L’additif E171 est-il dangereux pour la santé ?

Les recherches dans le domaine de la sécurité alimentaire et des additifs potentiellement dangereux pour la santé continuent. Cette fois, c’est l’Inra, l’Institut national de la recherche agronomique, qui veut alerter le consommateur au sujet d’un additif très utilisé, le E171.

Rédigé par Séverine Bascot, le 23 Jan 2017, à 10 h 15 min

Les recherches dans le domaine de la sécurité alimentaire et des additifs potentiellement dangereux pour la santé continuent. Cette fois, c’est l’Inra, l’Institut national de la recherche agronomique, qui veut alerter le consommateur. Un additif très utilisé, le E171, pourrait être dangereux pour la santé en ce qu’il affaiblirait le système immunitaire. Et il n’aurait aucune utilité particulière.

Le E171 affaiblit le système immunitaire des rats

Des recherches menées par l’Inra ont conduit l’institut à tirer la sonnette d’alarme. Les chercheurs ont tenté de comprendre les effets que l’additif E171 pourrait avoir sur la santé et, pour ce faire, ils ont mené des expériences sur des rats. Ils ont soumis ces cobayes à une exposition prolongée au E171 et ils ont découvert qu’il a un effet néfaste : le système immunitaire des rats en serait ressorti affaiblit.

Ce 20 janvier 2017, les chercheurs ont publié les résultats de leur étude. Il semblerait que le E171 soit en mesure de pénétrer la paroi de l’intestin et de se retrouver dans l’organisme causant des troubles du système immunitaire. Sans compter que lorsque l’exposition orale est prolongée, le E171 aurait un impact néfaste sur le développement du cancer du côlon, notamment.

Le E171 présent dans beaucoup de produits

Si les chercheurs s’inquiètent, c’est que le E171 est un additif très utilisé dans l’industrie agroalimentaire. Il est présent notamment dans des biscuits, des bonbons ou encore des chewing-gums. Mais surtout, le E171 est utilisé par les industriels dans les dentifrices, car il a un pouvoir blanchissant très apprécié par les consommateurs.

Les chercheurs se veulent toutefois rassurants : les tests ont été menés sur des rats et, comme ils le précisent, l’intégralité de ces tests n’est pas extrapolable aux hommes. Leur recherche se veut surtout une mise en garde et appelle à mener des recherches complémentaires sur les effets du E171 sur les hommes, afin d’en vérifier la dangerosité.

Les ONG s’inquiètent

Dans une lettre ouverte au gouvernement rendue publique lundi 19 juillet(1), 8 ONG s’alarment des dangers du colorant E171 et les nanoparticules de dioxyde de titane qu’il contient. Pour elles, cette substance présente un danger « pour la santé et pour l’environnement » et elles demandent « d’interdire temporairement les nanoparticules de dioxyde de titane présentes dans le colorant E171« .

Les ONG signataires somment d’autre part le gouvernement de faire respecter « l’obligation européenne d’étiquetage » en cas de présence de nanoparticules dans les produits et appellent également à « une vraie traçabilité des nanomatériaux et des produits qui en contiennent, en améliorant le registre français des nanomatériaux« .

Illustration bannière : Le dentifrice contient du E171 – © Rawpixel.com Shutterstock
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Qui donc à eu l’idée farfelue de permettre d’ajouter de la peinture blanche dans les aliment?
    En quoi le titane serait utile à l’organisme?

  2. Le dioxyde de titane est présent dans presque tout les aliments composés, les boissons et les médicaments. Même les gélules de compléments alimentaires soit disant naturels en contiennent dans l’enveloppe!
    Si chaque utilisateur de ces produits contaminés au dioxyde de titane clame qu’il l’utilise en quantité non dangereuses pour la santé, que dire de l’accumulation que nous absorbons sur un plan quotidien. Il est temps d’interdire ce produit et tous ceux qui n’ont rien a faire dans notre alimentation! Elle sera moins jolie? On s’en fiche! Elle se conservera moins longtemps? On en tiendra compte!

  3. Bonjour
    L’oxyde de titane E171 est en effet présent dans nombre de produits. Il est de plus en utilisé sous forme de nanoparticules dont on ne connaît pas bien le degré de pénétration dans l’organisme
    Raison de plus pour utiliser des ingrédients simples et naturels : bicarbonate de soude comme blanchissant (avec un peu d’eau oxygénée 1 ou 2 fois par semaine) et huiles essentielles.
    Et surtout, cesser le tabac, consommer des légumes verts et limiter les viandes grasses et la charcuterie aux repas festifs.
    Comprendre que tous les produits blanchissants, amincissants, vitaminés etc. ne sont que de très pauvres tentatives pour compenser nos déséquilibres alimentaires pourtant faciles à corriger

    • L’oxyde de titane est une molécule.
      Quelle différence avec une nanoparticule?

    • C’est sa taille.

Moi aussi je donne mon avis