Les Français intéressés par l’Investissement Socialement Responsable (ISR)

La 8ème enquête Ipsos Mori sur l’Investissement Socialement Responsable (ISR) montre que les Français sont plutôt demandeurs de produits ISR mais que l’information ne circule toujours pas très bien.

Rédigé par Mark, le 2 Oct 2017, à 14 h 50 min

Cette nouvelle enquête nationale a été conduite en ligne du 2 et 3 septembre 2017 dans le cadre de la Semaine de la Finance Responsable, dans le but d’évaluer le niveau de connaissance et d’intérêt des Français pour l’ISR ainsi que les tendance-­clés et les nouveaux enjeux liés à cette forme d’investissement en 2017.

Oui, les Français sont intéressés par l’ISR

L’ISR, Investissement socialement responsable, à distinguer de la finance solidaire, consiste à investir dans des entreprises cotées en Bourse mais pas seulement en fonction de leur performance financière : on prend également en compte les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Novethic attribue ainsi le label ISR depuis 2009.

Ipsos a lancé une grande enquête nationale en ligne pour le compte de Vigeo Eiris, l’un des leaders mondiaux de l’analyse environnementale, sociale et de gouvernance des entreprises (ESG), et du FIR, le Forum pour l’Investissement Responsable(1). Elle cherchait à connaître l’intérêt des Français pour l’ISR.

Lire aussi : Finance solidaire et ISR : quelles différences ?

Les résultats ont été publiés le 22 septembre 2017 pour le lancement de la huitième édition de la Semaine de l’ISR en France.
argent-euros-epargne-comptes

L’enquête nationale a cherché à identifier à la fois la connaissance des Français sur ce sujet, mais également la place qu’ils accordent aux critères environnementaux et sociaux dans leur décision de placement, leurs motivations et leurs freins.

L’ISR n’est pas assez proposé aux Français

Il résulte de l’enquête que un peu moins de la moitié des investisseurs individuels sondés (48 % contre 52 % en 2014) continuent d’accorder une place très importante (11 %) ou importante (38 % contre 41 % en 2014) aux critères environnementaux, sociaux et éthiques dans leurs décisions de placement financier. Le taux monte à 67 % dans le cas des investisseurs affirmant bien connaître l’ISR.

L’enquête montre par contre un problème de circulation de l’information : 66 % n’en avaient jamais entendu parler avant l’enquête et seulement 3 % des gens se sont vu proposer ce type de placement par leur établissement financier. D’ailleurs, 3 % seulement déclarent avoir déjà investi dans un fonds ISR.

Les Français intéressés

Une fois l’information expliquée, la part des intéressés est pourtant non négligeable : Par une large majorité (72 %), les investisseurs individuels Française souhaiteraient que les enjeux du développement durable soient inclus obligatoirement dans les produits d’épargne. Les secteurs de prédilection :

  • respect des droits de l’homme : 80 %
  • emploi : 77 %
  • conditions de travail : 74 %
  • égalité homme/femme : 70,5 %
  • pollution : 70,4 %
  • changement climatique : 66,7 %

investissement socialement responsable

49 % des investisseurs individuels français interrogés considèrent que les conseillers financiers sont la source privilégiée pour les investissements socialement responsables. Paradoxalement seuls 3 % se sont vu proposer ce genre de produits par leur établissement bancaire.

Et si finalement le problème était avant tout l’information ?

Les Français attendent donc plus d’informations de la part de leurs établissement financiers, à qui ils accorderaient d’ailleurs (à 41 %) plus de confiance s’ils se voyaient proposer de l’ISR.

Maintenant que les labels soutenus par les pouvoirs publics sont en place, c’est aux réseaux de distribution, donc aux établissements bancaires et financiers, de faire la promotion de produits responsables. Ce qui changerait certainement la donne auprès des épargnants

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour Monsieur/Madame,
    Vous aviez besoin de prêts d’argent entre particuliers pour faire face aux difficultés financières pour enfin sortir de l’impasse que provoquent les banques, par le rejet de vos dossiers de demande de crédits ?
    Mesure de vous faire un prêt au montant dont vous avez besoin et avec des conditions qui vous faciliteront la vie. Voici les domaines dans lesquels je peux vous aider:
    * Financier
    * Prêt immobilier
    * Prêt à l’investissement
    * Prêt automobile
    * Dette de consolidation
    * Marge de crédit
    * Deuxième hypothèque
    * Rachat de crédit
    * Prêt personnel
    Vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n’avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d’argent pour payer des factures, fonds à investir sur les entreprises.
    Alors si vous avez besoin de prêt d’argent n’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus sur les conditions bien favorable.
    alors il est la solution de vos problèmes financier il offre de 5000€ à 10.500.000€. avec une garantie bien étudier.
    PS : Il participe aussi aux investissements dans les projets bien rentable je vous prie de lui faire des propositions (partenariat).
    PS : Passez la nouvelle à vos amis, voisins, collègues et parents. Voici mon contacte: aide.alapersonne@outlook.fr

Moi aussi je donne mon avis