la pollution en fonction des doses reçues et de ses différences sources ». Il n’y a, de fait, aucun protocole standard pour réaliser les tests d’efficacité des soins antipollution donc aucune preuve scientifique de leur impact réel.

Illustration bannière : Jeune asiatique se faisant du souci pour sa peau – © maroke Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis