Pollution : les images de la Chine qui suffoque

La pollution en Chine est devenue une banalité mais elle prend des dimensions inédites. Dans certaines villes, l’épaisseur des brouillards est telle qu’il est recommandé de ne plus se déplacer. Ce qui est évidemment impossible. Du coup, on en est réduit à constater, partagés entre fascination et consternation. En effet, cette énorme pollution ne va pas stationner au-dessus des agglomérations chinoises.

Rédigé par Nolwen, le 23 Oct 2013, à 17 h 55 min

La pollution en Chine : des images apocalyptiques

Ce nuage de particules toxiques va se diluer, se dissiper, se transporter au delà des frontières. Un beau cadeau de la Chine au monde entier. Une étude publiée dans Environmental Science & Technology en 2013 par une équipe internationale estime  que les combustibles fossiles sont les principales sources d’émission. D’après cette étude, la combustion du charbon, du pétrole ou de tout combustible fossile est la cause de 80 % de la suie totale émise dans l’atmosphère de l’Asie de l’Est.

pollution-atmospéhrique chine-5

pollution-chine4La ville de Harbin est particulièrement touchée et recouverte par un nuage concentré en particules nocives. L’alerte rouge déclenchée par les Autorités n’y font pas grand chose.

pollution-chine3

Ainsi les combustibles fossiles seraient responsables de 80 % des émissions de suie atmosphérique du nuage brun d’Asie.   pollution-chine- Les niveaux de pollution atteignent aujourd’hui 40 fois les maximums autorisés.

6553698 pollution-chine

pollution-chine-6Vu du ciel, c’est encore plus effrayant !

China-pollution-aerien

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Et pendant ce temps là on submerge nos entreprises avec des règles antipollution qui les rendent moins compétitives.
    Mais le gouvernement chinois prend conscience de ce problème paraît il.

  2. En même temps, on peut se demander : qui est content d’acheter des petits t-shirts pas chers, des bijoux fantaisie pas chers, des chemises pas chères, des chaussures pas chères….qui viennent….eh…de Chine ????
    Ben, NOUS.

    On a aussi contribué (oh, pas chacun d’entre nous personnellement, c’est la somme des “tas de chacun d’entre nous” qui fait le résultat) à ce terrible constat polluant.
    Ce monde de la consommation, on le leur a donné en exemple.
    On se réveille par rapport à la pollution, l’écologie etc, mais eux n’en sont qu’à l’étape précédente (comme nous avec les Etats Unis : quand ils font des conneries, au lieu d’en tenir compte quand 25 ans + tard, on voit leurs erreurs, hé bien, on les copie quand même. Cf l’exemple de la junk food,des fast-food, etc pour ne citer que celui-là)
    C’est clair que si on achète simplement MOINS de choses (car il en faut finalement peu pour vivre), on en importera MOINS, ils devront produire moins et si on continue dans ce raisonnement qui semble si simpliste, ça devrait contribuer à diminuer la production, donc la pollution.
    Mais tout ça, les lecteurs de Consoglobe le savent déjà.

    On continue nos efforts, et ça fonctionnera : il y a quelques années, ceux qui produisaient des fruits et légumes avec force produits chimiques pensaient que cela ne s’arrêterait jamais et qu’ils avaient de beaux jours devant eux, non ?????
    Et pourtant.
    Les consommateurs, informés, puis carrément mis en garde, ont (pas tous d’un coup, mais petit à petit, c’est l’addition de tous ces “petits” consommateurs qui a été bénéfique)MODIFIE leur comportement d’achat pour l’alimentation. Et ceux qui veulent nous vendre n’importe quoi ont dû se rendre à l’évidence : l’union fait la force, il leur a fallu s’adapter à la demande.
    Il y a toujours de l’espoir. On donne d’abord le BON exemple, on le donne à nos enfants, et ils le reproduisent. C’est ça qui est payant. Pour tous.

  3. L’exemple à ne pas suivre…
    Voilà où mène la conscience du profit et à qui profite-t-il ?

Moi aussi je donne mon avis